Partenariat transpacifique (PTP) – États-Unis d’Amérique

États-Unis d’Amérique (2014)

PIB (milliards $) :19 238,6
PIB par habitant ($) : 60 300
Taux de croissance du PIB (%) : 2,4
Consommateurs (millions) : 319,0
Principales importations mondiales : Combustibles minéraux; pétrole; machineries et appareils mécaniques; machineries électriques; véhicules; instruments optiques, photographiques, médicaux ou chirurgicaux

Exportations canadiennes de marchandises vers l’Australie (moyenne annuelle, 2012–2014) (valeur en millions de dollars canadiens)
Version texte

Exportations canadiennes de marchandises vers l’Australie (moyenne annuelle, 2012–2014) (valeur en millions de dollars canadiens)

  • Agriculture et agroalimentaire (23,372.1)
  • Poissons et produits de la mer (2,773.0)
  • Bois et produits forestiers (18,158.2)
  • Produits pétroliers(111,288.4)
  • Voitures (46,070.4)
  • Autres produits industriels (134,731.5)

Le Canada et les États-Unis sont tous deux le plus gros partenaire commerciale l’un de l’autre. Les États-Unis sont le principal débouché des exportations canadiennes avec en moyenne 336,4 milliards de dollars de marchandises canadiennes exportées annuellement entre 2012 et 2014. Les investissements bilatéraux s’élevaient à 670 milliards de dollars en 2014.

Compléter l’accès préférentiel déjà obtenu grâce à l’ALÉNA

Le PTP complète et s’inspire de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), dans le cadre duquel le Canada bénéficie d’un accès préférentiel au marché des États Unis.

En préservant les chaînes de valeurs et d’approvisionnements nord-américaines, le PTP protégera et créera des emplois, tout en générant des opportunités d’affaires et en assurant une stabilité financière pour les Canadiens.

Au-delà des droits de douane

Dans le cadre du PTP, les entreprises canadiennes amélioreront les opportunités commerciales aux États Unis, en particulier par des engagements garantissant un meilleur accès aux marchés dans les services environnementaux et les services professionnels (p. ex. services architecturaux et services de consultation juridique étrangers).

Le PTP entraînera également des avantages importants pour les chaînes d’approvisionnement.

Par exemple, les règles d’origine dans le PTP protègent et soutiennent l’intégration des chaînes d’approvisionnement nord-américaines, offrant aux producteurs et aux transformateurs canadiens de meilleures possibilités d’exportations dans tous les pays du PTP.

Ces dispositions inciteront également les producteurs américains à utiliser des ingrédients, des pièces et des matières premières canadiennes en produisant des marchandises exportées principalement à d’autres pays du PTP.

Les résultats, que nous avons obtenus pour les marchés publics des États-Unis, assurent au Canada de nouveaux accès aux marchés (dont l’accès, pour la première fois, aux marchés publics de six importants fournisseurs d’électricité régionaux, comme la Tennessee Valley Authority), une plus grande quantité d’occasions d’affaires pour les entreprises canadiennes, et une modernisation des règles afin de rendre le processus d’approvisionnement plus efficace.