Sélection de la langue

Recherche

Les efforts du Canada pour contrer la désinformation - Invasion russe de l’Ukraine

Sur cette page

Invasion de l’Ukraine par le régime russe

Pendant de nombreuses années, le Kremlin a mené une campagne de désinformation contre l’Ukraine en utilisant les médias d’État et des mandataires. Il s’est servi de la désinformation pour excuser son annexion illégale de la Crimée en 2014 et son soutien continu aux séparatistes russes dans le Donbass. Le Kremlin manipule toujours l’information pour tenter de justifier l’invasion illégale, non provoquée et injustifiable de l’Ukraine par le président russe Vladimir Poutine. La Russie utilise la désinformation pour :

Le Kremlin impose également de nouvelles restrictions aux médias indépendants et aux plateformes de médias sociaux étrangères en Russie. Il s’agit d’un effort de contrôler l’information diffusée au public. Ces tactiques mettent des vies en danger à un moment où l’accès à des informations factuelles est essentiel.

Désinformation

La désinformation est une information délibérément fausse. Les individus, les organisations et les gouvernements peuvent créer et diffuser de la désinformation pour diverses raisons, notamment pour :

La désinformation est une menace majeure pour la démocratie. Elle rend plus difficile l’accès à des informations opportunes, pertinentes et exactes. Les démocraties s’appuient sur l’accès à des sources d’actualités et d’informations diverses et fiables. Cela permet aux membres de la société de se forger une opinion, de demander des comptes aux gouvernements et de prendre part au débat public. La désinformation nuit à la paix, à la prospérité et aux libertés individuelles. Elle érode la confiance dans la démocratie. En temps de crise, la désinformation peut être néfaste.

Comment gérer la désinformation

Vous pouvez limiter la propagation de la désinformation en sachant comment la repérer. Vous devez également faire preuve d’esprit critique par rapport à ce que vous lisez en ligne.

Voici quelques stratégies :

Vérifiez les articles auprès d’autres sources

Si vous tombez sur un reportage qui ne semble pas exact, confirmez-le en vérifiant auprès d’autres sources. Si la nouvelle est également couverte par des sources d’information importantes, elle est probablement légitime. Si aucun site Web ou peu de sites ne rapportent la nouvelle, il se peut qu’elle soit fausse.

Recherchez la source de l’information

La plupart des reportages citent les sources originales de leurs informations. Si vous êtes sceptique quant à ce que vous lisez, renseignez-vous sur la source. Voyez si cela a une incidence sur les faits présentés dans le reportage.

Vérifiez le nom de domaine

Une façon simple de vérifier la légitimité d’un site Web est de regarder le nom de domaine. Les sites Web douteux peuvent utiliser une adresse URL semblable à celle d’un site d’information populaire pour mieux vous tromper. Parfois, ils n’omettent qu’une lettre ou 2. 

Les sites Web de « fausses nouvelles » arrivent avec de plus en plus de facilité à se faire passer pour des sources légitimes. Toutefois, si vous y réfléchissez à deux fois avant d’appuyer sur « partager », vous êtes sur la bonne voie pour discerner la réalité de la fiction.

Source : Réalité ou invention? Conseils pour vous aider à repérer les fausses nouvelles

Kremlin et désinformation

Le Kremlin utilise la désinformation pour atteindre ses objectifs depuis un certain temps. Il développe des contenus erronés ou faux au moyen de ses communications gouvernementales officielles. Il utilise les médias financés par l’État, comme RT et Sputnik, et des plateformes de médias sociaux.

Le Kremlin a également investi dans les canaux de propagande et de désinformation. Il s’agit notamment de financer la radiodiffusion étrangère et d’encourager d’autres médias et groupes de réflexion. Cette approche permet au Kremlin d’introduire de nombreuses variantes du même récit, ou d’un récit différent. Ces variations peuvent cibler différents publics, offrir un déni plausible et favoriser l’amplification.

Réponse du Canada

Le gouvernement du Canada est préoccupé par la désinformation du Kremlin au sujet de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. C’est pourquoi nous intensifions nos efforts pour lutter contre la désinformation dans son pays et à l’étranger. Nous ferons également respecter les droits de la personne et les libertés fondamentales telles que la liberté d’expression et la liberté des médias.

Au Canada

Nous prenons des mesures pour contrer les campagnes de désinformation du Kremlin au Canada. Nous demandons notamment au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, un organisme indépendant, d’examiner la présence de Russia Today, un média d’État russe, sur les ondes canadiennes. Le gouvernement du Canada publie des informations fiables et précises sur la situation en Ukraine, au pays et à l’étranger.

À l’échelle internationale

Le Canada travaille avec ses partenaires internationaux pour détecter, corriger et dénoncer la désinformation du Kremlin parrainée par l’État au sujet de l’Ukraine. Dans les situations de crise, comme la guerre en Ukraine, la désinformation peut être nuisible et mettre des vies en danger. Le Canada collabore étroitement avec ses partenaires pour relever ces défis, notamment par l’intermédiaire des partenariats suivants :

Le Canada soutient également des programmes visant à améliorer la capacité de communication stratégique en Ukraine et à renforcer la résilience des Ukrainiens devant la désinformation. En mars 2022, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé un investissement de 3 millions de dollars pour lutter contre la désinformation en ce qui concerne l’agression continue de la Russie contre l’Ukraine.

Liens connexes

Gouvernement du Canada

Autres ressources

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

Vous ne recevrez aucune réponse. Les numéros de téléphone et les adresses électroniques seront supprimés.
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: