Résultats dans le monde – Philippines

Les Philippines sont un pays de la tranche inférieure des pays à revenu intermédiaire, bien que certaines régions accusent un retard à l’égard des indicateurs socioéconomiques par rapport à la moyenne nationale en raison de conflits et de catastrophes naturelles. À titre d’exemple, une grande partie de l’île méridionale de Mindanao connaît un niveau élevé d’instabilité, de problèmes de sécurité et de grande pauvreté.

Malgré près d’une décennie de forte croissance économique, l’inégalité des revenus demeure un enjeu d’importance. Selon les données de 2015, près de 22 millions de Philippins vivaient en dessous du seuil national de pauvreté (22 p. 100 de la population). De ce nombre, 8,2 millions ne gagnaient pas suffisamment d’argent pour subvenir à leurs besoins alimentaires quotidiens.

Le programme d’aide internationale du Canada pour les Philippines vise à améliorer les possibilités de croissance économique durable et inclusive pour les femmes et les hommes pauvres. Il est particulièrement axé sur le soutien des femmes entrepreneures à la tête de micro, petites et moyennes entreprises, par des services financiers et des liens vers les marchés. Le programme bilatéral pour les Philippines cherche aussi à soutenir les jeunes afin qu’ils puissent améliorer leurs chances d’obtenir leur premier emploi, en les aidant à acquérir des compétences de vie et à accéder à des services de placement.

Depuis 2015, à la suite des efforts initiaux déployés après le passage du typhon Haiyan en 2013, le programme aide les personnes touchées par le typhon à retrouver leurs moyens de subsistance. À titre d’exemple, mentionnons l’introduction de l’agriculture adaptée au climat, le développement de la chaîne de valeur et d’autres efforts d’adaptation au climat.

Les Philippines disposent d’un réseau bien établi pour les droits des femmes et l’égalité des genres, qui jouera un rôle clé dans les programmes futurs pour lutter contre la pauvreté et les inégalités au pays, notamment en améliorant l’accès aux services de santé sexuelle et reproductrice.

Principaux résultats

Plus de 26 000 personnes (dont 17 905 femmes) ont bénéficié de projets financés par le Canada à la suite du passage du typhon Haiyan dans le but de favoriser le renforcement économique des femmes. À titre d’exemple, 14 904 entrepreneurs, fermiers et petits agriculteurs (dont 8 019 femmes) ont eu accès à des services financiers ou de développement d’entreprises. Au nombre des services offerts, mentionnons des formations professionnelles axées sur le développement d’entreprises communautaires, des formations sur la littératie financière, l’agriculture durable et résiliente ainsi que les technologies halieutiques, et une aide technique pour gérer les programmes d’épargne et de prêts.

Grâce à l’aide que le Canada lui a offerte, la Philippine Commission on Women a généré, dans le cadre de ses activités de développement du marché pour le renforcement économique des femmes (foires commerciales, jumelage sur le marché et missions de vente), des ventes combinées de plus de 43 millions de pesos philippins pour 1 472 micro-entrepreneures.

Par ailleurs, par le truchement du projet de développement de l’industrie agricole du Canada, 2 856 prêts ont été consentis à des fermiers et à de petits entrepreneurs, et plus de 43 060 petits agriculteurs (dont 16 360 femmes) ont reçu une formation sur les pratiques et les technologies agricoles durables.

En collaboration avec le gouvernement des Philippines, le projet JobStart a permis à 13 500 jeunes à risque (7 830 femmes) d’acquérir des compétences en transition études-travail, y compris des compétences de vie et des formations en cours d’emploi.

Grâce au projet d’innovation pour réduire la mortalité maternelle, 21 364 mères et enfants ont eu accès à des services de santé essentiels par le truchement de cliniques ou à des services d’information.

Date de modification: