La réponse du Canada à la crise au Liban

Le 4 août 2020, 2 fortes déflagrations survenues dans le port de Beyrouth ont dévasté plusieurs secteurs de la ville. L’explosion a fait plus de 200 morts et de 6 000 blessés. Malheureusement, 2 citoyens canadiens figurent parmi ceux qui ont perdu la vie dans cette tragédie. Des dommages structurels importants ont laissé environ 300 000 personnes sans domicile et de nombreux établissements de santé, dont des hôpitaux, inutilisables. Des organisations humanitaires se sont rapidement mobilisées pour répondre aux besoins des personnes les plus touchées.

Comment le Canada a aidé le Liban

Au lendemain de l’explosion, le Canada a fourni jusqu’à 5 millions de dollars en aide humanitaire. Le Canada a ensuite annoncé l’octroi d’une somme supplémentaire de 25 millions de dollars, pour un total de 30 millions de dollars. Ces fonds aident des partenaires de confiance tant à répondre aux besoins humanitaires immédiats de la population qu’à contribuer au redressement rapide de la situation. Il est essentiel de fournir une aide humanitaire, notamment de la nourriture, de l’eau et des installations sanitaires, des abris et une assistance médicale, pour répondre aux besoins immédiats des personnes touchées.

Le financement humanitaire du Canada comprenait 12 millions de dollars versés à des partenaires humanitaires de confiance sur le terrain, notamment les organismes humanitaires des Nations Unies et la Croix-Rouge libanaise, par l’intermédiaire de la Société canadienne de la Croix-Rouge. Cette somme vise à répondre aux besoins des personnes touchées par cette crise. Le financement comprenait également une somme de 8 millions de dollars versée à la Coalition humanitaire, soit un montant équivalant à celui donné par les Canadiens par l’intermédiaire du Fonds de secours pour le Liban.

En outre, les programmes et les efforts du Canada au Liban sont des éléments clés de notre stratégie pangouvernementale au Moyen-Orient. Au titre de cette stratégie, nous investissons jusqu’à 3,5 milliards de dollars sur 5 ans (de 2016 à 2021) pour répondre aux crises en cours en Irak et en Syrie et à leurs répercussions sur l’ensemble de la région, en particulier sur la Jordanie et le Liban. Plus précisément, l’aide humanitaire du Canada contribue à répondre aux besoins et aux services de base tels que les soins de santé et l’accès à l’éducation, à l’eau, à la nourriture et aux abris pour les populations vulnérables et à risque.

Fonds de secours pour le Liban

Reconnaissant la générosité des Canadiens et leur désir d’aider les personnes touchées par l’explosion, le gouvernement du Canada a lancé le Fonds de secours pour le Liban le 8 août 2020. Le gouvernement du Canada a égalé les 8 millions de dollars généreusement versés en dons par les Canadiens par l’intermédiaire de ce fonds. Cet argent permet de répondre aux besoins essentiels en nourriture, en eau, en soins de santé et en autres besoins humanitaires vitaux. Affaires mondiales Canada a transféré les fonds à la Coalition humanitaire, qui les a répartis entre ses membres en fonction de critères tels que leurs capacités et leur présence sur le terrain.

Date de modification: