Sélection de la langue

Recherche

Northern Light Technologies illumine l’industrie minière mondiale

Une entreprise montréalaise de pompes à eau portatives aide les pompiers du monde entier à combattre les feux de végétation

Solution de réseautage N-Connex Rugged de Northern Light Technologies pour les mines souterraines et les tunnels.

À une période où les prix des métaux sont peu reluisants, la société torontoise Northern Light Technologies (NLT) aide les exploitations minières à l’échelle mondiale à poursuivre leurs activités en réduisant leurs coûts et en augmentant leur productivité.

Fabricant au départ des lampes pour casque destinées aux mineurs au milieu des années 1980, l’entreprise familiale est aujourd’hui un fournisseur mondial d’équipement souterrain de sécurité et de communication de haute technologie. À titre d’exemple, le réseau N Connex de NLT permet à un opérateur de gérer à distance des wagons à godet souterrains (chargeuses surbaissées) et d’autres véhicules depuis la surface. Un wagon à godet télécommandé peut résister à des vibrations et à des chocs plus importants et travaille plus rapidement, ce qui le rend beaucoup plus efficace qu’un wagon à godet commandé par une personne.

« Pour nous, l’avenir, c’est l’automatisation et les logiciels que l’on peut utiliser sur un réseau », déclare Heidi Levitt, présidente directrice générale de NLT. Environ la moitié des 85 employés de l’entreprise sont basés en Australie et au Chili, sans compter des distributeurs locaux dans plusieurs autres pays.

Même les lampes pour casque de NLT ont beaucoup évolué, ce qui leur permet d’offrir un degré de qualité et de technologie que l’on ne trouve pas dans les lampes bon marché d’autres pays qui ont inondé le marché ces dernières années.

Les piles des modèles haut de gamme de NLT sont munies d’étiquettes de repérage, de connexions Wi Fi et Bluetooth et de capteurs de détection de collision. Un nouveau modèle, dont le lancement est prévu en Australie plus tard cette année, sera doté d’une caméra numérique intégrée et d’un écran d’ordinateur permettant de recueillir et de transmettre des données en temps réel vers d’autres parties de la mine par le truchement d’un réseau Wi Fi.

« Nos lampes sont de plus en plus intelligentes », affirme Mme Levitt, les décrivant comme un autre élément de base de l’Internet des objets en pleine croissance, l’interconnexion via l’Internet des dispositifs informatiques intégrés dans les objets du quotidien. Toutefois, elle ajoute ceci : « Notre véritable objectif, c’est d’établir des communications sans faille. Nous concevons des réseaux dorsaux complets pour les mines en utilisant la technologie Wi‑Fi et Ethernet. C’est le principal secteur de croissance de l’entreprise, et les lampes de mineur constituent une importante source de revenus. »

La connexion canadienne de NLT contribue à souligner la haute qualité et la technologie de pointe de ses produits auprès des distributeurs et des clients étrangers. Mme Levitt indique, par exemple, que le distributeur péruvien de l’entreprise n’utilise que du matériel provenant d’économies industrielles avancées, comme le Canada et les États-Unis.

Il y a quelques années, Mme Levitt a adhéré au programme Accélérateurs technologiques canadiens du Service des délégués commerciaux du Canada, qui aide les entreprises à élaborer un plan d’exportation. « C’est un très bon programme pour les petites entreprises, surtout celles qui n’exportent pas encore », mentionne-t-elle.

Elle s’intéresse aux possibilités d’accès aux marchés qu’offre le nouvel accord commercial de la région de l’Asie Pacifique, l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), lequel est entré en vigueur en décembre 2018. « Je n’y ai pas encore prêté beaucoup d’attention. Si le Service des délégués commerciaux peut nous dire comment en tirer parti, je serai à l’écoute. Ce serait génial. »

Date de modification: