Améliorer la santé et les droits des femmes et des enfants

Chaque anneé, plus de 19 millions de filles deviennent mères. 90 % d’entre ells sont déjà mariées. 60 % des 800 millions de personnes souffrant de malnutrition dans le monde sont femmes et des filles. Chaque année, le cancer du col de l’utérus tue 260 000 femmes à l’échelle de la planète. Près de 90 % de ces décès sont enregistrés dans les pays en développement.

La communauté mondiale a fortement contribué à l’amélioration de la santé et des droits des femmes et des enfants. Pour la période de 1990 à 2015 :

  • L'Organisation mondiale de la santé révèle qu’il y a eu une baisse de 44 % du nombre de femmes décédées des suites de complications liées à la grossesse et l'accouchement
  • L'UNICEF indique que chaque année le nombre de décès d’enfants âgés de moins de cinq ans a diminué, passant de 12,7 millions à 5,9 millions
  • L'Organisation mondiale de la santé signale que le nombre de nouveau-nés décédés dans les 28 jours de vie a diminué, passant de 5,1 millions à 2,7 millions

L’accès à des soins de santé de qualité

La pauvreté et les inégalités empêchent toujours bien des femmes, des enfants et des adolescents d’accéder à des soins de santé de qualité nécessaire pour survivre et s’épanouir en santé.

Les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé montrent que chaque jour environ 830 femmes meurent de causes évitables liées à la grossesse et à l'accouchement. La plupart de ces décès (99 %) se produisent dans les pays en développement.

Environ 225 millions de femmes dans les pays en développement souhaiteraient éviter ou retarder une grossesse, mais n’utilisent pas de moyens de contraception.

L'UNICEF rapporte que 16 000 enfants de moins de cinq ans meurent chaque jour. Plus de la moitié des décès de jeunes enfants sont attribuables à des conditions qui pourraient être évitées ou traitées avec accès à l’aide d’interventions simples et peu coûteuses.

Chaque année, plus de 16 millions de filles deviennent mères. Et, 90 % d'entre elles sont déjà mariées, ce qui réduit leur chance d’accéder à une éducation et à l’emploi et augmente les risques pour la santé à la fois pour elles-mêmes et leurs bébés.

Les engagements du Canada

Le Canada s'est engagé à consacrer 3,5 milliards de dollars (2015-2020) à l’amélioration de la santé et des droits des femmes et des enfants dans le monde entier. Nos efforts visent à :

  • promouvoir la Santé sexuelle et reproductive et les droits connexes qui sont essentiels pour sauver des vies et améliorer l’état de santé
  • aider les plus pauvres et les plus vulnérables, y compris dans les États fragiles où se produisent plus de la moitié des morts maternelles
  • améliorer la nutrition pour promouvoir la survie, la santé et le bien-être des femmes, des enfants et des adolescents
  • réduire les maladies infectieuses, en outre grâce à la vaccination, un investissement des plus rentables
  • renforcer les systèmes de santé afin que les pays puissent mieux répondre aux défis qu'ils doivent relever
  • améliorer la reddition des comptes en faisant le suivi de nos progrès pour veiller à ce que nos investissements entraînent des changements

Les données probantes et les résultats sont notre motivation. Nous mettons l'accent sur les interventions qui donnent de bons résultats et sauvent des vies.

Le leadership du Canada

Le Canada est membre du groupe consultatif de haut niveau de Toutes les femmes tous les enfants du secrétariat général de l'ONU. Nous y appuyons la mise en œuvre de la Stratégie mondiale pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents. Cela contribuera à s'assurer que chaque femme, enfant et adolescent soit en mesure de survivre, de prospérer, et de réaliser leur plein potentiel.

En tant que membre fondateur donateur du mécanisme de financement mondial et à titre de président de son conseil d'administration, le Canada dirige les efforts internationaux pour coordonner les programmes consacrés à la santé des mères, des nourrissons et des enfants.

Des partenariats pour améliorer la santé au niveau mondial

Le Canada est le septième plus important donateur du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Près de 60 % de ce financement profite directement aux femmes et aux jeunes filles en offrant un meilleur accès aux services de prévention, de traitement et de soins. Le Fonds Global a sauvé 17 millions de vies jusqu’à présent.

Le Canada est le donateur fondateur du Fonds pour les vaccins GAVI. Le Canada est un fidèle donateur de GAVI, le Fonds pour les vaccins qui a contribué à immuniser, à ce jour, un demi-milliard d’enfants et à sauver 7 millions de vies. GAVI vise à sauver 6 millions de vies supplémentaires entre 2016 et 2020.

L'importance des formalités administratives

Le Canada a mis sur pied un centre d'excellence d’enregistrement des faits d'état civil et de l’établissement des statistiques de l'état civil (CRVS) au Centre de recherches pour le développement international.

Le Centre travaille à améliorer les systèmes CRVS dans les pays en développement pour veiller à ce que les événements majeurs dans la vie des gens soient reconnus et enregistrés, tels que :

  • la naissance
  • l’adoption
  • le marriage
  • le divorce
  • la mort

Ces données fournissent aux gouvernements les informations dont ils ont besoin pour élaborer des politiques et des programmes qui répondent aux besoins des gens. Elles permettent aussi de s’assurer que les enfants ne ratent pas des occasions de vaccination ou des possibilités d’éducation.

Liens connexes

Date de modification: