Déclaration de Whistler sur le renforcement du pouvoir des adolescentes pour favoriser le développement durable

Version PDF

L’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles sont des objectifs en soi. Ils sont essentiels pour permettre l’éradication efficace et durable de la pauvreté à l’échelle mondiale et doivent être enseignés avant que les attitudes et les normes négatives liées au genre et à la culture ne soient apprises. Nous devons envisager les droits et les besoins des filles et des femmes d’une manière qui soit intégrée, et ce, tout au long de leur vie, de l’enfance à l’âge adulte, jusqu’à la vieillesse. L’adolescence est un passage essentiel et prometteur au cours duquel les filles peuvent avoir la chance d’être propulsées à l’avant-plan en tant qu’agentes de changement, mais les besoins spécifiques des adolescentes restent pour la plupart non satisfaits.

Les jeunes sont nombre de plus en plus important dans les pays en développement, et le nombre d’adolescents et de jeunes adultes y est à un sommet. Les adolescentes dont les droits fondamentaux sont respectés et qui ont les outils et les occasions nécessaires pour réaliser leur plein potentiel peuvent contribuer à l’éradication de la pauvreté et favoriser la transformation sociale et la croissance économique inclusive. Lorsque les pays investissent dans les adolescentes, ils investissent dans un dividende démographique qui leur profitera pendant des décennies. Cependant, la discrimination et les préjugés sociaux bien ancrés – lesquels peuvent être exacerbés dans les États fragiles ou en situation de conflit ou d’aide humanitaire – continuent de porter atteinte à leur capacité de prise de décisions ainsi qu’à leur participation à la vie politique et économique et de société.

Il sera donc primordial de libérer le potentiel d’une génération d’adolescentes pour réaliser l’ambitieux Programme 2030 ainsi que pour contribuer à la paix, à la prospérité et à l’égalité. Lorsqu’elles ont la possibilité d’acquérir des connaissances et des compétences, d’accéder à des réseaux sociaux, à des occasions et à des services pour réussir dans la vie, et faire des choix informés, les adolescentes ont tendance à se marier et à avoir des enfants plus tard, ainsi qu’à être en meilleure santé et à mieux réussir sur le plan économique, ce qui se traduit par un pays plus fort, plus inclusif et plus prospère.

Les ministres du G7 responsables de l’action humanitaire et de l’aide au développement :

Date de modification: