Déclaration du Groupe de Lima au sujet des graves événements du 13 janvier 2019 au Venezuela

Version espagnole

(traduction non-officielle)

« À la lumière des graves événements survenus aujourd’hui au Venezuela, les gouvernements de l’Argentine, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, du Guatemala, de Guyana, du Honduras, du Panama, du Paraguay, du Pérou et de Sainte-Lucie font la déclaration suivante:

  1. Ils condamnent la détention arbitraire de Juan Guaidó, président de l'Assemblée nationale du Venezuela, par le Service bolivarien d’intelligence nationale - SEBIN, dans la matinée d'aujourd'hui.
  2. Ils expriment leur plus ferme rejet de toute action portant atteinte à l'intégrité physique des membres de l'Assemblée nationale du Venezuela, de leurs familles et de leurs collaborateurs, ainsi que de toute pression ou contrainte visant à empêcher l'exercice complet et normal de leurs pouvoirs en tant qu'organe constitutionnellement et légitimement élu au Venezuela. »
Date de modification: