Bloc commercial du Mercosur – Avantages pour le Canada

L’accroissement des échanges commerciaux du Canada avec les grands marchés en pleine croissance, comme le Mercosur, est une priorité pour le gouvernement du Canada et contribue à sa stratégie de diversification du commerce. L’objectif du gouvernement est d’accroître la prospérité du Canada en créant des débouchés additionnels afin qu’un plus grand nombre d’entreprises canadiennes puissent conquérir de nouveaux marchés, faire face à la concurrence et réussir. Cette stratégie permet également aux Canadiens d’avoir accès à un plus grand choix de produits abordables, ce qui favorise une hausse de leur niveau de vie et crée des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne. 

Avec une population de 260 millions d’habitants et un PIB combiné de plus de 3 000 milliards de dollars, le Mercosur – le bloc commercial sud-américain dont font partie l’Argentine, le Brésil, le Paraguay et l’Uruguay – offre au Canada une occasion de concrétiser son ambitieux programme commercial au sein de grands marchés en plein essor qui partagent des valeurs similaires. Les possibilités d’accroître les échanges bilatéraux actuels de 8,9 milliards de dollars sont immenses, et elles se traduiront par la création d’emplois au Canada. Ces possibilités profiteront aussi aux micro, petites et moyennes entreprises (MPME) qui pourront accéder plus facilement aux marchés pour vendre leurs produits de classe mondiale.

Diversification du commerce

Élément clé du programme de diversification du commerce du Canada, la conclusion d’un accord de libre-échange avec le Mercosur signifierait que 85 % des échanges commerciaux du Canada seraient dorénavant visés par des accords commerciaux conclus avec des pays qui représentent 66 % de l’activité économique mondiale.

Conjugué aux accords de libre-échange existants du Canada, un accord entre le Canada et le Mercosur assurerait un accès préférentiel pour 98 % des échanges commerciaux actuels du Canada avec l’Amérique du Sud, faisant du Canada le partenaire commercial le plus ouvert et le plus privilégié de l’hémisphère.

Débouchés par secteur

Le Mercosur représente le quatrième bloc commercial en importance au monde et, à ce titre, il offre d’importants débouchés commerciaux pour les entreprises et les travailleurs canadiens de divers secteurs partout au pays, de l’industrie du bois en Colombie-Britannique aux secteurs des pièces d’automobiles et des produits chimiques en Ontario, en passant par l’industrie aérospatiale au Québec et le secteur des pêches dans les provinces de l’Atlantique. Cet important marché est prêt à accueillir les produits canadiens et à profiter du savoir-faire des travailleurs qui les fabriquent.

La conclusion d’un accord de libre-échange global et ambitieux avec le Mercosur faciliterait l’accès des biens canadiens de classe mondiale à ce marché, offrant ainsi aux nouveaux exportateurs et aux entreprises qui exportent déjà plus de débouchés au sein d’un marché en croissance rapide, tout en créant de nouveaux emplois au Canada.

À titre d’exemple, l’accès à ce marché, sous la forme de droits de douane réduits, pourrait être accru pour les exportateurs canadiens dans un certain nombre de secteurs industriels, notamment :

Il existe également des possibilités pour les fournisseurs de services dans les secteurs où les Canadiens excellent, comme ceux de l’infrastructure, de la distribution et de la logistique, des transports, des services liés au tourisme et aux voyages, ainsi que des services liés aux industries extractives.

Avantages pour les consommateurs

La conclusion d’un accord de libre-échange global et ambitieux avec le Mercosur pourrait également alléger les droits de douane élevés applicables sur de nombreuses exportations des pays du Mercosur vers le Canada. Cela profitera aux travailleurs canadiens et à leur famille qui veulent plus de choix à des prix plus abordables, par exemple dans les secteurs des vêtements, des chaussures et des meubles, où des droits de douane élevés sont présentement imposés.

Programme commercial progressiste du Canada

Un accord de libre-échange entre le Canada et le Mercosur offrirait au Canada l’occasion de promouvoir son programme commercial progressiste dans une région importante et en pleine croissance. Dans le cadre de ces négociations, les pays membres du Mercosur sont disposés à obtenir des résultats tangibles en matière de commerce progressiste, notamment en ce qui concerne les questions liées au genre, aux MPME, à l’environnement et à la main-d’œuvre.

Puisqu’il s’est engagé à faire preuve de transparence et d’ouverture, le gouvernement a passé la dernière année à recueillir les commentaires d’un grand nombre de Canadiens, notamment des représentants de l’industrie et d’organisations commerciales, des groupes autochtones, des syndicats, des groupes de la société civile, des groupes environnementaux et des sociétés d’État. Ces intervenants ont fait part de leurs opinions sur le renforcement des relations commerciales avec les pays du Mercosur. Bien que la période de consultation soit terminée, les fonctionnaires continuent de recevoir les points de vue des Canadiens sur cette initiative, et des discussions se poursuivent partout au pays en vue d’offrir davantage de possibilités pour les Canadiens.

Date de modification: