Sélection de la langue

Recherche

Soutenir les artistes canadiens et la défense de la diversité

La Collection des arts visuels d’Affaires mondiales Canada fait l’acquisition de nouvelles œuvres d’art en collaboration avec le National accessArts Centre


La Collection des arts visuels (CAV) d’Affaires mondiales Canada est responsable de la gestion et de la conservation d’œuvres d’art dans les ambassades, hauts-commissariats, résidences officielles et consulats canadiens dans plus de 100 villes partout dans le monde. Elle a pour but d’exposer les œuvres d’artistes canadiens contemporains et d’en faire la promotion en dehors du Canada, de transmettre une image inclusive, diversifiée et contemporaine du Canada, et d’encourager les efforts diplomatiques culturels du Canada à l’étranger.

En décembre 2020, la CAV a franchi une étape importante dans son travail vers l’inclusion et la représentation des artistes de partout au Canada grâce à l’acquisition de 13 œuvres de 12 artistes membres du National accessArts Centre (NaAC). Le NaAC est l’organisation artistique des personnes handicapées la plus ancienne et la plus grande du Canada, et elle appuie plus de 300 artistes atteints d’un problème de développement et/ou d’un handicap physique à l’aide de soutien des studios et d’ateliers sur place, ainsi que de possibilités d’exposition.

Ces œuvres nouvellement acquises circuleront dans les missions du Canada dans le cadre du programme d’exposition d’œuvres d’art de la Collection. Bon nombre des artistes dont les œuvres ont été acquises ont représenté le Canada à l’étranger, en exposant leur travail et en faisant la promotion de l’inclusion des artistes ayant des handicaps dans la communauté artistique internationale contemporaine.

Le 10 mai 2021, une célébration a été organisée par le Haut-Commissariat britannique et le National accessArts Centre, avec la participation et une présentation du député Sven Spengemann au nom du secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères, le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney et le PDG du Conseil des Arts du Canada, Simon Brault. L’événement a donné l’occasion de souligner l’importance de l’inclusion et de renforcer les liens entre les communautés artistiques britanniques et canadiennes.

 

Transcription et traduction en francais de Collection d'art visuel d'Affaires mondiales Canada en collaboration avec National accessArts Centre

Durée de la vidéo : 00:02:39
Transcription :

Transcription : Soutenir les artistes canadiens et la défense de la diversité

Karly : L’acquisition d’œuvres d’art par Affaires mondiales Canada constitue un tournant important de nos attitudes par rapport aux créations réalisées par des artistes handicapés. Le National accessArts Centre s’est affairé à augmenter sa visibilité internationale grâce à des projets réalisés à des endroits comme Séoul, Hong Kong, Dubaï, et Guadalajara. Ces projets ont souvent été financés par Affaires mondiales Canada, puisqu’il existe des synergies naturelles entre nos stratégies de diffusion et leur stratégie de diplomatie culturelle.

Affaires mondiales Canada possède une impressionnante collection d’importantes œuvres d’art canadien. Elles sont généralement exposées dans les centres culturels du Canada et dans les résidences de diplomates partout dans le monde, afin de raconter l’histoire des Canadiens et des Canadiennes et de témoigner de l’expérience canadienne.

L’acquisition compte 13 œuvres produites par 12 artistes, issues du studio dans le cadre de divers programmes. Elles racontent toutes sortes d’histoires différentes et enrichissent réellement l’expérience canadienne. L’œuvre « On Point » d’Amber Harriman illustre l’expérience de sa participation aux Jeux olympiques spéciaux mondiaux de 2019 à Abou Dhabi en tant qu’athlète canadienne, alors qu’elle a rapporté plusieurs médailles au pays.

Nicole : Amber, que pensez-vous du fait que votre œuvre fera maintenant partie de la collection permanente d’Affaires mondiales Canada?

Amber : C’est assez génial. C’est vraiment excitant de voir son art exposé à beaucoup de personnes. C’est plutôt chouette.

Karly : L’œuvre de David Oppong faisait partie d’un programme de commande dans le cadre duquel nous avons demandé à nos artistes d’envoyer des messages au public au début de la pandémie. Sa création « Resiliency and Coronavirus » est un message sur la façon dont nous pouvons traverser la pandémie qu’il souhaite partager avec les gens.

NICOLE : Que pensez-vous du fait que votre œuvre fait maintenant partie de la collection permanente d’Affaires mondiales Canada?

DAVID : Je suis ravi, j’ai envie de rassembler des gens autour de moi pour célébrer, c’est ce que je ressens.

Karly : Les œuvres « Caribou » de Gwyn Howell et « C-Jam Blues » de Mark Brickman et Mack Wigham ont été créées dans le cadre d’un programme en collaboration avec le National Music Centre où nos artistes ont transposé visuellement d’importantes œuvres musicales canadiennes. Les créations de Kathy Austin, Shaun Johnson et Brian Ehnis témoignent de la beauté des paysages canadiens. Pour sa part, Robert Panich dépeint l’expérience de la Colombie-Britannique pendant les feux de forêt. Le travail de Rhonda Kottusch, de Susie Meredith et de Jennifer Parker évoque les joies des interactions sociales et du sentiment d’appartenance.

Nous sommes incroyablement fiers de nos artistes et du fait que leurs œuvres iront raconter l’histoire de Canadiens et de Canadiennes et témoigner de l’expérience canadienne partout dans le monde.

Karly Mortimer, Directrice, Artiste et développement de programme, NaAC

Nicole Kackowski, Coordinatrice, Projets, NaAC

Amber Harriman, NaAC Artiste

David Oppong, NaAC Artiste

* Affaires mondiales Canada publie cette vidéo et cette transcription avec la permission du National accessArts Centre.

 

Nouvelles acquisitions du National accessArts Centre

Kathy M. Austin

b. 1961, Alma, Michigan, États-Unis
Flower Garden (2016), acrylique liquide et encre sur papier, 54,6 cm x 71,7 cm, no de cat. 2020.20.1

Kathy M. Austin est une artiste légalement aveugle dont la pratique comporte de multiples facettes. Elle participe à la riche scène artistique du Canada depuis qu’elle a quitté le Michigan en 1996 et est une fervente défenseure de l’inclusion des artistes handicapés dans les espaces d’art contemporain.

Flower Garden est une œuvre créée en imaginant à quoi ressemblerait la floraison de toutes les fleurs de manière simultanée, en créant une éruption de diverses plantes et couleurs. En présentant un jardin de fleurs comme communauté de différentes fleurs, Kathy espère inspirer les autres à voir la beauté et la diversité dans tous les organismes vivants.

*Cette œuvre sera installée dans la résidence officielle du Canada à Kiev, en Ukraine.

Mark Brickman et MacKenzie Wigham

b. 1988, Winnipeg, Manitoba et 1989, Calgary, Alberta
C-Jam Blues (2019), acrylique sur toile, 76,2 cm x 91,4 cm, no de cat. 2020.21.1

Mark Brickman et MacKenzie Wigham sont des artistes visuels dont les œuvres ont été exposées au Canada et à l’étranger. Mark a l’œil pour percevoir les nuances et il joue avec les couleurs depuis son jeune âge. Son style particulier comprend une tendance de formes rondes, qu’il décrit comme sa forme à lui ou sa signature.

MacKenzie est un artiste intuitif qui aime dessiner des formes et des figures souvent inspirées par un choix spécifique de couleur, le mouvement expressif et ses personnages préférés dans la culture populaire. Les œuvres de MacKenzie, qui travaille à la fois de manière figurative et abstraite, impliquent souvent la superposition de crayons-feutres, de crayons de couleur et de pastels qui immortalisent des gestes directs.

C-Jam Blues est une collaboration entre Mark et MacKenzie qui a vu le jour dans le cadre d’un programme de visualisation artistique. Les artistes ont choisi l’enregistrement du Oscar Peterson Trio du standard de jazz « C-Jam Blues » (1942) d’abord popularisé par Duke Ellington. La peinture qui en résulte correspond au morceau de jazz en formes et en couleurs.

*Cette œuvre sera exposée dans la résidence officielle du Canada à Tunis, en Tunisie.

Brian Ehnis

b. 1951, Saskatchewan
Alberta Prairie Farmhouse (2019), pastel à l’huile sur papier, 66,7 cm x 88,2 cm, no de cat. 2020.24.1

Brian Ehnis a toujours adoré l’art et travaille avec divers moyens, en les utilisant souvent à fond. Il est très prolifique et aime travailler à un rythme vigoureux. Brian a créé des œuvres pour le programme d’art public de la ville de Calgary en 2018, et ses œuvres ont été exposées à l’aéroport international de Dubaï en 2019 dans le cadre de l’exposition «  Connections ».

L’œuvre Alberta Prairie Farmhouse a été inspirée d’une vieille maison de campagne qui lui a donné beaucoup de bonheur. Une grande partie des œuvres de Brian est inspirée d’endroits, et reflète la joie de passer du temps dans des lieux naturels au Canada et en Afrique du Sud.

Amber Harriman

b. 1989, Calgary, Alberta
On Point (2019), broderie libre, 65 cm x 51,4 cm, no de cat. 2020.28.1

Amber Harriman est une artiste multidisciplinaire qui s’inspire en observant les formes récurrentes retrouvées dans la nature. L’amour de Amber pour la danse façonne son vocabulaire visuel et forme la base de son imaginaire abstrait.

Elle a exposé ses œuvres d’art visuel partout au Canada et dans le monde, notamment à Kilkenny, à Glasgow, à Hong Kong, à Séoul et à Dubaï. Elle participe également aux Jeux olympiques spéciaux et a représenté le Canada lors des Jeux olympiques spéciaux mondiaux de 2019 à Abu Dhabi, en remportant 7 médailles d’or en gymnastique.

L’œuvre On Point de Amber a été inspirée de la grâce et des gestes de métamorphoses de la danse. En tant que personne qui aime explorer la créativité par l’entremise de nouveaux défis, Amber a décidé de représenter l’œuvre par le moyen peu familier et novateur de la broderie. La silhouette représentée se fond de manière organique parmi les branches dénudées qui ressorte du reflet des rayons du soleil couchant sur un lac.

Gwyn Howell

b. 1958, Clifton, Angleterre
Caribou (2019), acrylique sur toile, 95 cm x 104,5 cm, no de cat. 2020.29.1

Gwyn Howell créée des compositions fondées sur des histoires qui sont adaptées à la culture populaire et aux événements historiques. Née à Clifton, Angleterre, Gwyn a passé la majorité de sa vie au Canada après avoir immigré en 1966. Sa pratique principale consiste à dessiner, peindre et créer des œuvres textiles qui atteignent la richesse à l’aide de la superposition graduelle de couleurs, d’un trait ou d’un fil à la fois. Par conséquent, la sensibilité de Gwyn est typiquement dynamique et fantaisiste, ce qui fait écho de sa personnalité joviale et de son sens de l’humour unique. Gwyn a présenté ses œuvres dans diverses expositions au fil des années, y compris la récente exposition « Drawing Power » à Zapopan, au Mexique (2019).

L’œuvre Caribou a été produite à partir d’une collaboration spéciale entre le Centre national de musique et le National accessArts Centre à Calgary. Les artistes participants ont été amenés à choisir et à « visualiser » de manière artistique l’une des cinq chansons produites au Canada qui ont été fournies par le Centre national de musique. Après avoir choisi la reprise de « Caribou » des Pixies par Tanya Tagaq, Mme Howell a recréé un souvenir d’enfance dans lequel une tempête de neige l’a retenu à l’intérieur du chalet familial.

Shaun Johnson

b. 1972, Calgary, Alberta
Waterfalls and Mountains (2018), acrylique sur toile, 64 cm x 79,4 cm, no de cat. 2020.30.1

Shaun Johnson est un artiste sans cesse inspiré par ce qui l’entoure, que ce soit en ville, aux Jeux olympiques spéciaux, dans un salon de l’automobile ou avec sa famille et ses amis. En 2018, il a participé en tant qu’artiste en résidence au Leighton Art Centre à Millarville, Alberta. Cet établissement important honore la tradition profonde du processus de création inspiré par le versant est des Rocheuses. L’œuvre Waterfalls and Mountains intègre l’interprétation unique de ces espaces et de ces histoires pendant sa résidence dans sa peinture.

Rhonda Kottusch

b. 1966, Calgary, Alberta
Colours (2016), acrylique liquide, marqueur sur papier, 50,8 cm x 58,4 cm, no de cat. 2020.33.1

Rhonda Kottusch est une artiste qui utilise la couleur et le dessin au trait pour créer des représentations joyeuses de son environnement. Son processus consiste à esquisser des champs de couleur, puis à ajouter des traits et des contours. Le travail de Rhonda présente une réflexion approfondie de l’équilibre et de la composition tout en conservant une sensation de facilité et de jeu. Sa gaieté et son énergie sont immédiatement présentes dans ses activités artistiques.

Rhonda a travaillé pour une société énergétique locale pendant plus d’une décennie et elle est une passionnée de lutte, de percussions et de musique. Son travail a été exposé au Canada et à l’étranger, notamment à Washington, D.C. (2010), à Hong Kong (2018) et à Dubaï (2019).

Susie Meredith

b. 1996, Redhill, Angleterre
King Queen Princess Royalty (2018), crayon-feutre sur papier, 78 cm x 62,8 cm, no de cat. 2020.37.1

Susie Meredith est une artiste multidisciplinaire dont la pratique comprend les arts visuels et le mouvement. à travers la peinture, le dessin, la sculpture, la danse, la chorégraphie et les mouvements d’improvisation, Susie illustre des moments de connexion, de pouvoir et de possibilités dans son travail. Elle présente souvent des formes structurelles qui frôlent la fantaisie et le déroulement de grands récits. L’œuvre King Queen Princess Royalty illustre la compréhension de Susie du pouvoir, non seulement dans les structures représentées, mais aussi par le soleil et ce qui est révélé par sa lumière.

Susie s’est jointe au National accessArts Centre en 2016 après s’être installée à Calgary avec sa famille. Elle a exposé ses œuvres au Canada et à l’étranger, notamment au artsPlace (Canmore, Alberta), à l’aéroport international de Dubaï et au Centro Cultural Constitución (Zapopan, Mexique).

David A. Oppong

b. 1997, Accra, Ghana
Resiliency & Coronavirus (2020), impression numérique, 107,9 cm x 86,3 cm, no de cat. 2020.39.1

David A. Oppong est un artiste multidisciplinaire dont le travail illustre des scénarios émotionnels par la photographie et le dessin. Le cadrage est un élément important dans le travail de David; les angles, la perspective, la posture et les expressions faciales partagent et transmettent ses réflexions sur les enjeux mondiaux, ses expériences personnelles et sa façon d’aborder la vie. Il adore aussi les traits et les modèles des voitures sportives, une passion qu’il partage avec son père.

David a créé l’œuvre Resiliency & Coronavirus en réponse à la pandémie mondiale de COVID-19. L’œuvre d’art représente les deux réalités émotionnelles de David pendant cette période : la tristesse et l’espoir. Il a cherché à transmettre le fait que même si la pandémie a été difficile à gérer, nous allons nous en sortir, et les jours à venir apporteront du bonheur.

Robert Panich

b. 1953, Thorhild, Alberta
Forest Fire (2019), acrylique liquide et crayon de couleur sur papier, 56,5 cm x 66,7 cm, no de cat. 2020.40.1

Robert Panich, un artiste basé à Calgary, a toujours aimé les arts, et le studio est son endroit préféré. Pour son travail, Robert s’inspire des événements actuels. L’œuvre Forest Fire a été créée pendant l’été 2018, lorsque les incendies de forêt en Colombie-Britannique ont recouvert l’Alberta de fumée et de couchers de soleil vibrants. Après avoir illustré chaque arbre de la forêt, Robert a ensuite rempli la page de fumée et de flammes de toutes les couleurs jusqu’à représenter son expérience des vastes feux de forêt qui ont brûlé la province voisine.

*Cette œuvre sera exposée dans le pavillon du Canada à l’Expo 2021 de Dubaï.

Jennifer Parker

b. 1977, Terrace Bay, Ontario
Beautiful, Water, Wildwind (2019), acrylique sur toile, 24,7 cm x 32,3 cm chacune, no de cat. 2020.41.1, 2020.41.2, 2020.41.3

Jennifer Parker travaille avec différents médiums, notamment la peinture et le dessin, en cherchant des pratiques qui lui apportent du bonheur. Les œuvres Beautiful, Water et Wildwind ont été inspirées de l’amour de l’artiste pour les couleurs vives et tournoyantes associées aux sentiments de bonheur. Les œuvres de Jennifer ont été exposées à l’étranger, notamment dans les expositions « Connections » à Dubaï (2019) et « Fantasy Landscapes » à Canmore, Alberta (2018).

*Ces œuvres seront exposées dans l’ambassade du Canada à Vienne.

Date de modification: