Le Fonds canadien d’initiatives locales - La Jordanie

L’ambassade du Canada en Jordanie est ravie de lancer son appel de propositions annuel pour le Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL).

Description du programme

Le FCIL est un programme conçu pour appuyer des projets à petite échelle et à fort impact dans les pays en développement, qui s’harmonisent avec les priorités thématiques d’Affaires mondiales du Canada en matière de participation. Le programme s’adresse à des projets conçus et élaborés principalement par des partenaires locaux. Les projets sont sélectionnés et approuvés par l’ambassade ou le haut-commissariat du Canada concerné. Le FCIL sert également à appuyer les relations bilatérales positives entre le Canada et les pays bénéficiaires et leurs sociétés civiles, en renforçant les contacts et en appuyant les initiatives locales.

La contribution moyenne du FCIL est de 35 000 $ à 75 000 $CA (100 000 $CA est le montant maximal alloué pour un projet admissible en vertu du FCIL). Consultez le convertisseur de devises pour connaître les équivalents en monnaie locale. Veuillez noter que toutes les contributions sont versées en dollars canadiens, puis converties dans la devise locale.

Présentation d’une demande

Organisations admissibles à un financement du FCIL

Les bénéficiaires admissibles sont les suivants :

La majeure partie du financement accordé au titre du FCIL est destinée à des organismes locaux de la société civile (y compris des organismes non gouvernementaux) et à d’autres institutions à l’échelle locale. D’autres entités, comme les organismes internationaux, intergouvernementaux, multilatéraux et régionaux, peuvent aussi être admissibles à un financement, à condition qu’elles collaborent avec des partenaires locaux à la réalisation de projets locaux qui s’harmonisent avec les objectifs du FCIL. De même, les institutions gouvernementales à l’échelle municipale, régionale ou nationale peuvent recevoir un financement dans le cadre du FCIL, pourvu que leurs projets soient essentiellement locaux. Le FCIL est toujours à la recherche de projets novateurs à financer, qui obtiennent des résultats mesurables.

Priorités thématiques

Tous les projets doivent s’aligner sur au moins une des priorités thématiques du FCIL et aborder l’un des sous-thèmes énumérés.

  1. Égalité des genres et renforcement du pouvoir des femmes et des filles
    1. Aborder la violence sexuelle et fondée sur le genre, y compris les mariages d’enfants, précoces et forcés ainsi que la mutilation génitale féminine.
    2. Soutenir des organisations et mouvements de défense des droits des femmes forts et durables.
    3. Soutenir l’élaboration de politiques fondées sur des données factuelles, des cadres juridiques et des programmes visant l’égalité des genres. 
  2. Défense des droits de la personne, gouvernance inclusive et responsable, démocratie et libertés fondamentales, pluralisme pacifique et respect de la diversité, en particulier les sous-thèmes suivants :
    1. Renforcer les systèmes juridiques et promouvoir des réformes qui éliminent toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, des filles et des autres groupes marginalisés.
    2. Favoriser la participation des citoyens, notamment par des moyens novateurs et compatibles avec la technologie, afin d’encourager la durabilité des processus sociaux, politiques et économiques ainsi que l’adhésion à ceux-ci.
    3. Renforcer la société civile et accroître la participation à la vie politique de façon démocratique, notamment celle des femmes, des jeunes et des groupes marginalisés ; créer et maintenir, dans les lois et dans la pratique, un environnement sûr et habilitant pour la société civile et les médias (y compris les organisations et les personnes qui défendent les droits des femmes).
    4. Respecter les droits de la personne et les libertés fondamentales, notamment la liberté de religion ou de conviction, la liberté d’expression, de réunion pacifique et d’association ; contribuer à éliminer la discrimination, les préjugés, le racisme, l’intolérance et la persécution. 

Analyse différenciée selon le genre

En 2017, le Canada a adopté la Politique d’aide internationale féministe. Cette politique favorise l’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles en tant que moyens les plus efficaces de réduire la pauvreté et de bâtir un monde plus inclusif, plus pacifique et plus prospère. Conformément à cette politique, l’analyse différenciée selon le genre est un élément obligatoire du processus de demande de financement du FCIL. L’objectif de ce changement est d’améliorer les résultats du programme du FCIL en matière d’égalité des genres.

Une analyse différenciée selon le genre ne sera obligatoire que pour les notes conceptuelles sélectionnées qui doivent comprendre une proposition complète. Les candidats devront ainsi :

Veuillez noter que les consultations peuvent inclure des discussions avec les groupes suivants, mais n’y sont pas limitées : les femmes et les filles de la communauté locale; les femmes et d’autres personnes qui travaillent pour des organisations de la société civile œuvrant au sein de la communauté locale; des femmes et des hommes décideurs et initiateurs de changements qui ont une connaissance de la communauté locale.   

L’achèvement inadéquat de l’analyse différenciée selon le genre peut avoir une incidence sur l’examen de votre proposition.

Frais admissibles

Les frais suivants sont admissibles au financement au titre du FCIL :

Les frais suivants ne sont pas admissibles au financement au titre du FCIL :

Date de modification: