Les bénéfices potentiels d'un accord de libre-échange entre le Canada et le Mercosur pour les secteurs clés canadiens

Secteur forestier

Que pourrait signifier un accord de libre-échange avec le Mercosur pour le secteur forestier?

Le secteur forestier du Canada est une importante source de richesse pour les Canadiens, et le gouvernement du Canada examine activement de nouvelles possibilités de développer des marchés pour le bois et les produits du bois canadiens.

Un accord de libre-échange exhaustif et ambitieux avec le Mercosur pourrait améliorer l’accès au marché pour les produits canadiens de calibre mondial, multipliant ainsi les possibilités pour les exportateurs établis et les nouveaux exportateurs de pénétrer un marché en rapide croissance, tout en créant de nouveaux emplois au pays.

Secteur automobile

Que pourrait signifier un accord de libre-échange avec le Mercosur pour le secteur automobile?

Le secteur automobile canadien est l’un des plus importants secteurs manufacturiers du Canada. Sa main-d’œuvre qualifiée combinée à son immense savoir-faire font en sorte que le Canada est bien placé pour jouer un rôle de chef de file à mesure que l’industrie évolue.

Un accord de libre-échange exhaustif et ambitieux avec le Mercosur pourrait améliorer l’accès au marché pour les produits canadiens de calibre mondial, multipliant ainsi les possibilités pour les exportateurs établis et les nouveaux exportateurs de pénétrer un marché en rapide croissance, tout en créant de nouveaux emplois au pays.

Secteur du poisson et des fruits de mer

Que pourrait signifier un accord de libre-échange avec le Mercosur pour le secteur du poisson et des fruits de mer?

L’industrie du poisson et des fruits de mer du Canada est un élément essentiel de son économie et de ses collectivités, et contribue à créer des emplois dans les villes et les villages côtiers.

La conclusion d’un accord de libre-échange exhaustif et ambitieux avec le Mercosur pourrait améliorer l’accès au marché pour les produits canadiens de calibre mondial, multipliant ainsi les possibilités pour les exportateurs établis et les nouveaux exportateurs de pénétrer un marché en rapide croissance, tout en créant de nouveaux emplois au pays.

Secteur des produits industriels

Que pourrait signifier un accord de libre-échange avec le Mercosur pour les produits industriels?

La conclusion d’un accord de libre-échange exhaustif et ambitieux avec le Mercosur pourrait améliorer l’accès au marché pour les produits canadiens de calibre international, multipliant ainsi les possibilités pour les exportateurs établis et les nouveaux exportateurs de pénétrer un marché en rapide croissance, tout en créant de nouveaux emplois au pays.

L’élimination des tarifs sur les produits industriels pourrait être de très large portée, touchant divers secteurs d’exportation canadiens clés, notamment :

Produits chimiques et matières plastiques
  • En 2016, le secteur des produits chimiques générait près de 88 000 emplois partout au Canada, alors que le secteur des matières plastiques soutenait plus de 90 000 emplois. Dans l’ensemble, l’emploi dans ces secteurs est concentré en Ontario, en Alberta et au Québec.
  • En 2017, le Canada a exporté pour 94,2 millions de dollars de produits chimiques et de matières plastiques vers les pays du Mercosur.
  • La conclusion d’un accord de libre-échange exhaustif et complet avec le Mercosur pourrait entraîner une réduction des tarifs pouvant atteindre 35 % pour le secteur des produits chimiques et des matières plastiques du Canada.
Produits et articles pharmaceutiques et médicaux (sciences de la vie)
  • En 2016, le secteur des sciences de la vie soutenait 90 000 emplois partout au Canada, dont la majorité était concentrée en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique.
  • En 2017, le Canada a exporté pour 175,3 millions de dollars de produits pharmaceutiques vers les pays du Mercosur.
  • La conclusion d’un accord de libre-échange exhaustif et ambitieux avec le Mercosur pourrait entraîner une réduction des tarifs pouvant atteindre 14 % pour le secteur des produits et des articles pharmaceutiques et médicaux du Canada.
Aluminium
  • En 2016, le secteur de l’aluminium du Canada employait environ 10 000 travailleurs tout en apportant 4,7 milliards de dollars au PIB du Canada, soit environ 2,7 % du PIB manufacturier canadien.
  • En 2017, le Canada a exporté pour 2,6 millions de dollars de produits d’aluminium vers les pays du Mercosur.
  • La conclusion d’un accord de libre-échange exhaustif et complet avec le Mercosur pourrait entraîner une réduction des tarifs pouvant atteindre 20 % pour le secteur de l’aluminium du Canada.
Machines industrielles
  • En 2016, le secteur des machines industrielles soutenait plus de 116 000 emplois partout au Canada, dont 45 % en Ontario, 25 % au Québec et 27 % dans l’Ouest du Canada.
  • En 2017, le Canada a exporté pour 232,7 millions de dollars en produits de machinerie et pièces d’équipement vers les pays du Mercosur.
  • La conclusion d’un accord de libre-échange exhaustif et ambitieux avec le Mercosur pourrait entraîner une réduction des tarifs pouvant atteindre 35 % pour le secteur des machines industrielles du Canada.
Technologies de l’information et des communications (TIC)
  • En 2016, le secteur des TIC employait 35 000 travailleurs dans les principaux centres urbains du Canada, notamment Toronto, Montréal, Vancouver, Ottawa, Waterloo, Calgary, Edmonton et Québec.
  • En 2016, le secteur apportait 73,1 milliards de dollars (soit 4,3 %) au PIB national.
  • En 2017, le Canada a exporté des produits des TIC d’une valeur totalisant 73,2 millions de dollars vers les pays du Mercosur.
  • La conclusion d’un accord de libre-échange exhaustif et ambitieux avec le Mercosur pourrait entraîner une réduction des tarifs pouvant atteindre 35 % pour le secteur des TIC du Canada.
Date de modification: