Sélection de la langue

Recherche

Le Canada et le G20

Le Groupe des 20 (G20) est un groupe qui rassemble les principales économies mondiales. Le G20 représente tous les continents habités, 80 % du PIB mondial, 75 % du commerce international et 60 % de la population mondiale.

Services et renseignements

Vue d’ensemble et composition

Présentation générale des membres du G20.

Notre participation

Aperçu de la participation et des priorités du Canada au sein du G20.

Processus de travail

Résumé de la structure et des volets de travail du G20.

Documents officiels

Documents officiels relatifs aux réunions actuelles et passées du G20.

Vue d’ensemble et composition

Le G20 est le principal forum de coopération économique internationale pour ses membres. Les membres du G20 constituent les principales économies mondiales. Ils représentent tous les continents habités, 80 % du PIB mondial, 75 % du commerce international et 60 % de la population mondiale. Les membres du G20 reconnaissent que la prospérité mondiale ainsi que nos possibilités et nos défis économiques sont interreliés.

Le G20 se compose de 19 pays et de l’Union européenne. Voici ses 20 membres :

  1. Afrique du Sud
  2. Allemagne
  3. Arabie saoudite
  4. Argentine
  5. Australie
  6. Brésil
  7. Canada
  8. Chine
  9. Corée du Sud
  10. États-Unis d’Amérique
  11. France
  12. Inde
  13. Indonésie
  14. Italie
  15. Japon
  16. Mexique
  17. Royaume-Uni
  18. Russie
  19. Türkiye
  20. Union européenne

Notre participation

Pour le Canada, le G20 représente un forum important pour influer sur les enjeux économiques, financiers et commerciaux mondiaux. La participation du Canada offre l’occasion d’établir un consensus avec les membres sur les questions liées à la stabilité et à la croissance économiques au Canada et dans le monde. Il s’agit entre autres de soutenir une croissance durable en appuyant l’architecture financière internationale ainsi que le commerce et l’investissement ouverts et fondés sur des règles.

Au sein du G20, le Canada continue à :

  • promouvoir l’importance des possibilités économiques pour tous nos citoyens, particulièrement les femmes et les jeunes;
  • renforcer notre engagement à l’égard du commerce fondé sur des règles;
  • demander des mesures ambitieuses en matière de climat.

Dans le cadre de ce leadership, le Canada s’efforce également d’assurer un accès équitable aux vaccins, aux outils de diagnostic et aux moyens thérapeutiques, ce qui constitue un résultat essentiel des efforts du G20.

Processus de travail

La présidence du G20 est assurée à tour de rôle chaque année par ses membres. Les pays hôtes sont responsables de l’organisation des sommets des dirigeants pendant leur présidence. Les pays hôtes organisent également une série de réunions préparatoires qui font progresser les initiatives du G20 tout au long de l’année.

Le G20 n’a pas de secrétariat permanent et la préparation du Sommet est en grande partie assurée par les représentants personnels des dirigeants du G20, appelés les « sherpas ». Avec les ministres des Finances et leurs sous-ministres, les sherpas sont une caractéristique récurrente des Sommets. Ces représentants gouvernementaux entretiennent des liens entre eux tout au long de l’année afin de discuter des points à l’ordre du jour du Sommet et de coordonner les travaux du G20.

Chaque cycle de travail du G20 se conclut par un communiqué exprimant les engagements et la vision des membres pour l’avenir. Les recommandations et les produits livrables choisis par les ministres et d’autres volets de travail parviennent également aux sherpas et aux sous-ministres des Finances. Les recommandations et les produits livrables ministériels sont également intégrés dans le communiqué aux fins d’approbation des dirigeants.

Le représentant personnel du premier ministre du Canada pour le Sommet du G20 (le sherpa) est Christopher MacLennan.

Les volets de travail et les réunions ministérielles

Le processus de travail du G20 change d’année en année. Les réunions ministérielles, les groupes de travail et les autres groupes d’experts sont ajoutés ou supprimés par la présidence. Cela dépend des domaines prioritaires que l’hôte souhaite présenter pour compléter ou ajuster le programme. Le nombre de volets ou de pistes de travail clés qui sont à l’œuvre chaque année est déterminé par le pays hôte. Les ministres concernés ou leurs experts gèrent chacun de ces volets de travail.

Les réunions des groupes de travail sont souvent coprésidées par une économie avancée et une économie émergente. Ces réunions ont lieu afin de fournir des connaissances et des recommandations précises. Les groupes de travail réalisent aussi des produits livrables pour les ministres. Certains de ces produits livrables parviennent aux dirigeants par l’intermédiaire de leurs représentants personnels (les sherpas). Les dirigeants sont également tenus au courant par les réunions des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales.

L’élaboration des politiques du G20 est également soutenue par la participation des principales organisations internationales qui sont invitées aux réunions du G20. Par exemple :

  • Groupe de la Banque mondiale
  • Fonds monétaire international
  • Organisation internationale du Travail
  • Organisation mondiale du commerce
  • Nations Unies

L’élaboration des politiques est également soutenue par la participation de pays invités (à la discrétion du pays hôte) et de groupes de mobilisation comprenant différents secteurs de la société civile.

Les groupes de mobilisation

Les membres du G20 se sont engagés à consulter les communautés d’intervenants pertinents. L’établissement des groupes de mobilisation par le G20, comprenant des participants de tous les pays du G20, fournit les conditions nécessaires à ce dialogue. Les groupes de mobilisation se réunissent pour discuter des enjeux majeurs de leur champ d’intérêt. Ces groupes formulent régulièrement des recommandations à l’intention des gouvernements du G20. Bien que ces recommandations ne soient pas contraignantes, elles sont prises en compte par le G20 et contribuent au processus d’élaboration des politiques.

À l’heure actuelle, on compte huit groupes de mobilisation officiels. Chaque groupe de mobilisation est présidé par des organisations ou des personnes désignées par le pays hôte du G20 :

  • Sommet des affaires du G20
  • Sommet de la société civile du G20
  • Sommet des représentants syndicaux du G20
  • Sommet des sciences du G20
  • Sommet des groupes de réflexion du G20
  • Sommet des villes du G20
  • Sommet des femmes du G20
  • Sommet des jeunes du G20

Le G20 compte également deux groupes informels de mobilisation :

  • Alliance des jeunes entrepreneurs du G20
  • G(irls)20

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les groupes de mobilisation, veuillez consulter le site Web officiel du G20 (en anglais seulement).

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: