Le Canada versera jusqu’à 5 millions de dollars pour soutenir le Plan d’action du Conseil de l’Europe pour l’Ukraine 2018-2021

KYIV – STRASBOURG – 27 février 2019

Aujourd’hui, le gouvernement du Canada a officiellement avisé le gouvernement de l’Ukraine, le Secrétariat du Conseil de l’Europe et le Comité des Ministres au niveau des Délégués du Conseil de l’Europe qu’il versera jusqu’à 5 millions de dollars pour soutenir le Plan d’action du Conseil de l’Europe pour l’Ukraine 2018-2021, démontrant ainsi que le Canada est un partenaire indéfectible de l’Ukraine dans le cadre de ses efforts d’intégration à l’Europe.

Avec l’Union européenne – donateur important aux programmes du Conseil de l’Europe en Ukraine – et d’autres partenaires internationaux, le Canada accompagnera l’Ukraine dans ses efforts visant à mieux harmoniser sa législation, ses institutions et sa pratique avec les normes européennes dans les domaines des droits de la personne, de l’État de droit et de la démocratie.

Cette contribution financière au Plan d’action du Conseil de l’Europe sera axée sur des domaines prioritaires sur lesquels porte la Politique d’aide internationale féministe du Canada et qui visent à aider les personnes les plus démunies et les plus vulnérables, notamment le renforcement du pouvoir des personnes déplacées, la lutte contre la violence fondée sur le sexe, la protection des minorités nationales, notamment les Romanis, et le renforcement de la liberté des médias.

Citations

« Le Canada appuie sans réserve les réformes démocratiques actuelles en Ukraine, qui contribueront à la stabilité, à la sécurité et à la prospérité à long terme de ce pays. Grâce à notre contribution au Plan d’action du Conseil de l’Europe pour l’Ukraine, nous soutenons les efforts déployés par l’Ukraine pour satisfaire à ses obligations en tant qu’État membre du Conseil de l’Europe et pour réaliser les objectifs de l’Accord d’association entre l’Ukraine et l’Union européenne. »

S.E. M. Roman Waschuk, ambassadeur du Canada en Ukraine

« Le Canada attache une grande importance au rôle essentiel que joue le Conseil de l’Europe pour promouvoir la démocratie, l’État de droit et les droits de la personne en Ukraine, ailleurs en Europe et au-delà des frontières européennes. Le Canada est résolu à appuyer l’ordre international fondé sur des règles qui comprend des institutions internationales fortes comme le Conseil de l’Europe et l’Union européenne. »

Alan Bowman, observateur permanent du Canada au Conseil de l’Europe

Document d’information

Contribution du Canada au Plan d’action du Conseil de l’Europe pour l’Ukraine 2018-2021

La contribution du Canada au Plan d’action appuie les efforts réalisés par l’Ukraine pour mieux harmoniser sa législation, ses institutions et sa pratique avec les normes européennes dans les domaines des droits de la personne, de l’État de droit et de la démocratie. Le Conseil de l’Europe est une organisation de défense des droits de la personne de premier plan en Europe; il possède une solide expertise et une grande expérience en matière de promotion de la démocratie et des droits de la personne, et il est un partenaire essentiel de l’élaboration de normes et de principes liés à des aspects essentiels de la gouvernance inclusive en Ukraine. Le Plan d’action tient compte des priorités et des besoins de l’Ukraine en matière de réforme, tels que définis par les autorités dans ses documents stratégiques et engagements nationaux, y compris à l’égard du processus d’intégration européen.

Parmi les résultats escomptés de ce projet :

  1. efficacité accrue des mécanismes institutionnels et des réactions intersectorielles au niveau national et local pour prévenir la violence fondée sur le sexe;
  2. systèmes et mesures de protection améliorés pour les personnes déplacées, pour intégrer ces personnes aux échelons local et régional et renforcer leur pouvoir;
  3. mécanismes institutionnels tenant compte de l’égalité entre les sexes renforcés pour faciliter le processus de décentralisation et la réforme des pouvoirs locaux;
  4. systèmes et règlements en place améliorés pour renforcer la sécurité des journalistes et prévenir la discrimination contre les femmes et lutter contre le sexisme dans les médias;
  5. protection accrue des minorités nationales (y compris les Romanis) et des langues minoritaires.

Relations avec les médias

Inna Tsarkova
Agente des relations avec les médias
Ambassade du Canada en Ukraine
+380 44 590 3106
Inna.tsarkova@international.gc.ca

Date de modification: