Le Canada et l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) vise à bâtir la paix grâce à la coopération internationale dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture. Le programme de l’UNESCO contribue à l’atteinte des Objectifs de développement durable définis dans le Programme 2030 adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2015.

Le Canada est un membre fondateur de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture.

La délégation permanente du Canada auprès de l'UNESCO est dirigée par l'ambassadeure Natasha Power Cayer.

Natasha Power Cayer est l’ambassadeure et la déléguée permanente du Canada auprès de l'UNESCO.

Communiquez avec la délégation canadienne à l'UNESCO à Paris.

Aperçu de l’UNESCO

« Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes et des femmes, c’est dans l’esprit des hommes et des femmes que doivent s’élever les défenses de la paix… » Cette vision guide toute l’action de l’UNESCO depuis sa création en 1946. Membre fondateur, le Canada était l’un des 20 premiers pays à fonder organisation qui compte aujourd’hui 193 États membres. Selon sa constitution, l’UNESCO contribue « au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant, par l’éducation, la science et la culture, la collaboration entre nations, afin d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples. »

L’UNESCO, en sa qualité d’agence spécialisée des Nations Unies, aborde les enjeux mondiaux par le biais de la négociation de conventions, de recommandations et de déclarations, par la production de publications et de campagnes d’information, par la coopération technique, et par le renforcement des capacités dans ses champs de compétence. Le Canada a intérêt à ce que cette organisation dont le mandat est plus pertinent que jamais promeuve les valeurs canadiennes dans un monde en proie aux conflits armés, aux différentes formes d’extrémismes de même qu’aux changements climatiques.

L’UNESCO est gouverné par une conférence générale des États membres qui se réunissent tous les deux ans, ainsi que par un conseil exécutif de 58 États membres élus qui en assure sa gestion générale. Les États membres contribuent financièrement à garantir la viabilité de l’organisation grâce à des contributions obligatoires et volontaires.

L’UNESCO est la seule agence de l’ONU qui inclut, dans sa constitution, un réseau de commissions nationales pour l’appuyer dans son mandat. La Commission canadienne pour l’UNESCO (CCUNESCO) est un pont entre les Canadiens et l’organisation. Elle promeut activement les valeurs de l’UNESCO et apporte une solide perspective de la part de la société civile. La CCUNESCO soutient également divers projets visant à créer des communautés plus inclusives, à encourager l’innovation et à protéger le patrimoine et la biosphère du Canada.

Le Canada est pays hôte de l’Institut de statistique de l’UNESCO, source officielle et fiable de données comparables au plan international sur l’éducation, la science, la culture et la communication. Situé à Montréal, l’Institut dispose d’une autonomie de fonctionnement. Statistique Canada est membre de son conseil d’administration.

La délégation

Sous l’égide d’Affaires mondiales Canada, la délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO est dirigée par l’ambassadeure Natasha Power Cayer. La délégation collabore étroitement avec plusieurs autres ministères, de même qu’avec les provinces, les territoires et la CCUNESCO.

Conformément à l’Accord Canada-Québec sur l’UNESCO de 2006, la délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO accueille également un représentant du gouvernement du Québec dans son équipe. Le Québec peut ainsi, dans son champ de compétences, compléter la position canadienne. Concrètement, les gouvernements du Canada et du Québec travaillent de concert sur tous les votes, résolutions, négociations et instruments normatifs proposés à l’UNESCO. Le représentant du gouvernement du Québec participe activement aux réunions et aux prises de décision quotidiennes, et il collabore avec les membres de la délégation, ainsi qu’avec les représentants des autres provinces et le Conseil des ministres de l’éducation du Canada.

La délégation :

  • exerce une influence dans les domaines où les priorités de politique étrangère touchent les activités de l’UNESCO
  • cherche à améliorer l’efficacité de l’UNESCO
  • conseille et accompagne les partenaires canadiens ayant un intérêt pour les travaux de l’UNESCO

Le Canada est membre élu de plusieurs comités intergouvernementaux, notamment :

  • le Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (mandat 2017-2021)
  • le Comité intergouvernemental pour la promotion du retour des biens culturels à leur pays d'origine ou de restitution en cas d'appropriation illégale (mandat 2019-2023)
  • le Conseil exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale (mandat 2019-2021)
  • le Comité du siège (mandat 2019-2023)
  • le Comité juridique pour la 41ème session de la Conférence générale (mandat 2019-2021)

Délégué permanent du Canada auprès de l’UNESCO

Message de l’ambassadrice

Bienvenue sur le site web de la Délégation permanente du Canada auprès de l'UNESCO.

Je suis très honorée de représenter le Canada en ma qualité d'Ambassadeure et Déléguée permanente auprès d’une institution qui présente une feuille de route impressionnante en matière de coopération multilatérale réussie entre experts, société civile et gouvernements dans la poursuite d'objectifs dans les domaines de la science, de la culture et de l'éducation. L'Organisation peut avoir et a un impact sur un large éventail d’enjeux mondiaux pressants qui préoccupent les Canadiens, qu'il s'agisse de lutter contre l'extrémisme violent, d'encourager le développement durable et la protection de l'environnement, y compris la lutte contre les changements climatiques, ou la promotion de l'égalité des genres et le respect des droits de la personne. L'UNESCO est une composante fondamentale du système multilatéral et un forum où les pays peuvent, en travaillant ensemble, continuer à construire un monde plus pacifique, plus juste et plus équitable.

À l'UNESCO, le Canada est un champion de la diversité et de l'inclusion, et en particulier, de la défense des droits des populations marginalisées, y compris la communauté LGBTQ2+ et les peuples autochtones. Notre Délégation continuera d'œuvrer en faveur de l'égalité des genres en encourageant la participation active, le leadership et l'autonomisation des femmes et des filles. De plus, nous allons promouvoir et protéger les droits de la personne et la liberté des médias partout où ils sont menacés.

Grâce à son expertise remarquable dans tous les domaines de compétence relevant du mandat de l’UNESCO, le Canada apporte une contribution active et importante aux efforts de l’Organisation. Je m'engage à travailler avec les Canadiens, incluant l'excellente équipe de la Commission canadienne pour l'UNESCO, pour renforcer cette contribution au cours des quatre prochaines années. Je tiens à explorer les moyens d’améliorer les relations riches et positives du Canada avec l’UNESCO, en vue de produire des résultats concrets et positifs.

Toute l’équipe de la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO est très fière d’apporter sa contribution à ces objectifs et de prendre part aux travaux de cette importante institution.

Nous serions ravis de vous entendre. Vous pouvez nous écrire à PESCOG@international.gc.ca ou communiquez avec nous sur twitter @Canada2UNESCO en anglais, @CanadaUNESCO en français.

Salutations distinguées,

Natasha Power Cayer
Ambassadeure et déléguée permanente du Canada auprès de l’UNESCO

Biographie

L'Ambassadeure Cayer est une diplomate forte de 25 ans d'expérience professionnelle dans les affaires politiques, de sécurité et la coopération internationale. Elle a récemment occupé le poste d'Ambassadeure et de Représentante permanente auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe à Vienne, en Autriche.

Elle a occupé successivement différents postes au sein du ministère des Affaires étrangères du Canada, à Ottawa et à l’étranger, axés sur les questions multilatérales. Elle a notamment été affectée à Bruxelles à la délégation conjointe du Canada auprès de l'OTAN (2000 à 2003) et au Secrétariat international de l'OTAN (2003 à 2007); à Paris, en tant que déléguée permanente adjointe et chargé d’affaires a.i. à la délégation permanente du Canada auprès de l'UNESCO (2007 à 2011) ; en tant que conseillère aux affaires nucléaires à la mission permanente auprès des organisations internationales à Vienne (2015-16); et à des affectations temporaires à New York et à Wellington. À Ottawa, Mme Cayer a été conseillère principale auprès du Sous-ministre adjoint pour la Sécurité internationale et les Enjeux mondiaux (1999 à 2000), Directrice Adjointe pour les Armes chimiques et biologiques à la Direction de la Non-prolifération et du désarmement (2011-2013), et Conseillère spéciale auprès du Commandement des forces d'opérations spéciales du Canada (2013-2015).

Avant de rejoindre le Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 1995, elle a travaillé pour le Comité spécial mixte de la Chambre des communes et du Sénat chargé d'examiner la politique étrangère du Canada en 1994, ainsi que pour le ministère des Finances, le secrétaire d'État pour le Multiculturalisme et la Citoyenneté, et à l'Agence canadienne de développement international.

Mme Cayer est titulaire d'un baccalauréat en sciences sociales de l'Université d'Ottawa et d'une maîtrise en affaires internationales de la Norman Paterson School of International Affairs de l'Université Carleton. Elle est parfaitement bilingue en anglais et en français, aime la musique et les arts visuels, et avec son mari, Alexandre Vulic, a deux filles dont elle est très fière.

Communiquez avec les bureaux du Canada à l’UNESCO

Bâtiment Miollis de l’UNESCO :

Adresse

1, rue Miollis
75015 Paris, France

Téléphone : (011 33 1) 44 43 25 71

Télécopieur : (011 33 1) 44 43 25 79

Courriel : pesco@international.gc.ca

Date de modification: