Le Canada lance un appel au calme au Mali

Le 2 mai 2012 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Le Canada est extrêmement préoccupé par les actes de violence qui, selon les rapports, seraient survenus à Bamako, la capitale du Mali, et qui auraient fait plusieurs victimes et un grand nombre de blessés.

« Nous demandons instamment à tous les Maliens de respecter l’intention et la lettre de l’entente conclue le 6 avril, et d’appuyer le gouvernement transitoire dans ses efforts en vue de rétablir la démocratie et l’ordre constitutionnel au Mali.

« Le Canada exhorte les forces militaires à ne pas détenir arbitrairement des citoyens, à permettre aux médias de fonctionner librement et à laisser les autorités civiles provisoires gouverner dans l’intérêt du peuple.

« Le Canada est disposé à collaborer avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et avec d’autres partenaires en vue de trouver des solutions à cette crise et d’aider un Mali démocratique à bâtir un avenir meilleur pour tous les Maliens. »

Pour connaître les derniers renseignements sur la situation au Mali, consulter la page Conseils aux voyageurs - Mali.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT