Suivez-nous sur Twitter, Instagram et Facebook pour célébrer la 30e édition de la Semaine du développement international (SDI) 2020. Entre le 13 janvier et le 8 février 2020, nous mettrons au défi les Canadiens d’un océan à l’autre, et de par le monde, de poser un geste chaque semaine pendant quatre semaines.

Sur cette page

Comment participer au défi sur les médias sociaux?

  1. Enregistrez une courte vidéo de votre geste, en y expliquant ce que vous faites et pourquoi vous le faites. Mettez vos amis au défi de participer à leur tour.
  2. Publiez votre vidéo sur Twitter, Instagram et Facebook entre le 13 janvier et le 8 février 2020.
  3. Ajoutez les mots-clics #VisezLesObjectifs, #SDI2020, #Prog2030Can et #MesObjectifsMondiaux dans le texte (ou #GoForTheGoals, #IDW2020, #Can2030Agenda et #MyGlobalGoals en anglais).

Première semaine (13 janvier)

Votre geste :

Pourquoi ce geste?

Saviez-vous que plus d’un trillion de dollars en aliments sont perdus ou gaspillés par année, ce qui signifie un revenu moindre pour les agriculteurs dans les pays en développement? Les agricultrices sont particulièrement vulnérables, car elles ont moins accès aux ressources que les hommes. De plus, tous ces aliments perdus impliquent une production de gaz à effet de serre afin de les cultiver, ce qui contribue à intensifier le changement climatique.

Joignez-vous à vos compatriotes canadiens, au pays et à l’étranger, pour poser des gestes et sensibiliser. Cela fera un sujet de discussion intéressant pendant le souper! De quoi alimenter la réflexion!

Deuxième semaine (20 janvier)

Votre geste :

Pourquoi ce geste?

Le changement climatique nous touche tous, et particulièrement les personnes vivant dans des pays en développement dotées de beaucoup moins de ressources pour y faire face. Les femmes sont particulièrement vulnérables, car elles n’ont pas accès aux mêmes ressources que les hommes pour les aider à s’adapter.

Cependant, nous pouvons aider ces personnes. La réduction des émissions de carbone est essentielle, tout comme l’élimination du carbone de l’atmosphère, et nous pouvons y arriver en plantant des arbres! C’est la raison pour laquelle des pays comme l’Éthiopie ont récemment pris l’engagement de planter plus de quatre milliards d’arbres. Si vous voulez lutter contre le changement climatique et aider la planète… plantez quelque chose!

Le simple geste de planter une graine ou un semis d’arbre dans un pot en février peut sembler étrange compte tenu de la saison. Toutefois, lorsque la neige aura fondu, les participants pourront planter leurs semis à l’extérieur! Un geste aussi simple a tant d’avantages. Les arbres aident à réduire le changement climatique, à purifier l’air que nous respirons, à empêcher la pollution de l’eau et à fournir un abri à la faune, en plus d’être une source d’énergie renouvelable, de renforcer le sol et de contrôler l’érosion.

Troisième semaine (27 janvier)

Votre geste :

Pourquoi ce geste?

Où que vous viviez, l’égalité des genres est un droit fondamental. La promotion de l’égalité des genres est essentielle à tous les domaines d’une société en bonne santé, de la réduction de la pauvreté à la promotion de la santé, de l’éducation, de la protection et du bien-être des filles et des garçons. Donc, aujourd’hui, joignez-vous aux Canadiens, au pays et à l’étranger, afin de prendre des mesures concrètes. Écrivez un mot ou un segment de phrase sur un bout de papier nous disant ce que signifie pour vous le fait de vivre dans un monde inclusif respectant l’égalité des genres.

Quatrième semaine (3 février)

Votre geste :

Pourquoi ce geste?

Que vous soyez à l’école, au travail, dans une équipe sportive ou au sommet du G7, un partenariat exige de la patience, des compromis et, avant tout, de la confiance dans le but de progresser vers l’atteinte des objectifs que vous voulez accomplir. Le fait de s’attaquer aux plus grands défis mondiaux n’en diffère pas. Cela nécessite l’établissement d’un partenariat et de la confiance. La formation d’un cercle de confiance avec un groupe de personnes illustre bien cette notion.

Plus le cercle est grand, mieux c’est, car la taille reflète le niveau d’efforts à déployer pour parvenir à coopérer, se soutenir et bâtir un sentiment de confiance avec des « acteurs » multiples, chacun d’entre eux ayant ses propres forces et faiblesses. Ce geste encourage la tenue d’un dialogue ouvert et accroît le partage des connaissances et l’échange d’informations entre les participants.

Nous ne bâtirons un monde meilleur — un monde sans pauvreté, où règne l’égalité des sexes et offrant un accès aux services de santé et à l’éducation — que si nous travaillons ensemble. Tout comme dans un cercle de confiance, si un maillon de la chaîne cède, il faudra plus de temps pour atteindre l’objectif commun. Nous avons besoin que tous les maillons dans la chaîne soient forts et actifs pour #VisezLesObjectifs.

Alors, réunissez-vous avec vos amis, vos collègues et votre famille, formez un cercle de confiance et partagez votre expérience avec nous!

Date de modification: