Directive sur les voyages pour les partenaires en développement international durant la pandémie

Affaires mondiales Canada (AMC) et ses partenaires de projets ont un objectif commun relativement à l’exécution des programmes qui visent à atteindre les objectifs de développement international, notamment en ce qui a trait à la réponse aux répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les pays en développement et divers autres pays bénéficiaires.

Contrairement aux catastrophes naturelles et aux conflits civils, la pandémie soulève non seulement des considérations relatives à la santé et à la sécurité du personnel et des participants aux projets, mais également à la prévention des préjudices causés aux personnes au Canada et à l’étranger en raison de la propagation de la COVID-19 lors des voyages.

Dans ce contexte, le gouvernement du Canada conseille d’éviter tout voyage non essentiel à l’extérieur du Canada jusqu’à nouvel ordre.

En exerçant leur devoir de diligence, les partenaires de développement international doivent déterminer si les voyages sont essentiels. Ils doivent également se demander si les voyages internationaux peuvent contribuer à l’efficacité des activités de programmation dans le contexte actuel, si les risques excèdent les avantages et si le report des activités ou le recours à d’autres moyens, comme l’éducation à distance et les activités virtuelles, constituent un choix plus prudent.

Les partenaires de développement international doivent notamment prendre en considération les risques suivants :

Si les partenaires de développement international décident de reprendre les voyages, à l’international ou à l’intérieur d’un pays ou d’une région, AMC ne couvrira pas les frais des voyages au-delà de ce qui est déjà offert dans le cadre des instruments financiers du projet et d’autres autorisations de programme pertinentes. Les partenaires devront couvrir les coûts non admissibles au remboursement d’AMC, tels que ceux associés aux vaccins contre la COVID-19, aux tests de dépistage et à la quarantaine.

Cette directive continuera d’être mise à jour au fur et à mesure que le contexte de la pandémie pour les voyages évoluera.

Date de modification: