Sélection de la langue

Recherche

Rapport mensuel sur le commerce mondial – mai 2024

Faits saillants

Données : Statistique Canada, tableaux 12-10-0011-01 et 12-10-0144-01. Données désaisonnalisées, calculées sur la base de la balance des paiements.

Secteurs industriels - exportations

Les exportations ont diminué dans 8 des 11 catégories de biens en mai, tandis que les minerais et les produits minéraux non métalliques ont connu la plus forte baisse en dollars, soit 572 millions de dollars ou 7,0 % par rapport à avril. La baisse du volume des exportations d’or sous forme brute a été à l’origine de cette contraction. Par ailleurs, les produits énergétiques ont été le deuxième facteur à l’origine de la baisse globale des exportations de biens, qui ont diminué de 2,4 % en raison de la baisse des prix.

Les exportations d’aéronefs et d’autres matériel et pièces de transport ont diminué de 11,5 % en mai. Les exportations de minerais et de minéraux non métalliques ont affiché un recul de 13,3 %, principalement en raison de la baisse de 36,2 % des exportations de minerais et concentrés de cuivre, après un mois d’avril vigoureux. Malgré la diminution affichée en mai, les exportations de minerais et concentrés de cuivre ont affiché une hausse de 17,4 % par rapport à la même période en 2023, alors que la demande est en hausse et que des préoccupations au sujet de la stagnation de l’offre mondiale se font sentir. Les exportations de véhicules automobiles et de pièces pour véhicule automobile ont volé la vedette en mai, ayant augmenté de 3,6 % par rapport au mois précédent, une hausse attribuable à l’augmentation de 8,4 % des exportations de voitures automobiles et de camions légers.

Parallèlement, les exportations de services ont augmenté au cours du mois, alors que la hausse de 1,2 % des exportations des services commerciaux a  contribué à contrebalancer la baisse des exportations des services de transport et de voyage.

Données : Statistique Canada, tableaux 12-10-0121-01 et 12-10-0144-01. Données désaisonnalisées, calculées sur la base de la balance des paiements.

Secteurs industriels - importations

Les importations ont diminué dans 6 des 11 catégories de biens en mai. Les importations de produits minéraux métalliques et non métalliques ont affiché la plus importante diminution en dollars, soit 572 millions de dollars, ou 10,0 % par rapport au mois précédent. Après un mois d’avril vigoureux, les importations de véhicules automobiles et de pièces pour véhicule automobile ont reculé de 4,4 % en mai et ont été le deuxième facteur en importance de la baisse globale des importations de biens. Ces variations ont été attribuables à des retards dans la production de modèles clés par les constructeurs américains et leur livraison chez les concessionnaires au Canada.

Ailleurs, les importations de produits énergétiques ont enregistré leur troisième baisse mensuelle consécutive, ayant fléchi de 11,6 % en mai. Cette diminution a été attribuable à la baisse des exportations de pétrole brut et de bitume ainsi qu’à la baisse des prix des importations des produits pétroliers raffinés. Ces diminutions ont été partiellement contrebalancées par la hausse de 27,3 % des importations de minerais et minéraux non métalliques. Les importations d’équipement électronique et électrique ont également augmenté, de 2,9 %.

Au chapitre des services, les importations de services de voyage ont augmenté de 2,3 % en raison de l’augmentation des dépenses effectuées par les voyageurs canadiens aux États-Unis. Toutefois, cette augmentation a été plus que compensée par des reculs dans les trois autres catégories. Les services commerciaux ont fléchi de 1,2 % en raison de la diminution des paiements pour les services financiers.

Données : Statistique Canada, tableaux 12-10-0121-01 et 12-10-0144-01. Données désaisonnalisées, calculées sur la base de la balance des paiements.

Marchés mondiaux

Les exportations de marchandises du Canada vers les États-Unis ont augmenté de 0,8 %, principalement en raison de la hausse des exportations de camions légers. Parallèlement, les importations de biens ont diminué de 1,7 % en raison de la baisse des importations de véhicules utilitaires sport et de camions légers, ainsi que de divers produits énergétiques. Comme les exportations ont augmenté et les importations ont diminué, l’excédent commercial du Canada avec les États-Unis s’est élargi, passant de 7,1 milliards de dollars en avril à 8,2 milliards de dollars en mai.

Les exportations de marchandises à destination de pays autres que les États-Unis ont chuté de 12,9 % en mai. Les exportations vers la Chine ont augmenté de 5,9 %, mais cette hausse a été compensée par une baisse des exportations vers d’autres marchés. En particulier, les exportations d’aéronefs vers l’Europe, d’or brut vers le Royaume-Uni et de minerais de cuivre et de liquides de gaz naturel vers le Japon ont connu une forte baisse.

Parallèlement, les importations canadiennes de marchandises en provenance de pays autres que les États-Unis ont diminué de 1,4 %, en raison de la baisse des importations en provenance du Royaume-Uni et de l’Union européenne, notamment de l’Allemagne. Toutefois, cette baisse a été partiellement compensée par l’augmentation des importations en provenance du Brésil et du Chili, principalement des importations de minerais métalliques et non métalliques. Comme la baisse des importations a été plus faible que celle des exportations, le déficit commercial du Canada avec les pays autres que les États-Unis s’est accru, passant de 8,4 milliards de dollars en avril à 10,1 milliards de dollars en mai.

Données : Statistique Canada tableaux 12-10-0011-01. Données désaisonnalisées, calculées sur la base de la balance des paiements

Prix et volumes

En mai, les prix à l’exportation des marchandises ont baissé de 0,9 %, en raison de la faiblesse des produits énergétiques. À l’exclusion des prix, le volume des exportations de marchandises a diminué de 1,7 %, principalement en raison de la baisse des minerais métalliques et non métalliques.

En mai, les prix à l’importation des marchandises ont diminué de 0,3 %, les baisses les plus importantes étant enregistrées par les produits énergétiques ainsi que les produits chimiques de base et industriels, et les produits en plastique et en caoutchouc. À l’exclusion des prix, le volume des importations a diminué de 1,3 %.

Le prix mensuel moyen du pétrole brut pour le Western Canada Select (WCS) a inversé sa tendance à la hausse, avec une baisse de 6,3 % en mai pour atteindre 91,02 $ US le baril. Il s’agit de l’un des principaux facteurs de la baisse de l’ensemble des prix à l’exportation et à l’importation.

La valeur du dollar canadien a légèrement augmenté, passant de 73,13 cents américains en avril à 73,15 cents américains en mai. Toutefois, le huard reste sur une tendance baissière par rapport à la fin de l’année dernière, en raison du ralentissement des baisses de taux d’intérêt attendu aux États-Unis.

Données: Statistique Canada, tableau 12-10-0128-01, données désaisonnalisées provenant de la balance des paiements. Banque du Canada, taux de change mensuels. Haver Analytics.

À surveiller

Date de modification: