Déclaration du groupe de Lima

2 mars 2020

"Les gouvernements de la Bolivie, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, du Guatemala, du Honduras, du Panama, du Paraguay, du Pérou et du Venezuela, membres du groupe de Lima, condamnent les actes de violence commis par les groupes paramilitaires de la dictature de Nicolás Maduro contre le président intérimaire Juan Guaidó, les personnes qui l'accompagnaient et les membres de la presse couvrant l'activité dans la ville de Barquisimeto, dans l'État de Lara.

"Cette nouvelle agression a fait plus d'une douzaine de blessés, dont un mineur qui a été abattu. C'est pourquoi nous réitérons que cette situation est intolérable pour la région, qu'elle va à l'encontre des valeurs démocratiques et qu'elle ne contribue pas à la solution de la grave crise que traverse le pays.

"Nous réaffirmons une fois de plus que des élections présidentielles libres et équitables sont le seul mécanisme permettant de résoudre la crise au Venezuela".

Personnes-ressources

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada

Date de modification: