Sélection de la langue

Recherche

Veiller à ce que les crimes de guerre fassent l’objet d’enquêtes rapides et professionnelles


Une fonctionnaire canadienne, Valerie Price, a été déployée dans le cadre du projet Intervention rapide au service de la justice du Programme des déploiements civils.
© Valérie Price

Justice Rapid Response (JRR) a débuté comme une petite initiative, avec une feuille de calcul Excel trop compliquée, mais elle s’est transformée en une équipe raffinée et paritaire comptant plus de 700 experts de 100 pays. Depuis sa création, JRR a déployé 434 experts pour enquêter sur des génocides, des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité et des violations graves des droits de la personne dans certains des conflits les plus violents au monde.

Dans le cadre de la Plateforme de déploiements de ressources civiles du Canada, une fonctionnaire du gouvernement canadien a été déployée au sein de Justice Rapid Response pendant quatre ans, avec pour objectif de soutenir les efforts de JRR pour renforcer ses capacités organisationnelles dans deux domaines clés : la gestion axée sur les résultats et la mobilisation des ressources.

« L’aide du Canada a eu un impact profond sur l’organisation », affirme Samuel Emonet, directeur des opérations de JRR. Après sa restructuration, JRR est « désormais axée sur les résultats plutôt que sur les processus. Celles-ci ont eu à leur tour un effet évident sur la capacité de l’organisation à s’exprimer de sa valeur ajoutée et de ses résultats, afin d’instaurer la confiance parmi nos donateurs et d’attirer de nouveaux financements ».

Cette initiative s’inscrit dans les engagements du Canada à faire progresser le Programme sur les femmes, la paix et la sécurité, car elle a permis à JRR de continuer à déployer des experts hautement spécialisés pour mettre fin à l’impunité des violences sexuelles et fondées sur le genre commises dans les conflits. Le personnel de JRR est aujourd’hui en mesure d’intégrer efficacement la dimension de genre dans tous les déploiements et plus de la moitié des experts de JRR sont des femmes.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: