Sélection de la langue

Recherche

Le médecin de l’île: un modèle pour les travailleurs de la santé


A dozen people are gathered around a water hand-pump

Pays : Tanzanie © Esther Mbabazi, Fondation Aga Khan Canada

La Dre Ng'wasi Simiyu dirige la maternité de l’hôpital Nansio sur l’île d’Ukerewe, à 40 minutes en traversier de la rive tanzanienne du lac Victoria. Elle passe ses journées à s’occuper de femmes enceintes et à mettre au monde des bébés, y compris pour les cas compliqués et urgents. De plus, elle encadre et conseille ses collègues médecins et infirmières dans son hôpital public éloigné.

Elle a acquis ces compétences et ces connaissances grâce à la formation et au mentorat financés par le projet IMPACT (Improving Access to Reproductive, Maternal, Newborn Health in Mwanza, Tanzania) de la Fondation Aga Khan Canada.

Comme l’explique la Dre Simiyu, il n’est pas encore courant que des femmes deviennent médecins dans sa communauté. « Le défi d’être une femme médecin est que beaucoup de patients viennent et, au lieu de vous appeler ’Docteure’, ils vous appellent ‘infirmière’. Les patients pensent que tous les médecins sont des hommes. »

Aujourd’hui, la Dre Simiyu est un moteur de changement positif dans sa communauté et un modèle pour ses collègues travailleurs de la santé. Elle n’est qu’un des 400 travailleurs de la santé qui ont bénéficié d’une formation et d’un encadrement dans le cadre du projet IMPACT.

En partenariat avec le gouvernement de la Tanzanie et les communautés locales, IMPACT contribue à la mise en place d’un système de santé plus solide et plus réactif pour plus de 600 000 femmes et nourrissons à Mwanza, en Tanzanie.

Profil de projet — Améliorer l’accès aux soins de santé reproductive, des mères et des nouveau-nés à Mwanza (Tanzanie)

Date de modification: