Sélection de la langue

Recherche

31e réunion du Comité économique mixte Canada-Japon

Le Canada a accueilli, les 16 et 17 décembre, la 31e réunion du Comité économique mixte Canada-Japon. La réunion s'est tenue en ligne en raison des complications persistantes causées par la pandémie de COVID-19.

La rencontre du Comité a été dirigée par ses deux coprésidents, M. John Hannaford, sous-ministre du Commerce international, et M. SUZUKI Hiroshi, sous-ministre principal des Affaires étrangères. L'ambassadeur du Canada au Japon, M. Ian McKay, et l'ambassadeur du Japon au Canada, M. KAWAMURA Yasuhisa, y ont également participé. Les participants ont hâte de reprendre les réunions du Comité en personne lorsque les conditions le permettront.

Les coprésidents ont réitéré les récents engagements de leurs pays à élargir la coopération bilatérale dans la région indopacifique en vue de faire progresser six priorités communes, notamment dans des domaines économiques tels que la sécurité énergétique, la promotion du libre-échange et la mise en œuvre des accords commerciaux, ainsi que l'environnement et les changements climatiques. Ils ont salué la contribution de ces engagements à la vision commune du Canada et du Japon d'une région Indopacifique libre et ouverte, et à l'approfondissement de leur partenariat stratégique. Ils ont reconnu l'importante contribution de la relation entre le Canada et le Japon en matière de commerce et d'investissement aux économies des deux pays et à leur sécurité économique. À cet égard, ils ont reconnu le rôle significatif des liens commerciaux bilatéraux en matière d'énergie, de minéraux essentiels et de sécurité alimentaire et ont convenu qu'il existe un potentiel considérable d'expansion du commerce et de l'investissement dans ces domaines. Les coprésidents ont convenu d'ajouter « l'agriculture » en tant que nouveau domaine prioritaire de coopération, dans le cadre du Comité, afin de promouvoir le commerce des produits agricoles des deux pays.

Les coprésidents ont également discuté de l'intérêt que partagent le Canada et le Japon à faire en sorte que la conception, le développement, la gouvernance et l'utilisation de la technologie soient guidés par les valeurs démocratiques et le respect des droits universels de la personne. Ils ont affirmé que la technologie ne devrait pas être utilisée à mauvais escient ou abusivement pour des activités malveillantes telles que la surveillance et l'oppression autoritaires et ont noté la contribution qu'une collaboration accrue entre leurs communautés en matière de technologie et de politiques technologiques apporterait à la promotion et à la protection des technologies essentielles. Les coprésidents ont confirmé l'engagement du Japon et du Canada à favoriser un écosystème technologique ouvert, accessible et sûr, fondé sur la confiance mutuelle. 

Reconnaissant le rôle vital que les développements technologiques joueront dans la lutte contre les changements climatiques, les coprésidents ont souligné l'engagement de leurs gouvernements à atteindre leurs objectifs ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre et à réaliser leur objectif commun de zéro émission nette d'ici 2050, réitéré lors du Sommet des dirigeants mondiaux de la COP26 par les premiers ministres Trudeau et Kishida. Ils se sont félicités de la collaboration entre leurs secteurs privés pour développer des solutions technologiques propres aux défis environnementaux et ont exprimé leur soutien à un engagement bilatéral de la part des responsables du domaine de l'environnement. 

Les coprésidents ont reconnu l'importance d'une collaboration accrue en ce qui concerne les initiatives de commerce libre, équitable et durable. Ils se sont réjouis à l'idée de célébrer le troisième anniversaire de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), le 30 décembre 2021, et se sont engagés à continuer de promouvoir les nombreux avantages de l'Accord pour leurs communautés d'affaires et leurs consommateurs. Constatant l'approche étroitement coordonnée des membres du PTPGP à l'égard des récentes demandes d'adhésion, les coprésidents ont souligné l'importance pour le Canada et le Japon de poursuivre leur étroite collaboration avec leurs partenaires du PTPGP afin de respecter les normes élevées de l'Accord. Les coprésidents ont également discuté des pratiques commerciales déloyales et de la coercition économique, qui menacent les principes fondamentaux et les institutions qui composent le système commercial fondé sur des règles. Ils ont convenu que les pays partageant des visions semblables doivent faire front commun pour contrer le recours croissant à ces pratiques. Ils ont reconnu la nécessité de reporter la 12e Conférence ministérielle de l'OMC en raison de l'apparition d'un variant particulièrement transmissible de la COVID-19, mais ont affirmé leur engagement à œuvrer en faveur du succès de la Conférence et ont décidé de rester concentrés sur les efforts de réforme de l'OMC, notamment au moyen du Groupe d'Ottawa.  

Les coprésidents ont salué la déclaration commune du Conseil des chambres de commerce du Japon et du Canada (CCCJC) publiée après la réunion du CCCJC des 25 et 26 novembre 2021, qui souligne l'importance des énergies, de l'innovation et du PTPGP pour les relations commerciales bilatérales. Ils ont également approuvé la discussion des domaines de coopération prioritaires du Comité par le Groupe de travail coopératif (GTC) et ont fait part de leur ferme soutien en faveur du rôle de ce mécanisme dans la promotion du dialogue bilatéral sur les questions commerciales et économiques.

Les deux parties ont salué les progrès suivants liés aux domaines prioritaires de coopération du Comité :

Énergie

Infrastructures

Science, technologie et innovation

Tourisme et échanges jeunesse

Amélioration de l'environnement d'affaires et promotion des investissements

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: