Résultats dans le monde – Pérou

Le Pérou est un pays à revenu moyen qui a connu une croissance socioéconomique remarquable au cours des deux dernières décennies. Parallèlement à cette croissance économique, les taux de pauvreté ont baissé de 56 % en 2005 à 20,7 % en 2016. Malheureusement, cette tendance n’est pas garantie : en 2017, la pauvreté a augmenté à l’échelle nationale.

Au Pérou, il existe de profondes inégalités à l’échelon régional et la pauvreté reste extrêmement élevée dans certaines régions. Les femmes et les filles, ainsi que les populations autochtones, sont les plus touchées par la pauvreté, la violence, la discrimination et le manque de services. La pauvreté extrême (moins de 1,90 $ US par jour) est concentrée dans les zones rurales, en grande partie autochtones.

Le Canada et le Pérou possèdent une longue histoire de coopération au développement et entretiennent une relation positive. Les priorités de développement du gouvernement péruvien correspondent bien aux priorités canadiennes, en mettant un accent particulier sur la bonne gouvernance et la réforme de la fonction publique, la protection des femmes et des enfants contre la violence, ainsi que l’amélioration de l’accès à la santé, à l’éducation et à l’eau pour tous les Péruviens partout au pays.

Le programme de développement du Canada est axée sur la réduction de la pauvreté et des inégalités en mettant l’accent sur la santé et les droits sexuels et reproductifs, la résilience face aux changements climatiques, la gouvernance inclusive et la diversification économique dans les zones rurales. Dans ses programmes, le Canada appuie les droits de la personne, y compris le plein exercice des droits et le renforcement du pouvoir des filles et des femmes.

Le programme du Pérou rencontre fréquemment les représentants de plus de 30 partenaires sur le terrain en ce qui concerne les priorités communautaires. Le programme est un chef de file dans la communauté des donateurs dans la promotion de l’égalité des genres et des priorités de la Politique d’aide internationale féministe du Canada.

Principaux résultats

Grâce à la contribution de 15,5 millions de dollars canadiens au projet FORGE, le Canada a collaboré avec le ministère de l’Éducation nationale et les gouvernements régionaux pour élaborer un nouveau programme d’éducation de base conforme aux normes de qualité internationales. L’initiative a aussi bénéficié à plus de 8,7 millions d’étudiants inscrits en 2017 et promet d’en faire tout autant pour les étudiants au cours des prochaines années. En particulier, l’assistance technique du Canada a joué un rôle déterminant dans l’intégration de considérations relatives aux droits de la personne, à l’inclusion, à l’éducation sexuelle complète et à l’égalité des genres dans les programmes.

Le Canada a fourni 19,6 millions de dollars canadiens pour le projet ProGobernabilidad. Ce projet a mis au point le programme novateur Mama, qui a amélioré la couverture des services de santé de base pour plus de 20 000 mères enceintes et aux prises avec la dépression post-partum dans trois régions du nord. Dans le cadre du programme Mama, les gouvernements régionaux envoient des renseignements essentiels sur les soins prénataux et postnataux à toutes les femmes enceintes inscrites par le biais du système de santé publique, au moyen de messages texte gratuits. Le programme Mama a remporté des prix nationaux et internationaux, dont un prix d’une valeur de 350 000 $ US décerné par Google.

Grâce à la contribution de 12,4 millions de dollars du Canada au projet FORMAGRO, la formation technique sur l’agriculture durable et la production animale a jusqu’à présent connu un effet transformateur. À ce jour, plus de 1 110 familles ont reçu une assistance technique pour améliorer leurs techniques de production et les familles bénéficiaires appliquent désormais des méthodes durables clés dans leurs pratiques agricoles. Ces succès ont permis de mettre en place 10 nouvelles chaînes de valeur, notamment des légumineuses biologiques, du kiwicha, du miel, des engrais, du bétail, des cobayes, des fruits frais et des produits laitiers. Grâce à cette croissance du marché, 3 867 personnes ont récemment rejoint le marché du travail, 115 plans d’affaires ont été élaborés et 257 femmes ont commercialisé leurs produits.

La contribution du Canada au projet PRODIVCOM soutient directement 4 000 coopératives familiales, principalement dans les secteurs de l’agriculture et de la foresterie. À ce jour, 997 femmes productrices dans les zones rurales ont reçu une formation en comptabilité de base liée à l’agriculture. Le Canada travaille à accroître la capacité du Pérou à fournir de l’énergie propre et à lutter contre les changements climatiques grâce à un projet d’assistance technique directe au gouvernement pour le développement et la mise en œuvre d’une énergie propre.

Le Canada est actuellement l’un des donateurs les plus influents au Pérou et continuera de soutenir l’élan du pays. Le Canada joue un rôle de premier plan au sein de la communauté des donateurs et a dirigé la table ronde sur l’égalité des genres, connue sous le nom de MESAGEN, pour promouvoir et soutenir le dialogue et les actions concrètes liées à la violence fondée sur le genre. Grâce au leadership du Canada, MESAGEN a donné la priorité à la question de la violence à l’égard des femmes et des filles, notamment par le biais d’une campagne nationale d’Information qui a touché plus d’un million de personnes. De même, le Canada a parrainé et coordonné une formation généralisée et réussie en ACS + (analyse comparative entre les sexes plus) pour la société civile et les partenaires gouvernementaux. Le Canada examine actuellement les prochaines étapes afin de continuer à soutenir le gouvernement péruvien ainsi que les partenaires de la société civile en vue d’intégrer l’égalité des genres dans leurs organisations.

Date de modification: