Résultats dans le monde – Honduras

Le Honduras est l’un des pays les plus pauvres des Amériques avec plus de 60 % de sa population vivant dans la pauvreté. Bien que le Honduras ait enregistré quelques gains au chapitre du développement, il fait toujours face à des défis importants sur le plan des possibilités économiques pour les jeunes, la violence et la criminalité (y compris les niveaux élevés de violence fondée sur le genre et les fémicides), la corruption, la violation des droits de la personne et la vulnérabilité aux changements climatiques. Le pays a également l’un des taux les plus élevés de grossesse chez les adolescentes dans les Amériques.

Le programme de développement du Canada au Honduras vise à améliorer la vie des segments les plus vulnérables de la population, comme les femmes, les filles et les communautés autochtones. En particulier, il cherche à améliorer la santé et les droits sexuels et reproductifs, créer des occasions sur le plan économique, lutter contre la corruption et apporter une réponse aux effets des changements climatiques.

Principaux résultats

L’appui du Canada au Fonds des Nations Unies pour la population (FNUP) et à l’UNICEF au cours de la dernière année de mise en œuvre du projet Services municipaux de santé et VIH/sida pour adolescents au Honduras a permis de soutenir 64 programmes municipaux pour la jeunesse et 41 centres de santé pour adolescents en vue d’offrir des services éducatifs et sanitaires liés à la santé et aux droits sexuels et reproductifs à plus de 475 000 adolescents et jeunes. Les cliniques ont accru la disponibilité des services de contraception et de planification familiale dans leurs collectivités pour les adolescents (filles et garçons).

Au cours de sa première année de mise en œuvre, le projet Promotion des droits sexuels et reproductifs des adolescents au Honduras, mis en œuvre par le FNUP, a formé plus de 800 travailleurs communautaires qui, à leur tour, ont informé plus de 29 000 adolescents (garçons et filles) sur les nombreuses thématiques liées à la santé et aux droits sexuels et reproductifs. En conséquence, les bénéficiaires ont accru leurs connaissances et leur compréhension de la santé et des droits sexuels et reproductifs, ainsi que de l’importance de prévenir la violence fondée sur le genre.

Le Canada est l’un des principaux donateurs de la Mission d’appui à la lutte contre la corruption et l’impunité au Honduras (MACCIH). Grâce au système national de lutte contre la corruption que la MACCIH a aidé à mettre en place, des poursuites ont été engagées pour trois premiers cas de corruption de haut niveau : un réseau de membres du Congrès qui aurait été impliqué dans le détournement de fonds publics; une ancienne première dame accusée d’avoir détourné des fonds de programmes sociaux; et un énorme détournement de fonds impliquant l’Institut hondurien de sécurité sociale. Tous ces cas ont fait surface durant la phase de rodage du projet MACCIH. La MACCIH a également contribué à la condamnation d’un haut fonctionnaire du ministère de Justice, qui avait été trouvé coupable de trafic d’influence, et elle a fait la promotion de huit initiatives et réformes juridiques visant à renforcer le cadre de lutte contre la corruption.

L’appui du Canada à l’UNICEF au Honduras a permis de renforcer la protection des enfants fondée sur des droits et un système national de justice pour mineurs. À l’échelon local, 109 tables municipales de coordination sur la protection de l’enfance, représentant un tiers des municipalités du pays, ont été soutenues. De plus, 300 enfants ont renforcé leurs capacités de leadership, l’accent étant mis sur le renforcement du pouvoir des filles.

En partenariat avec Agriteam, le Canada a appuyé la décentralisation et le renforcement de la gestion de l’éducation de base dans sept des 18 départements du Honduras. Cela a aidé 90 % des responsables du secteur éducatif ciblés par le projet à utiliser une approche de participation communautaire dans la gestion de l’éducation locale. De plus, 562 membres d’organisations communautaires (281 femmes et 281 hommes) ont participé à la planification de l’éducation aux fins des budgets municipaux. Une plus grande sensibilisation aux questions de genre a permis d’atteindre un degré de participation des femmes égale à celle des hommes.

L’appui du Canada au projet CAHOVA : Projet Canada-Honduras de valorisation agroforestière, mis en œuvre par SOCODEVI (Société de coopération pour le développement international) a contribué à accroître la productivité des coopératives agricoles et à lutter contre la pauvreté rurale. Grâce à ce projet, 465 femmes et 529 hommes ont reçu une formation sur l’égalité des genres, et 204 propriétaires fonciers masculins ont signé un accord à long terme avec leur femme ou leur enfant, leur conférant un accès légal à un terrain pour le cultiver et le gérer et ainsi augmenter leurs revenus. De même, le projet a aidé les femmes et les jeunes à établir des systèmes de chaîne de valeur agricole et forestière dans le café ou le cacao pour accroître leurs revenus.

Les résultats obtenus en 2017-2018 par le partenariat de café Tim Hortons au Honduras (El Progresso), dirigé par Affaires mondiales Canada, sont les suivants :

Les résultats obtenus par le projet de World Neighbors Canada au Honduras pour 2017-2018 comprennent :

Date de modification: