Déclaration du Groupe de Lima sur l’arrivée d’avions militaires russes au Venezuela

Les gouvernements de l’Argentine, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, du Guatemala, de la Guyane, du Honduras, du Panama, du Paraguay, du Pérou et de Sainte-Lucie, pays membres du Groupe de Lima :

1) se déclarent préoccupés par l’arrivée de deux avions militaires russes au Venezuela et, à cet égard, réitèrent leur condamnation de toute provocation ou de tout déploiement militaire qui menace la paix et la sécurité dans la région;

2) renouvellent leur appel aux nations qui entretiennent encore des liens de coopération avec le régime illégitime de Nicolás Maduro, et ce, afin de faciliter la recherche de solutions permettant d’ouvrir la voie au rétablissement de la démocratie et de l’ordre constitutionnel au Venezuela.

Date de modification: