Résultats dans le monde – Mongolie

La Mongolie, qui est un pays sans accès à la mer, a fait des progrès considérables depuis son virage vers une économie de marché ouverte en 1990. La moitié de sa population, qui se chiffre à 3 millions de personnes, vit dans la capitale Oulan-Bator ou ses environs. Plus d’un Mongol sur cinq lutte encore pour arriver à vivre avec moins de 1,25 $ US par jour, et le pays se classe au 92e rang sur 188 pays selon l’indice de développement humain de 2016 du Programme des Nations Unies pour le développement.

Malgré les progrès réalisés au cours de la dernière décennie, il existe des inégalités persistantes dans le développement social et les débouchés économiques, en particulier pour les femmes. En outre, la croissance économique axée sur les ressources naturelles de la Mongolie a une empreinte écologique importante qui n’est pas viable. La Mongolie est également très vulnérable aux risques climatiques en raison de sa situation géographique, de ses conditions climatiques extrêmes et de ses écosystèmes fragiles.

L’aide au développement du Canada en Mongolie est étroitement liée aux priorités de développement de la Mongolie, qui visent à assurer le développement humain, à améliorer la compétitivité économique et à réduire les disparités entre les zones rurales et urbaines. L’aide du Canada a pour but de contribuer à ce que le pays puisse atteindre ses objectifs en matière de réduction de la pauvreté. Le Canada cherche à y parvenir comme suit :

Principaux résultats

En 2017-2018, grâce à des activités de défense des intérêts et des activités de formation, le Canada a contribué à l’élection de 99 femmes à des fonctions politiques en Mongolie : sept femmes au Parlement et 92 aux assemblées législatives provinciales. Outre la capacité accrue et le nombre de femmes élues, l’assistance du Canada a favorisé une meilleure perception des femmes dans la société mongolienne et dans les structures politiques.

Les résultats de sondages et d’études sur la corruption en Mongolie réalisés par des partenaires canadiens ont rejoint environ 145 000 citoyens et mobilisé plus de 5 600 citoyens, responsables gouvernementaux et membres d’organisations de la société civile et du secteur privé. Le Canada a également appuyé un groupe de politiciennes mongoliennes qui travaillent de manière non partisane pour s’attaquer à la corruption et promouvoir la transparence dans les partis politiques de la Mongolie.

En 2017-2018, le Canada a appuyé des participants de la province de Dornod qui se sont rendus à Yellowknife pour rencontrer des membres des communautés autochtones canadiennes et apprendre à relever les défis et à tirer profit des possibilités que présente le secteur des ressources naturelles.

En 2017-2018, l’aide du Canada a renforcé la mobilisation des intervenants du secteur des ressources naturelles en faisant la promotion de processus de consultation inclusifs et participatifs. Le Canada a aussi fourni de la formation au personnel du ministère des Mines et de l’Industrie lourde de la Mongolie sur l’intégration de l’égalité des genres et a aidé le Ministère à organiser le premier atelier de la Mongolie sur la situation des femmes dans le secteur de l’extraction.

Date de modification: