Le Groupe de Lima condamne la décision de retirer à Freddy Guevara l’immunité parlementaire

Le 4 novembre 2017

Les gouvernements de l’Argentine, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, du Guatemala, du Honduras, du Mexique, du Panama, du Paraguay et du Pérou condamnent fermement la décision de la Cour suprême de justice du Venezuela de retirer son immunité parlementaire au premier vice-président de l’Assemblée nationale, le député Freddy Guevara, qui s’est également fait interdire de quitter le pays.

La décision adoptée par la Cour suprême de justice constitue une nouvelle attaque contre l’état de droit et la division des pouvoirs au Venezuela, et empêche le fonctionnement normal de l’Assemblée nationale légitimement constituée et démocratiquement élue.

Le Groupe de Lima réaffirme qu’il ne reconnaît aucun des actes de l’assemblée nationale constituante.

En ratifiant notre plein appui à l’Assemblée nationale, nous rappelons une fois de plus au gouvernement du Venezuela l’obligation qui lui incombe de respecter la Constitution et l’intégrité du pouvoir législatif.

Date de modification: