Sélection de la langue

Recherche

Relations Canada-Islande

Relations bilatérales

Les relations du Canada avec l’Islande remontent à il y a plus de 1 000 ans, alors que l’explorateur islandais Leif Eriksson débarquait à L’Anse-aux-Meadows, à Terre-Neuve. Le Canada est la terre d’accueil de la plus importante communauté d’immigrants islandais (et de leurs descendants) à l’extérieur de l’Islande. Le Canada et l’Islande entretiennent des relations solides fondées sur des liens interpersonnels et des valeurs communes qui facilitent leur coopération au sein d’organisations multilatérales à l’appui du libre-échange, de la paix et de la sécurité, des droits de la personne, de l’action climatique et de la protection de l’environnement, et de la promotion de l’égalité des genres. Le Canada est représenté en Islande par son ambassade à Reykjavik. Au Canada, l’Islande possède une ambassade à Ottawa, un consulat général à Winnipeg et des consulats honoraires à Calgary, à Charlottetown, à Edmonton, à Montréal, à Halifax, à Moncton, à Québec, à St. John’s, à Toronto et à Vancouver.

Relations commerciales

Le commerce bilatéral entre le Canada et l’Islande s’est accru depuis la mise en œuvre de l’ALECA, le 1er juillet 2009. Cet accord axé sur les marchandises tient compte de l’engagement commun des deux pays en faveur d’un système commercial international ouvert, transparent et fondé sur des règles. Le commerce bilatéral de marchandises entre les deux pays était de 202 millions de dollars en 2021. Les exportations canadiennes de marchandises vers l’Islande, qui se sont élevées à environ 88.4 millions de dollars cette même année, ont été dominées par le poisson et fruits de mer; l’aluminium; les véhicules automobiles et les pièces; les instruments scientifiques; les ouvrages en fonte, le fer ou l’acier. En 2021, le Canada a importé pour 113,5 millions de dollars de marchandises de l’Islande, et il s’agissait surtout de poissons et fruits de mers; machines; instruments scientifiques; produits d’origine animale; aluminium.  Les pêches, les technologies d’énergie propres; le transport écologique; et la recherche de l’Arctique.

Liens connexes

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: