Le Canada et les Nations Unies

En tant que membre fondateur des Nations Unies, le Canada s'engage à suivre les orientations de la Charte des Nations Unies pour le maintien de la paix et de la sécurité internationales, le développement de relations amicales entre les nations et la réalisation de la coopération internationale dans le but de résoudre les problèmes internationaux à caractère économique, social, culturel et humanitaire, ainsi que pour promouvoir et encourager le respect des droits de la personne.

L'engagement à l’égard du multilatéralisme est la pierre angulaire de la politique étrangère du Canada, et l'Organisation des Nations Unies est notre plus importante tribune pour le faire valoir.

Apprenez-en plus sur les missions permanentes du Canada auprès des Nations Unies à New York et à Genève.

Bob Rae, Leslie E. Norton et Stephen de Boer représentent le Canada dans nos missions permanentes auprès des Nations Unies.

Communiquez avec les représentants du Canada aux Nations Unies.

Énoncés et déclarations des rencontres précédentes des Nations unies.

Le Canada aux Nations Unies

L’engagement envers le multilatéralisme est la pierre angulaire de la politique étrangère du Canada. L’Organisation des Nations Unies est la principale tribune internationale du Canada pour faire avancer les questions qui importent à la population canadienne et collaborer avec des partenaires de partout dans le monde pour relever les défis mondiaux. La sécurité et la prospérité mondiales ne peuvent être obtenues qu’en travaillant ensemble vers un objectif commun : un monde plus juste, plus inclusif et plus durable.

En tant que Canadiens, nous sommes fiers de notre contribution à la fondation de l’ONU et à la réalisation de nombreuses étapes importantes de son parcours. Nous sommes déterminés à promouvoir les droits de la personne, à faire progresser la paix et la sécurité, à faire respecter la primauté du droit, à lutter contre les changements climatiques et à assurer un développement durable. La diplomatie et le leadership du Canada à l’ONU donnent une voix forte aux valeurs et principes canadiens sur la scène internationale. En faisant la promotion de l’égalité entre les sexes, de la gérance de l’environnement, et du respect de la diversité et de l’inclusion, nous travaillons à créer un monde plus pacifique et plus prospère.

Il n’y a pas de meilleur exemple du pouvoir qui peut s’exercer au sein de l’ONU en matière de création de consensus que l’adoption, par tous les États membres de l’ONU, du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et des objectifs de développement durable. Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 vise à éliminer les inégalités, à lutter contre les changements climatiques et à bâtir des sociétés pacifiques. Le Canada s’est engagé à travailler avec ses partenaires pour appuyer la mise en œuvre de ces objectifs mondiaux et veiller à ce que personne ne soit laissé pour compte.

Apprenez-en davantage sur ce que fait le Canada aux Nations Unies pour relever les défis de ce siècle :

À propos des bureaux du Canada à l'ONU

Le Canada compte sept missions diplomatiques accréditées auprès de l’ONU :

Le Canada a cinq autres missions diplomatiques accréditées auprès de l’ONU :

La Mission permanente du Canada auprès de l’Organisation des Nations Unies à New York

La Mission permanente du Canada auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU) veille à la réalisation des priorités de politique étrangère du Canada au niveau multilatéral, au siège de l’ONU, à New York. Par la diplomatie, la négociation et l’analyse des activités des Nations Unies, la Mission s’emploie à promouvoir les intérêts du Canada et à renforcer les piliers de l’ONU, à savoir le développement international, la paix et la sécurité ainsi que les droits de la personne.

L’une des grandes priorités du Canada consiste à protéger et à améliorer l’ordre international fondé sur des règles en plaidant en faveur d’une gouvernance inclusive et responsable, et des valeurs qui la sous-tendent, y compris en faisant la promotion des droits de la personne, de l’autonomisation des femmes, de l’égalité entre les sexes et du pluralisme pacifique.

La mission permanente du Canada compte les secteurs de politique suivants :

  • La Section des affaires politiques s’emploie à faire progresser les objectifs du Canada en matière de paix et de sécurité, y compris en prenant part à la gestion de crise, à la prévention des conflits, à la consolidation de la paix et au renforcement de l’appui aux opérations de paix de l’ONU. Elle couvre le Conseil de sécurité, ainsi que la Première Commission (questions de désarmement et de sécurité internationale), la Quatrième Commission (questions politiques spéciales et de décolonisation) et la Cinquième Commission (questions administratives et budgétaires) de l’ONU, et elle dirige les initiatives de réforme visant à moderniser l’ONU.
  • La Section du développement participe au suivi de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, à la réforme du Système des Nations Unies pour le développement, et à la surveillance des fonds et programmes des Nations Unies (y compris UNICEF, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et ONU Femmes). La section, qui couvre le Conseil économique et social (ECOSOC) et la Deuxième Commission (questions économiques et financières) de l’ONU, travaille également à la lutte contre les changements climatiques, à la protection de l’océan et au financement des objectifs de développement durable (ODD).
  • La Section des affaires juridiques, sociales et des droits de la personne s’emploie à promouvoir le respect des droits de la personne, à faciliter l’intervention du Canada en cas de crise humanitaire et à favoriser le développement du droit international et le respect de la primauté du droit. La section est également responsable des questions mondiales relatives aux réfugiés et aux migrations, de l’égalité entre les sexes et de l’autonomisation des femmes, des affaires autochtones, de la criminalité transnationale et de la drogue. La section couvre la Troisième Commission (questions sociales, humanitaires et culturelles) et la Sixième Commission (questions juridiques) de l’ONU.
  • La Section de l’armée et de la police apporte une expertise en la matière à l’ambassadeur et au personnel politique sur toute la gamme des considérations et des questions de sécurité liées aux opérations de paix de l’ONU. La section s’emploie à faire progresser les objectifs du Canada en collaborant avec l’ONU et les États membres dans les domaines de la prévention des conflits, du maintien de la paix, de l’imposition de la paix et du renforcement des capacités. Le personnel couvre le Conseil de sécurité, la Quatrième Commission (questions politiques spéciales et de décolonisation) et le Comité spécial des opérations de maintien de la paix (C34), et travaille en outre avec les experts de l’armée et de la police des États membres afin de moderniser et d’améliorer l’efficacité des opérations de l’ONU. La section collabore avec l’ONU sur les questions de la formation, du déploiement du personnel et des contingents, et de l’élaboration d’une politique de maintien de la paix.

La mission permanente du Canada auprès de l'Organisation mondiale du commerce, des Nations Unies et de la Conférence du désarmement à Genève

La Mission permanente du Canada auprès de l’Organisation mondiale du commerce, des Nations Unies et de Conférence sur le désarmement, à Genève, est la plus grande mission multilatérale canadienne. La Mission fait la promotion des intérêts canadiens et travaille avec les autres États membres à l’élaboration et au respect des normes et des règles internationales, qu’il s’agisse du commerce, de la santé, du travail, de l’environnement, du contrôle des armements, du droit humanitaire ou des droits de la personne.

La Mission permanente du Canada à Genève est la principale voie de représentation et de communication diplomatiques entre le gouvernement du Canada, l’ONU (et ses organes à Genève), l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et de nombreux autres organismes menant leurs activités à partir de Genève.

Stephen de Boer est l’ambassadeur et le représentant permanent du Canada auprès de l’Organisation mondiale du Commerce.

Leslie E. Norton est l’Ambassadrice et Représentante permanente du Canada auprès des Nations Unies et de la Conférence du désarmement à Genève.

Abritant plus de 180 missions accréditées (y compris les États/observateurs), plus de 20 programmes, fonds et institutions spécialisées des Nations Unies, ainsi que plus de 3 000 organisations accréditées de la société civile, Genève est un environnement dynamique ayant une influence sur d’importants changements socioéconomiques et politiques.

Compte tenu de son orientation pangouvernementale et pancanadienne, la Mission est composée d’employés de plusieurs ministères et organismes canadiens, ainsi que d’employés recrutés sur place. Les employés canadiens proviennent d’Affaires mondiales Canada, d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et du ministère des Finances Canada. En outre, la Mission compte notamment les autres partenaires suivants au sein de l’administration fédérale : Santé Canada, le Programme du travail d’Emploi et Développement social Canada, Environnement et Changement climatique Canada, Sécurité publique Canada, le ministère de la Défense nationale, Innovation, Sciences et Développement économique Canada, Ressources naturelles Canada, Transports Canada, l’Agence du revenu du Canada, l’Agence canadienne d’inspection des aliments et l’Office de la propriété intellectuelle du Canada. En raison de son rôle unique dans l’établissement de liens avec des organisations internationales clés, y compris les Nations Unies et l’Organisation mondiale du commerce, la Mission protège les intérêts des provinces et des territoires.

En outre, la Mission offre aux près de 3 000 Canadiens et Canadiennes qui vivent et travaillent à Genève, ainsi qu’aux Canadiens qui se trouvent temporairement dans cette ville, des services relatifs aux affaires consulaires et aux passeports.

Ambassadeurs du Canada à l'ONU

L’honorable Robert Rae, Ambassadeur et Représentant Permanent désigné du Canada auprès des Nations Unies à New York

Avant sa nomination par le gouvernement du Canada, M. Rae a été envoyé spécial du Canada pour les enjeux humanitaires et relatifs aux réfugiés. Il a alors poursuivi l’important travail qu’il avait commencé en 2017 en tant qu’envoyé spécial du Canada auprès du Myanmar. Ce rôle lui a aussi permis d’aborder d’autres questions urgentes concernant l’aide humanitaire et les réfugiés dans le monde entier.

Ancien premier ministre de l’Ontario et ancien chef par intérim du Parti libéral du Canada, M. Rae a été élu 11 fois à des élections fédérales ou provinciales entre 1978 et 2013. Il a quitté son poste de député en 2013 pour reprendre la pratique du droit, en particulier pour travailler avec les collectivités autochtones et poursuivre son travail dans les domaines de l’éducation, de la gouvernance et des droits de la personne. La passion de M. Rae pour la justice sociale remonte à ses débuts en politique étudiante et dans le service communautaire.

Avant sa nomination à titre de représentant permanent, M. Rae travaillait comme avocat principal au sein du cabinet d’avocats Olthuis Kleer Townshend LLP. En plus d’avoir pratiqué le droit, il a enseigné à l’école des politiques publiques et de la gouvernance et à la faculté de droit de l’Université de Toronto, au Collège Massey et à l’Université de Victoria. Il a également été membre du Forum des fédérations, du Collège Massey et du Centre Raoul‑Wallenberg pour les droits de la personne. En outre, M. Rae a agi à titre de médiateur et d’arbitre auprès d’ADR Chambers. Ancien associé chez Goodmans LLP, M. Rae a dirigé la restructuration de la Croix-Rouge canadienne et de l’Orchestre symphonique de Toronto, et il a présidé le conseil d’administration du Conservatoire royal de musique. Il est l’auteur de 5 livres et de plusieurs rapports gouvernementaux.

M. Rae est conseiller privé, compagnon de l’Ordre du Canada et membre de l’Ordre de l’Ontario. Il a reçu de nombreux prix et diplômes honorifiques d’institutions au Canada et dans le monde entier. Il a obtenu un baccalauréat ès arts avec spécialisation en histoire moderne de l’Université de Toronto, une maîtrise en philosophie en tant que boursier Rhodes de l’Université d’Oxford et un diplôme en droit de l’Université de Toronto.

En plus de la musique, de la lecture et de l’écriture, il aime le tennis, le golf et la pêche. Il est marié à Arlene Perly Rae. Le couple a 3 filles et 5 petits-enfants.

Ambassadrice et Représentante permanente du Canada auprès des Nations Unies à Genève

Leslie E. Norton (Diplôme [civilisation et littérature], Université d’Aix‑Marseille III, 1985; B.A. avec spécialisation [littérature anglaise et française], Université Western Ontario, 1988; M.A. [relations internationales], Université Laval, 1992) a entamé sa carrière au Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international (MAECI), puis a occupé pendant de nombreuses années divers postes à l’Agence canadienne de développement international (ACDI) au sein des secteurs de l’Afrique, de l’Asie et des Programmes multilatéraux, ce qui comprend des affectations au Bangladesh et à la Mission permanente du Canada à Genève. À l’administration centrale, elle a été Directrice de l’Unité de l’Assistance humanitaire internationale et de l’Aide alimentaire à l’ACDI, de 2006 à 2008, et Directrice du Groupe des Affaires humanitaires et des interventions d’urgence au MAECI, de 2008 à 2009. Elle a assumé les fonctions de Directrice générale de la Direction générale de l’Assistance humanitaire internationale de 2009 à 2015, ainsi que celles de Directrice générale de la Direction générale de l’Afrique Australe et de l’Est, de 2015 à 2016. Elle a été Sous-ministre adjointe du secteur de l’Afrique subsaharienne de 2016 à 2019. Par la suite, elle fut désignée Ambassadrice et Représentante permanente auprès de l’Office des Nations Unies et de la Conférence du désarmement à Genève en août 2019.

Leslie E. Norton
Ambassadrice et Représentante permanente du Canada auprès des Nations Unies et de la Conférence du désarmement à Genève

Ambassadeur et représentant permanent auprès de l’Organisation mondiale du commerce

Stephen de Boer est entré à Affaires mondiales Canada en 2005 et a occupé des postes variés au sein du Ministère, notamment à la Direction de la politique commerciale sur l’investissement et à la Direction générale de la politique commerciale en Amérique du Nord. En 2006, il a été nommé directeur de la Direction du bois d’œuvre résineux. De 2008 à 2010, M. de Boer a occupé le poste de directeur de la Direction du droit des océans et de l’environnement et celui d’avocat principal dans le cadre des négociations internationales du Canada sur les changements climatiques. En 2010, il a intégré Environnement Canada à titre de négociateur en chef adjoint pour les changements climatiques et de directeur général responsable des négociations et des partenariats internationaux du Canada sur les changements climatiques. M. de Boer est revenu au Ministère en 2013 en tant que directeur général de la Direction générale de la réglementation commerciale. En 2015, il a été nommé ambassadeur en Pologne et, en 2016, ambassadeur au Bélarus. Avant de se joindre à la fonction publique, il a travaillé au gouvernement de l’Ontario.

S’inscrivent aussi à son registre de nombreuses publications sur le commerce international et l’environnement, ainsi que plusieurs conférences prononcées sur ce sujet au Canada, notamment à la Faculté de droit de l’Université Western, à l’Université Ryerson, ainsi qu’à la Faculté de droit de l’Université Case Western Reserve. M. de Boer est aussi l’un des membres du conseil d’administration du Canada-U.S. Law Institute. Stephen de Boer détient un baccalauréat ès arts et un baccalauréat en droit de l’Université Western, auxquels s’ajoute une maîtrise en droit international comparé de l’Université Georgetown.

M. de Boer a été nommé Ambassadeur et Représentant permanent auprès de l’Organisation mondiale du commerce à Genève le 21 août 2017.

Stephen de Boer
Ambassadeur et représentant permanent auprès de l’Organisation mondiale du commerce

Contactez les bureaux du Canada à l'ONU

Mission permanente du Canada auprès des Nations Unies à New York

Adresse

466 Avenue de Lexington, 20ème étage
New York, NY 10017, États-Unis

Téléphone : (1) 212-848-1100

Télécopieur : (1) 212-848-1195

Courriel : canada.un@international.gc.ca

Heures d'ouverture

Lundi à Vendredi : 9h 00 - 5h 30 HNE

Informations connexes

Mission permanente du Canada auprès de l'Organisation mondiale du commerce, des Nations Unies et de la Conférence sur le désarmement à Genève

Adresse

5 Avenue de l’Ariana
1202 Genève, Suisse

Téléphone : 41/22 9199200

Télécopieur : 41/22 9199233

Courriel :
politiques/économiques (ONU/CD) : genev-gr@international.gc.ca
consulaires : genev-cs@international.gc.ca
commerciales/économiques (OMC, OMPI, CNUCED, CCI) : genev-gvwto@international.gc.ca
administratives : genev-ag@international.gc.ca

Prendre rendez-vous

Pour toute demande de passeport, de citoyenneté ou de services notariaux, nous ne servons que les clients ayant pris un rendez-vous en ligne. Le service de rendez-vous en ligne est offert aux citoyens canadiens nécessitant des services consulaires et ne peut pas être utilisé pour des demandes de visas ou pour toute question reliée à l’immigration.

Prendre rendez-vous

Heures d'ouverture

Lundi à Vendredi : 8h 30 à 4h 30

Service Consulaire : Lundi à Vendredi : 9h 00 à 11h 30

Date de modification: