Sélection de la langue

Recherche

Relations Canada-Inde

Domaines d’intervention du Canada

Relations bilatérales

Le Canada et l’Inde entretiennent depuis longtemps des relations bilatérales fondées sur un attachement commun à la démocratie et au pluralisme, ainsi que sur des liens solides entre leurs populations. Le Canada est l’un des pays où les communautés d’origine sud-asiatique sont les plus importantes par habitant. C’est ainsi que 5,6 p. 100 des Canadiens sont d’ascendance indienne (1,9 million de personnes).

Un nombre croissant de dialogues officiels, d’ententes, de protocoles d’entente et de groupes de travail contribuent à renforcer les liens culturels et politiques profonds entre les deux pays. Au niveau ministériel, le Canada et l’Inde entretiennent un partenariat stratégique dans lequel le dialogue dans les domaines suivants joue un rôle fondamental :

  • politique étrangère;
  • commerce et investissements;
  • services financiers;
  • énergie.

Au niveau des fonctionnaires, des groupes de travail se penchent régulièrement sur les questions suivantes :

  • lutte contre le terrorisme;
  • sécurité;
  • agriculture;
  • éducation;
  • sciences et technologie.

En Inde, le Canada est représenté par son haut-commissariat à New Delhi. Il a aussi des consulats généraux à Bengaluru, à Chandigarh et à Mumbai, auxquels s’ajoutent des bureaux commerciaux à Ahmedabad, à Chennai, à Hyderabad et à Kolkata. De plus, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) est très présent en Inde, puisque le haut-commissariat à New Delhi abrite le plus grand bureau canadien des visas à l’étranger.

L’Inde est représentée au Canada par un haut-commissariat à Ottawa et des consulats à Toronto et à Vancouver.

Relations commerciales

L’Inde est le 9e marché d’exportation du Canada et son 10e partenaire commercial, si bien qu’il s’agit pour lui d’un marché prioritaire. Ses priorités commerciales dans ce pays sont en phase avec les objectifs stratégiques du gouvernement indien et se concentrent sur des secteurs où il possède un avantage comparatif. Elles consistent à :

  • aider l’Inde à assurer sa sécurité énergétique en augmentant les exportations canadiennes d’énergie conventionnelle et nucléaire vers celle-ci, en plus des exportations de technologies énergétiques propres et renouvelables;
  • aider l’Inde à répondre à ses besoins importants en matière d’infrastructures urbaines et de transport par la fourniture de financement, d’équipement, de technologie et de services d’ingénierie;
  • améliorer l’éducation et la formation professionnelle grâce à une plus grande collaboration entre les établissements d’enseignement et de formation technique des deux pays;
  • soutenir la recherche et le développement commerciaux pour stimuler l’innovation dans des secteurs tels que les technologies de l’information et des communications;
  • accroître les exportations de produits alimentaires et d’engrais pour répondre aux besoins indiens en matière de sécurité alimentaire.

Le Canada poursuit des négociations bilatérales avec l’Inde en vue de conclure un accord de partenariat économique global et un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE). En outre, les deux pays tiennent régulièrement des dialogues ministériels sur le commerce et l’investissement, ainsi que sur l’énergie.

Ils ont aussi conclu une série d’accords bilatéraux et de protocoles d’entente modernes en lien avec le commerce, y compris dans les domaines suivants :

  • Coopération nucléaire
  • Double imposition
  • Sciences et technologie
  • Agriculture
  • Aviation civile
  • Énergie
  • Transport ferroviaire
  • Transport routier
  • Éducation
  • Technologies de l’information et des communications

En 2018, l’Inde était la première source d’étudiants étrangers inscrits dans les universités, les collèges et les écoles du Canada.

Accords en matière de commerce et d’investissement

Voici une liste des accords sur le commerce et l’investissement comprenant le Canada et l’Inde :

Pour en savoir plus, consultez les Accords sur le commerce et l’investissement.

Relations en matière de développement

Après 55 ans de programmes bilatéraux en Inde totalisant 2,39 milliards de dollars canadiens, le Programme canadien d’assistance bilatérale au développement a pris fin en 2006 à la suite d’un changement de politique du gouvernement indien en matière d’aide. Il n’empêche qu’Affaires mondiales Canada continue de fournir une assistance à l’Inde par l’entremise d’organisations non gouvernementales indiennes et canadiennes. Il le fait également au moyen de mécanismes multilatéraux, comme la Banque mondiale et la Banque asiatique de développement.

Le Canada a investi 4,55 millions de dollars en 2018-2019 pour appuyer 20 projets en Inde par l’entremise de Grands Défis Canada. Le principal secteur de programmation du secteur Partenariats pour l’innovation dans le développement est celui de la santé maternelle, néonatale et infantile, qui comprend le soutien au développement de la petite enfance. En 2016-2017, le Canada versé environ 23,4 millions de dollars en Inde au moyen du soutien institutionnel à long terme aux organisations multilatérales. Le financement canadien appuie des organismes clés actifs en Inde, notamment l’Initiative pour les micronutriments, le Programme des Nations Unies pour le développement, le Fonds des Nations Unies pour la population et le Fonds multilatéral du Protocole de Montréal relatif aux substances qui appauvrissent la couche d’ozone.

Les principales organisations appuyées par le Canada qui sont actives en Inde comprennent la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures, la Banque mondiale, le Fonds des Nations Unies pour la population, l’UNICEF, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, Gavi, l’Alliance du vaccin et Nutrition International. Les secteurs clés appuyés en Inde par Affaires mondiales Canada grâce à un financement multilatéral comprennent le développement économique durable, le traitement des maladies infectieuses et la nutrition.

Le CRDI maintient une présence active en Inde et y met en œuvre des projets axés sur les liens entre les changements climatiques et la migration; la réduction de la violence à l’égard des populations vulnérables; les droits et la sécurité des femmes et leur accès à la justice; les débouchés économiques pour des travailleurs indiens, particulièrement les femmes; l’amélioration de la sécurité alimentaire. Depuis 1974, le CRDI réalise des programmes qui se chiffrent à une valeur de 143 millions de dollars en Inde.

Partenaires et organisations

Afin de trouver des réponses efficaces aux défis mondiaux pressants d’aujourd’hui, le Canada et l’Inde collaborent également de façon étroite dans le cadre de forums multilatéraux, notamment :

 

Date de modification: