Déclaration du Groupe de Lima sur les élections régionales au Venezuela

Le 17 octobre 2017

Compte tenu des divers obstacles, actes d'intimidation, manipulations et irrégularités qui ont caractérisé les élections tenues au Venezuela le 15 octobre 2017 et qui remettent en question les résultats de l'élection, les gouvernements de l'Argentine, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, du Guatemala, du Honduras, du Mexique, du Panama, du Paraguay et du Pérou estiment qu'il est urgent d’effectuer un audit indépendant de l'ensemble du processus électoral, avec le soutien d'observateurs internationaux spécialisés et reconnus, afin de clarifier la controverse provoquée par les résultats de ladite élection et de connaître le véritable choix du peuple vénézuélien.

Date de modification: