Sélection de la langue

Recherche

Le projet M-SAWA : Noix de coco de Kwale

Canada au Kenya
Croissance économique
19 juin 2018

John Mwangi est un petit agriculteur et résident du comté de Kwale. Il cultive des noix de coco et les vend à l’entreprise Kwale Coconut Processors Limited.

Huile de noix de coco… Vous pouvez en trouver dans les supermarchés partout en Amérique du Nord, mais vous êtes-vous déjà demandé d'où elle provient?


En 2016, le Kenya a exporté 1,3 % de l'huile de noix de coco du monde. La majorité (88 %) était destinée aux États-Unis.

Le comté de Kwale au Kenya est une région connue pour son abondance de cocotiers, qui prospèrent dans le sol hautement nutritif de la région et l'air frais de l'océan Indien.

Kwale Coconut Processors Limited (KCPL) est un producteur certifié biologique et équitable d'huile de coco. Basé au Kenya, KCPL s'efforce « de constamment développer et de maintenir une base hautement productive de producteurs de noix de coco certifiés biologiques et une installation de production professionnelle ».

Maendeleo Sawa

C'est pourquoi MEDA s'est associé avec KCPL par l’entremise du projet Maendeleo Sawa (M-SAWA). En fournissant des subventions de contrepartie aux petites et moyennes entreprises comme KCPL, MEDA est en mesure de les soutenir dans leur croissance économique et leur portée sociale. En partenariat avec KCPL, MEDA soutient les petits agriculteurs tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

KCPL dispose d'une base d'approvisionnement de plus de 1 500 agriculteurs expérimentés et formés aux meilleures pratiques agricoles.

Grâce au partenariat de MEDA avec l'entreprise, John fait partie des nombreux agriculteurs qui ont bénéficié d'une formation agronomique. Au cours des six derniers mois, il a appris de nouvelles règles et procédures de fonctionnement pour les agriculteurs, des pratiques d'agriculture biologique et des techniques de paillage et de gestion des cultures. Il a également appris à gérer efficacement les déchets agricoles. Avec ses connaissances accrues, il a vu son rendement moyen augmenter considérablement.

« Lorsque les coques de noix de coco se dégradent, elles forment un compost qui aide à améliorer les nutriments dans le sol », a déclaré John. Cela accroît la rétention d'eau et améliore la qualité des noix récoltées. »


Rencontre avec John

John a hâte de poursuivre sa relation avec MEDA et KCPL. Il valorise ce partenariat, car il lui procure un revenu plus stable que lorsqu'il travaillait avec des acheteurs indépendants dont les prix variaient beaucoup tout au long de l'année.

Par le passé, John gagnait en moyenne 8,0 KES (environ 0,08 $) par noix. Depuis son partenariat avec KCPL, il vend ses noix de coco à un rythme constant de 11,0 KES chacun, soit une augmentation de 27 %! Et il gagne une prime de 1,0 KES pour être un fermier biologique certifié équitable.

Avec plus de 80 cocotiers sur ses terres, produisant chacun 15 à 45 noix quatre fois par an, John peut maintenir un revenu stable pour subvenir aux besoins de sa famille. En outre, cela lui permettra d'envoyer son fils, Mwangi Jr., à l'école.

“Investir dans des entreprises locales de confiance est essentiel à la réussite économique d'une communauté. Lorsque nous travaillons en partenariat avec des entreprises locales et que nous faisons confiance à leur expertise, nous créons des solutions durables et améliorons les moyens de subsistance pour les générations à venir.”


Liens connexes

Ressources externes

MEDA

Date de modification: