Sélection de la langue

Recherche

Rapport mensuel sur le commerce – Novembre 2021

Version PDF (1,05 mo)

Faits saillants

Sources : Statistique Canada, tableaux 12-10-0011-01 et 12-10-0144-01. Données désaisonnalisées, calculées sur la base de la balance des paiements.

Secteur industriel

Une augmentation des importations a été observée dans six des 11 catégories de produits pour les biens, et seulement dans l'un des quatre secteurs de services. Les importations de biens de consommation ont augmenté pour le quatrième mois consécutif en novembre (+5,2 %). Les produits pharmaceutiques, notamment les médicaments contre la COVID-19 envoyés au Canada pour être emballés et étiquetés, sont à l'origine de cette hausse. Les biens de consommation ont également été soutenus par une forte augmentation des importations de « vaccins pour la médecine humaine autres que ceux pour la grippe », une catégorie qui comprend les vaccins contre la COVID-19. Les importations de produits en métal et de produits minéraux non métalliques ont augmenté de 7,3 % en novembre, principalement en raison de la hausse des importations de produits sidérurgiques en provenance de la Corée du Sud. Les importations de produits chimiques de base et industriels, de plastique et de caoutchouc (+7,3 %) ont également contribué à la hausse globale en novembre, soutenues par l'augmentation des importations de diluants de pétrole brut en provenance des États-Unis. Les services de voyage ont été le seul secteur d'importation de services à augmenter en novembre, avec une croissance de 21,1 %. De nouvelles restrictions transfrontalières ont été levées lorsque les États-Unis ont ouvert leurs frontières terrestres à tous les voyageurs entièrement vaccinés le 8 novembre.

Une augmentation des exportations a été observée dans 8 des 11 catégories de produits pour les biens, et dans les 4 secteurs de services. Les exportations de biens de consommation ont augmenté de 9,0 % en novembre, principalement parce que les importantes cargaisons de médicaments contre la COVID-19 importées pour être emballées et étiquetées ont ensuite été exportées au cours du même mois. Bien que les médicaments aient été un important moteur de la croissance en novembre, de nombreux autres produits ont enregistré des gains, notamment les produits chimiques, le plastique et le caoutchouc (+14,7 %), les produits énergétiques (+2,8 %), ainsi que les produits forestiers et les matériaux de construction et d'emballage (+6,7 %). Si l'on exclut les produits pharmaceutiques, les exportations de biens ont augmenté de 2,8 % en novembre (contre 3,8 % pour les exportations totales de biens). Il est important de noter que, même si des augmentations généralisées ont été observées en novembre pour les exportations de biens de la plupart des provinces canadiennes, les biens exportés de la Colombie-Britannique ont chuté de 7,8 % (base douanière et non désaisonnalisée), car le transport des biens par les principaux ports d'entrée et de sortie de la côte Ouest a été perturbé par les inondations et les glissements de terrain à la mi-novembre. Toutes les catégories de services ont affiché des hausses respectables au cours du mois, les services de voyages (+9,0 %) et de transport (+3,2 %) ayant connu la progression la plus forte. En conséquence, les exportations totales de services ont augmenté de 2,9 % pour atteindre 11,7 milliards de dollars en novembre, soit seulement 0,3 % de moins que le niveau d'avant la pandémie.

Sources : Statistique Canada, tableaux 12-10-0121-01 et 12-10-0144-01. Données désaisonnalisées, calculées sur la base de la balance des paiements.

Marchés mondiaux

Les exportations canadiennes de biens vers les États-Unis ont augmenté de 6,4 % en novembre pour atteindre un nouveau record de 45,2 milliards de dollars, tandis que les importations de biens en provenance des États-Unis ont augmenté de 4,9 % pour atteindre 35,4 milliards de dollars, également un nouveau record. La forte croissance de novembre a été principalement soutenue par les expéditions inhabituelles de produits pharmaceutiques contre la COVID-19 à étiqueter et à emballer.

L'excédent commercial du Canada avec les États-Unis a augmenté, passant de 8,8 milliards de dollars en octobre à 9,8 milliards de dollars en novembre, soit le plus important excédent commercial depuis janvier 2006.

Les exportations de biens vers les pays autres que les États-Unis ont diminué de 4,0 % au cours du mois de novembre, en partie en raison des perturbations du transport en Colombie-Britannique. Les exportations à destination de Hong Kong (pétrole brut), de la Chine (charbon, produits agricoles et de la pêche) et des Pays-Bas (divers produits) ont contribué le plus à cette baisse.

Les importations de biens en provenance des pays autres que les États-Unis ont également diminué, ayant baissé de 1,8 % en novembre. La baisse des importations en provenance de la Chine (produits divers) a été partiellement compensée par la hausse des importations en provenance du Japon (turbines et camions légers).

Sources: Statistique Canada tableaux 12-10-0011-01. Données désaisonnalisées, calculées sur la base de la balance des paiements.

Prix et volumes

L'augmentation de 2,4 % de la valeur des importations de biens est due pour deux tiers à l'augmentation des prix (1,6 %) et pour un tiers à l'augmentation des volumes (0,8 %). En particulier, les prix à l'importation de l'énergie ont augmenté de 15,3 %. 

D'autre part, l'augmentation des exportations (3,8 %) a été presque entièrement due à l'augmentation des volumes (3,5 %), avec une faible augmentation des prix (0,3 %). Il faut noter une forte augmentation du volume des produits chimiques de base et industriels, des produits en plastique et en caoutchouc     (15,3ִ %).

En novembre, la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain s’est dépréciée de 1,1 % pour s’établir à 79,6 cents par dollar américain. Cela a effacé une grande partie des gains du mois précédent, où le dollar canadien s’était apprécié de 1,9 % en octobre.

Source : Statistique Canada, tableau 12-10-0128-01. Données désaisonnalisées, calculées sur la base de la balance des paiements.

À surveiller

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: