Résultats dans le monde – Nicaragua

Malgré une diminution considérable de la pauvreté constatée au cours des dernières années, le Nicaragua demeure l’un des pays les plus pauvres des Amériques. Il occupe l’avant-dernier rang de l’hémisphère occidental au chapitre du produit intérieur brut par habitant, et 30 % de sa population vit sous le seuil national de pauvreté.

Le secteur agricole emploie le tiers de la population active. Les faibles niveaux d’infrastructure économique de base (en particulier l’accès à l’électricité et à l’irrigation) et la très faible utilisation de la technologie dans les processus de production et de transformation entravent la productivité. En outre, le Nicaragua est très vulnérable aux aléas climatiques. Cette situation affecte de manière disproportionnée les petits agriculteurs pratiquant une agriculture de subsistance.

Par ailleurs, 65 % de la population est âgée de moins de 30 ans. Les jeunes font face à des défis importants en raison de possibilités d’emplois limitées, de faibles niveaux de scolarisation et d’acquisition de compétences, ainsi que de la pression exercée sur eux pour qu’ils migrent, en particulier pour les jeunes des régions rurales. Les taux de grossesses précoces et les taux de violences sexuelles et fondées sur le genre sont également élevés parmi les filles et les jeunes femmes nicaraguayennes.

En 2017-2018, le programme de développement du Canada au Nicaragua a fait la promotion de la croissance au service de tous et de la dignité humaine (santé, éducation). Le Canada contribue à améliorer l’accès à l’électricité et aux technologies agricoles intelligentes, et il aide les petits producteurs à accroître leur productivité et leur accès aux marchés, en mettant l’accent sur les femmes rurales et les femmes entrepreneures. Le Canada appuie également la formation technique et professionnelle ainsi que des services qui s’attaquent aux causes profondes des grossesses précoces et de la violence sexuelle et fondée sur le genre. En travaillant avec des organisations nationales, internationales, canadiennes et locales, le Canada aide les femmes et les filles à devenir des leaders et des participantes actives dans le processus de développement.

Grâce au financement régional et multilatéral, le Canada soutient aussi les efforts déployés par le Nicaragua pour contrer les effets des changements climatiques, la migration régionale, la propagation des maladies infectieuses et la gestion des risques liés aux catastrophes.

Principaux résultats

En 2017, avec l’appui du Canada, 1 979 petits agriculteurs ont réduit leurs coûts de production et ont obtenu des rendements plus élevés dans la production de céréales de base (maïs et haricots) grâce au programme Achats au service du progrès du Programme alimentaire mondial. Les agriculteurs participants ont également obtenu des prix plus élevés pour leurs produits, soit 25 % de plus pour le maïs et 34 % de plus pour les haricots par rapport aux prix de 2016.

Grâce à son soutien au Projet d’électrification rurale – phase II, le Canada a aidé le Nicaragua à étendre son réseau électrique, lui permettant d’atteindre 54 nouvelles collectivités. Cette expansion a permis à 7 645 ménages et 42 048 résidents ruraux, vivant dans certaines les collectivités les plus pauvres et les plus éloignées du pays, d’avoir accès à l’électricité pour la première fois. En mars 2018, 102 microentreprises de collectivités nouvellement électrifiées, principalement dirigées par des femmes et des jeunes, ont reçu un capital de départ pour développer leur petite entreprise.

Grâce au soutien canadien à l’Organisation panaméricaine de la santé, 62 centres de maternité dans certaines des régions les plus vulnérables du Nicaragua ont reçu du matériel et des fournitures de base pour soutenir les soins maternels et infantiles, et un appui a été donné à 11 453 femmes au regard des enjeux liés au renforcement du pouvoir des femmes.

L’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles sont au cœur de l’aide internationale du Canada au Nicaragua et, grâce au soutien du Canada, on observe une hausse constante du nombre de femmes dans des rôles de leadership. Par exemple, à la fin de 2017, les femmes occupaient les postes suivants au sein d’organisations d’agriculteurs participant au programme Achats au service du progrès du Programme alimentaire mondial :

Par le biais de la programmation humanitaire régionale, la Croix-Rouge canadienne collabore avec la Croix-Rouge du Nicaragua pour renforcer sa capacité d’intervention en cas d’urgence. Depuis 2014, près de 700 employés et bénévoles de la Croix-Rouge du Nicaragua ont été formés dans des domaines tels que l’intervention en cas de catastrophe, le soutien sanitaire et psychosocial en situation d’urgence, les communications, la mobilisation des ressources et la planification opérationnelle, la planification d’urgence et la logistique.

Date de modification: