Déclaration du Groupe de Lima

Le 14 août 2020

Les gouvernements de la Bolivie, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, du Guatemala, du Honduras, du Panama, du Paraguay, du Pérou et du Venezuela, membres du Groupe de Lima, engagés à soutenir le processus de transition démocratique au Venezuela :

  1. réitèrent leur unité et leur engagement ferme en faveur du président intérimaire Juan Guaidó, d’une transition démocratique et de la reconstruction institutionnelle, économique et sociale du Venezuela. Le pays est touché par une crise multidimensionnelle sans précédent, qui a entraîné des souffrances croissantes pour le peuple vénézuélien et que la pandémie de COVID-19 a aggravées.
  2. rejettent les actions du régime illégitime de Nicolás Maduro qui menacent l’exercice des droits civils et politiques les plus fondamentaux, comme le détournement d’institutions essentielles au rétablissement de la démocratie telles que le Conseil électoral et la Cour suprême de justice, et le démantèlement des partis politiques critiques à l’égard de la dictature.
  3. rejettent fermement l’annonce du régime illégitime d’organiser des élections législatives sans les garanties minimales et sans la participation de toutes les forces politiques.
  4. réitèrent leur condamnation des violations systématiques des droits de la personne commises par le régime illégitime de Nicolás Maduro, consignées dans la plus récente version du rapport présenté par le Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme en juillet dernier. À cet égard, ils exhortent le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à renouveler la mission internationale indépendante d’établissement des faits sur la République bolivarienne du Venezuela.
  5. soutiennent la Déclaration commune d’appui pour la transition démocratique au Venezuela, rendue publique aujourd’hui, en vertu de laquelle 31  pays, y compris la majorité des membres du Groupe de Lima, ont demandé à tous les Vénézuéliens, à leurs institutions et à leurs partis politiques de mettre les intérêts du Venezuela au-dessus de la politique et de s’engager de toute urgence à soutenir un processus défini et mené par eux-mêmes afin d’établir un gouvernement de transition inclusif qui mènera le pays vers des élections présidentielles justes et libres dès que possible, ce qui constitue le moyen le plus efficace et le plus durable pour parvenir à la stabilité, à la reprise et à la prospérité au Venezuela.
Date de modification: