Les négociations commerciales entre le Canada et le Japon progressent à Ottawa

Un accès préférentiel à la troisième économie mondiale permettra de créer des emplois et des débouchés en faveur des travailleurs canadiens et de leurs familles

Le 15 novembre 2013 - Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui que les négociations avaient progressé en vue d’un accord de partenariat économique (APE) entre le Canada et le Japon, au terme d’une quatrième série de négociations tenue à Ottawa.

« Notre gouvernement met l’accent sur la création d’emplois et de débouchés en faveur des travailleurs canadiens, et son ambitieux programme de stimulation du commerce pour ouvrir de nouveaux marchés joue un rôle essentiel à cet égard, a affirmé le ministre Fast. Dans le prolongement du succès de l’accord commercial historique conclu avec l’Union européenne, je suis heureux d’annoncer que nos négociations commerciales avec le Japon, la troisième puissance économique mondiale, continuent d’avancer. »

Durant la quatrième série de négociations, qui s’est déroulée du 12 au 14 novembre, des progrès ont été réalisés dans un vaste éventail de secteurs, notamment les services financiers, les obstacles techniques au commerce et la propriété intellectuelle.

Selon l’Étude conjointe sur la possibilité d’un accord de partenariat économique Canada-Japon, une entente commerciale avec le Japon pourrait apporter au Canada une augmentation de son PIB de l’ordre de 3,8 milliards de dollars par année, ce qui équivaut à près de 25 000 nouveaux emplois ou à une hausse de 325 $ du revenu annuel d’une famille canadienne moyenne. Toujours selon cette étude, un accord pourrait aussi accroître les exportations canadiennes à destination du Japon d’un pourcentage pouvant aller jusqu’à 67 p. 100. L’entente devrait en outre multiplier les possibilités d’exportation dans de nombreux secteurs, notamment les produits agroalimentaires, les produits de la mer et les ressources naturelles.

Le Japon, un marché ciblé par la Stratégie commerciale mondiale du gouvernement Harper, se classe au troisième rang des économies mondiales et au quatrième rang des marchés d’exportation de marchandises du Canada. En 2012, la valeur totale des exportations canadiennes à destination du Japon a atteint près de 10,4 milliards de dollars. Avec des investissements de près de 17,5 milliards de dollars dans l’économie canadienne à la fin de 2012, le Japon est la première source asiatique d’investissements créateurs d’emplois au Canada.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada