Sélection de la langue

Recherche

Relations Canada-Ouganda

Sur cette page

Relations bilatérales

Le Canada a établi des relations diplomatiques avec l’Ouganda en 1962, peu après l’accession de ce pays à l’indépendance. Le Canada est représenté en Ouganda par son haut-commissariat à Nairobi, au Kenya, et par un consul honoraire, à Kampala. L’Ouganda est représenté au Canada par un haut-commissariat à Ottawa.

Les intérêts du Canada en Ouganda sont axés sur la promotion des droits de la personne et de la gouvernance démocratique, le soutien aux réfugiés dans la région et la promotion de la sécurité et de la stabilité régionales. Le Canada et l’Ouganda ont en commun la volonté de répondre aux besoins humanitaires des personnes touchées par les crises actuelles en matière de sécurité dans la région. L’Ouganda fournit du personnel militaire et policier à plusieurs missions des Nations Unies, notamment au Soudan du Sud et en Somalie, et est un important contributeur de contingents à la Mission de transition de l’Union africaine en Somalie. A partir du Centre de services régional des Nations Unies à Entebbe, en Ouganda, le Canada a soutenu le transport aérien tactique aux missions des Nations Unies dans la région, et le transport des troupes, de l'équipement et des fournitures. Le Centre de services régional des Nations Unies à Entebbe abrite également l'Académie C4ISR des opérations de paix des Nations Unies (UNCAP), un centre de formation des Nations Unies qui reçoit un financement du Canada dans le cadre du Programme des opérations de paix et de stabilisation.

Relations commerciales

En 2021, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et l'Ouganda a atteint 51,5 millions de dollars. Ce montant se compose de 33,6 millions de dollars d'exportations du Canada vers l'Ouganda et de 17,9 millions de dollars d'importations de l'Ouganda. Les principales exportations canadiennes vers l'Ouganda comprenaient principalement des pièces d'aéronefs et d'engins spatiaux, des articles textiles, des céréales et des machines électriques. Les principales importations canadiennes en provenance de l'Ouganda étaient principalement du café et du thé, des boutures de plantes vivantes, des fruits et des noix comestibles ainsi que du poisson.

Liens connexes

Aide international

La majeure partie de l’aide internationale du Canada à l’Ouganda prend la forme d’un soutien institutionnel à long terme à des organisations multilatérales telles que les agences de l’ONU, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement. Les organismes locaux peuvent demander l’appui du Fonds canadien d’initiatives locales, dont les projets les plus récents se concentrent sur le changement climatique et les droits de la personne.

Depuis 2017, l'Ouganda a accueilli le plus grand nombre de réfugiés en Afrique, maintenant plus de 1,5 million de personnes, la plupart venant du Soudan du Sud et de la République démocratique du Congo. Le Canada fournit un financement humanitaire aux agences des Nations Unies et aux ONG pour aider à répondre aux besoins vitaux des réfugiés vivant partout en Ouganda.

Partenariats et organisations

Afin de trouver des réponses efficaces aux défis mondiaux pressants d’aujourd’hui, le Canada et l'Ouganda collaborent également de façon étroite dans le cadre de forums multilatéraux, notamment : 

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: