Sélection de la langue

Recherche

Allocution – Conférence de presse L’honorable Marc Garneau Ministre des Affaires étrangères du Canada

Rapport de l’équipe canadienne d’enquête, d’examen et d’évaluation

Le 24 juin 2021

Bonjour,

Merci de votre présence à cette conférence de presse.

Nous nous souvenons tous de l’horreur des évènements du 8 janvier 2020, lorsque 176 innocentes victimes sont décédées dans l’écrasement du vol 752 d’Ukraine International Airlines près de Téhéran, en Iran.

Bon nombre de ces passagers étaient en route pour le Canada, dont 55 citoyens canadiens, 30 résidents permanents et des dizaines d’autres personnes ayant des liens avec notre pays.

Notre sentiment de choc et d’incrédulité s’est accentué lorsque, le lendemain, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé que, selon de multiples sources, le vol avait été abattu par des missiles sol-air iraniens.

À partir de ce moment, nous avons promis de faire la lumière dans ce dossier dans un esprit de transparence, de responsabilité et de justice pour les familles endeuillées.

Nous savions que nous ne pouvions pas compter uniquement sur l'Iran pour produire les réponses que les familles méritent.

Nous avons mis sur pied une équipe d’enquête composée d’experts de différents ministères pour analyser toutes les informations disponibles et partager publiquement un portrait plus clair de ce qui s'est passé.

Aujourd'hui, l'équipe a publié son rapport qui peut être consulté en ligne.

Le rapport met en lumière des informations confirmant que les décisions, les actions et les omissions de l'Iran, par des responsables civils et militaires aux plus hauts niveaux, ont conduit à cette tragédie, et il appuie la détermination du gouvernement du Canada selon laquelle l'Iran est entièrement responsable

En outre, le rapport met en évidence l’imprudence et l’incompétence des autorités iraniennes ainsi que leur insouciance téméraire à l’égard de la vie humaine.

Il montre également comment l’Iran a dissimulé des renseignements et rasé le lieu d’écrasement, fournissant ainsi un compte rendu trompeur et superficiel des évènements.

L’équipe d’enquête, d’examen et d’évaluation est parvenue aux 3 conclusions suivantes :

Les faits sont clairs : l’Iran est responsable de la mort de 176 innocentes victimes.

Aux familles qui continuent de pleurer leurs proches, je veux réitérer notre engagement à tenir l’Iran responsable et à demander des réparations complètes conformément au droit international.

Nous cherchons notamment à obtenir de l’Iran un rapport complet des évènements, une transparence totale concernant les poursuites pénales en cours et des garanties concrètes que des mesures ont été prises pour qu’une telle tragédie ne se reproduise jamais.

Nous avons remis un avis de réclamation qui constitue la première étape du processus de négociation avec l'Iran sur la question des réparations.

Pour ce faire, nous travaillerons avec d'autres pays touchés dans le cadre du Groupe international de coordination et d'intervention pour les victimes du vol PS752.

Les victimes, leurs familles et leurs proches restent dans nos cœurs. 

Nous continuerons à faire tout notre possible pour les aider à tourner la page et à trouver un sentiment de justice.

Merci.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: