Le Canada et les Émirats arabes unis resserrent leurs liens

Les ministres s’entendent sur une coopération accrue dans le domaine de l’énergie nucléaire, ainsi que sur le resserrement des liens commerciaux

Le 18 septembre 2012 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a annoncé aujourd’hui que le Canada et les Émirats arabes unis ont conclu avec succès un accord de coopération nucléaire (ACN). Le ministre Baird a fait cette annonce à l’occasion d’une cérémonie de signature, à Ottawa, en compagnie de son homologue des Émirats, Son Altesse Cheikh Abdallah bin Zayed Al Nahyan.

« Cette entente témoigne de liens bilatéraux solides, qui se resserrent sans cesse, a expliqué le ministre Baird. Notre accès au marché civil de l’énergie nucléaire des Émirats arabes unis ouvrira des débouchés et aidera à la création d’emplois pour les Canadiens, tout en garantissant que les articles nucléaires fournis par les entreprises canadiennes servent à des fins pacifiques et civiles. »

Les Émirats arabes unis constituent déjà un partenaire important en ce qui concerne la paix et la sécurité au Moyen‑Orient. Premier marché d’exportation pour le Canada dans cette région, les Émirats regorgent de débouchés économiques. La production d’énergie nucléaire au Canada génère des revenus d’environ 5 milliards de dollars annuellement. L’industrie nucléaire canadienne procure approximativement 21 000 emplois directs, et la valeur annuelle des exportations d’uranium se chiffre à 1 milliard de dollars. L’ACN permet au Canada de prendre les mesures nécessaires pour veiller à ce que les exportations de cette matière à destination des Émirats arabes unis demeurent sans danger.

« Le Canada peut aider les Émirats arabes unis à répondre à leurs besoins grandissants en matière d’énergie, a poursuivi le ministre Baird. Cet accord fournit à nos pays de grandes possibilités de collaboration en tant que partenaires stratégiques et permet aux entreprises canadiennes d’offrir leur gamme complète d’équipements, de services et d’uranium au marché civil de l’énergie nucléaire des Émirats. »

Le Canada et les Émirats arabes unis travaillent également à élargir les liens interpersonnels en établissant un conseil des gens d’affaires canado‑émirien, qui viendra renforcer les relations commerciales.

Ces efforts seront grandement facilités par la récente décision des Émirats arabes unis de réduire le coût des visas pour les Canadiens. « Il s’agit d’une très bonne nouvelle, a affirmé le ministre Baird. Nous sommes heureux des progrès accomplis en ce sens. »

Ce changement permettra aux Canadiens — et plus particulièrement aux gens d’affaires — d’interagir plus fréquemment avec leurs partenaires émiriens.

- 30 -

Un document d’information suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT

Document d’information – Accord de coopération nucléaire entre le Canada et les Émirats arabes unis

Le 18 septembre 2012, le gouvernement du Canada a annoncé qu’il avait conclu ses négociations avec les Émirats arabes unis en vue d’un accord de coopération nucléaire (ACN).

L’objectif de l’ACN entre le Canada et les Émirats est de constituer un cadre habilitant qui permette aux membres de l’industrie nucléaire canadienne de coopérer avec des installations nucléaires civiles désignées aux Émirats arabes unis, en respect des garanties prévues par l’Agence internationale de l’énergie atomique.

L’ACN ouvrira le marché nucléaire civil émirien aux entreprises canadiennes, qui ont toute une gamme de produits et de services à offrir au marché de l’énergie nucléaire en pleine croissance, tout en fournissant des garanties équivalentes à celles de traités internationaux qui stipulent que les matières, le matériel et les technologies nucléaires émanant du Canada serviront uniquement à des fins civiles et pacifiques.

La politique de non-prolifération nucléaire du Canada précise les conditions de sa coopération nucléaire avec des pays partenaires déterminés. Le gouvernement du Canada réglemente rigoureusement l’exportation des articles à caractère nucléaire afin qu’ils ne soient expédiés qu’aux pays qui remplissent les exigences strictes du Canada en matière de non-prolifération. Le Canada accueille donc avec satisfaction la mise en place par les Émirats arabes unis d’un régime de sûreté nucléaire et d’un cadre réglementaire destiné à assurer l’exploitation sécuritaire de toutes les installations du secteur nucléaire.

Le Canada et les Émirats arabes unis prendront à présent les mesures nécessaires pour préparer l’accord en vue de sa mise en œuvre finale, en concluant une entente administrative.