Résultats dans le monde – Afrique du Sud

Malgré une constitution progressiste et près d’un quart de siècle de régime démocratique, l’Afrique du Sud demeure l’une des sociétés les plus inégalitaires du monde. L’Afrique du Sud se classe 119e sur 188 pays selon l’indice de développement humain de 2016 du Programme des Nations Unies pour le développement. Parmi les principaux défis à relever, notons les niveaux élevés de pauvreté, la faible capacité du secteur public et un haut taux de chômage. À cela s’ajoutent une main-d’œuvre dont les qualifications ne répondent pas aux demandes du marché et un accès inégal aux services publics de base, comme les soins de santé et l’éducation. La perception de corruption et d’incapacité du gouvernement d’offrir un accès équitable aux services publics de base continue de miner la confiance du public. Cette perception s’est aggravée face aux défis économiques.

Si l’Afrique du Sud a fait des progrès quant à l’établissement d’un contexte législatif et politique solide favorable à l’égalité des genres et au renforcement du pouvoir des femmes, il reste d’importants défis à relever. Cela est particulièrement vrai pour les questions de la violence et de la discrimination sexuelles et fondées sur le genre. L’Afrique du Sud possède l’un des taux de violence contre les femmes et les enfants les plus élevés au monde, une femme y étant tuée toutes les huit heures par un partenaire, selon les estimations. De plus, la progression du VIH/sida est la plus forte chez les femmes de 15 à 24 ans, cohorte dont les membres sont la proie d’hommes plus âgés et sont victimes de pressions économiques.

L’aide canadienne au développement en Afrique du Sud est axée sur la gouvernance inclusive et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles. Le Canada aide le gouvernement de l’Afrique du Sud à utiliser ses ressources de manière transparente et efficace pour offrir des services publics essentiels à ses citoyens, en particulier aux groupes pauvres, marginalisés et les plus vulnérables, dont les femmes. Les programmes de gouvernance actuels favorisent l’accroissement des capacités des institutions gouvernementales nationales, l’amélioration des logements sociaux, le développement économique local vert et de meilleurs soins pédiatriques. L’objectif final est la réduction des inégalités aiguës en Afrique du Sud, tant sur le plan des revenus que sur celui de l’égalité des genres.

Principaux résultats

L’appui du Canada au gouvernement de l’Afrique du Sud a contribué à accroître le taux de conformité des institutions gouvernementales à ses politiques de suivi et d’évaluation de 35 % à 69 % depuis le début du projet en 2013. Les modèles pour le suivi et l’évaluation ainsi que les outils et les études de cas de l’Afrique du Sud sont également utilisés par le Trésor national du gouvernement, des établissements d’enseignement supérieur et des municipalités locales à l’échelle du pays et d’autres pays africains.

Grâce à l’appui financier du Canada au gouvernement de l’Afrique du Sud, 300 jeunes analystes économiques aux études supérieures et experts techniques compétents et qualifiés ont été formés au centre gouvernemental d’avis technique dans le domaine de l’économie publique. Par conséquent, ces personnes sont mieux à même de contribuer à l’amélioration des capacités dans un contexte national et provincial de restrictions financières.

Abri international a amélioré la coordination entre les intervenants du gouvernement et de la société civile dans le domaine du logement social ciblant les populations pauvres et vulnérables et a accru leurs capacités. Le programme a notamment permis la création d’un groupe de travail sur la conformité, l’établissement de rapports et le suivi des institutions de logement social, et l’achèvement d’une solide stratégie d’ensemble relative à l’égalité des genres dans le secteur du logement social.

Grâce à l’Hôpital pour enfants malades de Toronto, le nouvel hôpital pour enfants Nelson Mandela disposent de connaissances et de capacités accrues pour la prestation de soins cliniques sécuritaires, de grande qualité et axés sur l’enfant et la famille et destinés aux enfants pauvres et marginalisés en Afrique du Sud et dans la région. À ce jour, plus de 850 politiques, procédures, lignes directrices, outils et modèles de l’Hôpital pour enfants malades ont été transmis à l’hôpital pour enfants Nelson Mandela et adaptés en vue d’être utilisés et intégrés dans les documents liés aux politiques du nouvel hôpital.

Date de modification: