Déclaration du Groupe de Lima

Le 5 janvier 2021 

Les signataires*, pays souhaitant une résolution rapide de la crise multidimensionnelle qui touche le Venezuela, y compris les membres du Groupe de Lima et d’autres pays engagés dans le rétablissement de la démocratie, déclarent ce qui suit :  

  1. Nous ne reconnaissons pas la légitimité ni la légalité de l’Assemblée nationale établie le 5 janvier 2021. Cette Assemblée nationale illégitime est le résultat des élections frauduleuses du 6 décembre 2020, organisées par le régime illégitime de Nicolás Maduro.
  2. Conformément au droit du peuple vénézuélien à la démocratie, inscrit dans l’article 1 de la Charte démocratique interaméricaine, nous constatons que la Constitution de la République bolivarienne du Venezuela n’a pas perdu sa validité, même si elle n’a pas été respectée par la dictature de Nicolás Maduro.
  3. Nous reconnaissons l’existence de la commission déléguée dirigée par son conseil d’administration légitime, établie par l’Assemblée nationale, et menée par Juan Guaidó.
  4. Nous appelons la communauté internationale à ne pas prendre en compte cette Assemblée nationale illégitime et à soutenir les efforts visant à rétablir la démocratie, à assurer le respect des droits de la personne et à garantir l’état de droit au Venezuela. Nous soulignons, dans ce sens, l’importance de rechercher une convergence avec d’autres acteurs internationaux pour canaliser une réponse commune qui contribue à la réalisation de ces objectifs.
  5. Nous réitérons notre appel aux acteurs locaux et internationaux, de toutes les tendances idéologiques et de toutes les affiliations politiques, à donner la priorité aux intérêts du Venezuela et à s’engager d’urgence dans un processus de transition, défini et mené par les Vénézuéliens, afin de trouver une solution pacifique et constitutionnelle qui conduira le pays à des élections présidentielles et parlementaires libres, équitables et crédibles, et ce, dans les meilleurs délais. 

*Les pays signataires sont les suivants : le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l’Équateur, le Guatemala, l’Haïti, le Honduras, le Paraguay, le Pérou, le Salvador, le Venezuela.

Date de modification: