La ministre Oda annonce de nouvelles initiatives pour l'Afrique

Le 18 novembre 2011

Aujourd'hui, l'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, a annoncé 25 nouveaux projets visant à renforcer le soutien du Canada à l'Afrique. La ministre Oda a fait mention de ces projets récemment dans un discours prononcé lors d'une réunion avec des hauts-commissaires et ambassadeurs africains à Ottawa.

« Le Canada est fier d'investir dans l'avenir de l'Afrique. Les projets annoncés aujourd'hui renforcent l'engagement de notre gouvernement à apporter une aide transparente et ciblée qui donne des résultats et suscite de l'espoir chez les personnes pauvres et vulnérables en Afrique, a affirmé la ministre Oda. Le Canada est résolu à aider l'Afrique à atteindre son potentiel en l'aidant à accroître la qualité de vie de ses citoyens. »

Parmi ces 25 initiatives, le Canada, par l'entremise du l'Agence canadienne de développement international (ACDI) finance 23 autres projets qui englobent tous les thèmes prioritaires de l'ACDI, soit les enfants et les jeunes, la sécurité alimentaire et la croissance économique durable. Sept d'entre eux sont des projets multi-pays qui soutiennent les efforts visant à prévenir la transmission du VIH/sida de la mère à l'enfant, à améliorer encore plus la santé des enfants ou à renforcer la capacité des centres techniques régionaux en Afrique. Les autres projets visent à appuyer le travail réalisé dans divers pays africains grâce à une collaboration avec des organisations canadiennes, internationales ou situées en Afrique. Ces projets visent à :

  • aider les familles à accroître le revenu de leur ménage;
  • aider les agriculteurs à accroître le rendement de leurs terres et de leur bétail;
  • améliorer la gestion de l'eau;
  • favoriser le leadership chez les jeunes;
  • accroître l'accès à l'eau potable et aux services d'assainissement; accroître l'accès à de meilleurs soins de santé au niveau de la collectivité;
  • favoriser une meilleure nutrition et accroître la distribution de vitamine A et de suppléments de fer;
  • accroître la formation des travailleurs de la santé;
  • construire 25 centres d'hébergement prénatals.

Les deux derniers projets fournissent de l'aide humanitaire continue afin de faire face aux besoins criants en Afrique relativement à la sécheresse, aux conflits et aux déplacements dans les régions les plus affectées du Soudan, du Soudan du Sud et du Tchad.

Les montants annoncés aujourd'hui totalisent plus de 200 millions de dollars et témoignent de l'engagement continu du Canada à répondre aux besoins humanitaires, à accroître la sécurité alimentaire, à améliorer les soins de santé, à accroître l'éducation et à favoriser la croissance économique.

- 30 -

Renseignements :

Justin Broekema
Attaché de presse de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : justin.broekema@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca

Contexte

Aujourd'hui, l'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, a annoncé 25 nouveaux projets visant à renforcer le soutien du Canada à l'Afrique. La ministre Oda a fait mention de ces projets récemment dans un discours prononcé lors d'une réunion avec des hauts-commissaires et ambassadeurs africains à Ottawa.

Le Canada, qui appuie divers programmes-pays dans chacun des secteurs thématiques prioritaires de l'ACDI, finance les projets suivants :

Programme de renforcement des familles - Koulou (Mali)
Enfants et jeunes, croissance économique durable
SOS Children's Villages Canada (266 461 $ sur trois ans)
L'objectif est d'améliorer la capacité des familles et des collectivités pauvres de Koulou, au Mali, à accroître leurs revenus et leurs compétences, de manière à pouvoir mieux répondre aux besoins des enfants vulnérables. Ce projet permettra d'aider 312 familles à répondre aux besoins fondamentaux de 900 enfants.

Renforcement de la résilience des collectivités (Soudan)
Sécurité alimentaire
Société canadienne de la Croix-Rouge (3 587 500 $ sur quatre ans)
L'objectif est de renforcer la sécurité alimentaire de 40 000 bénéficiaires dans l'Est et le Sud du Soudan grâce à des interventions agroécologiques communautaires, au renforcement des compétences nécessaires à la subsistance ainsi qu'à l'amélioration de la capacité et de la mobilisation des jeunes.

Amélioration de la sécurité alimentaire et de la santé pour les familles d'agriculteurs (Kenya)
Sécurité alimentaire
Farmers Helping Farmers (382 200 $ sur trois ans)
Ce projet permettra d'aider 200 petits agriculteurs dans des régions à faibles précipitations au Kenya à accroître leur production agricole et leur productivité, afin d'améliorer leur sécurité alimentaire.

Projet sur le leadership, l'autonomisation et le développement des jeunes (YouthLEAD) (Soudan et Soudan du Sud)
Enfants et jeunes
Fonds des Nations Unies pour l'enfance (20 000 000 $ sur trois ans)
L'objectif de ce projet est d'aider des enfants et des jeunes à risque âgés de 10 à 24 ans à contribuer au développement socioéconomique et à la paix au sein de leurs collectivités, dans trois États du Soudan et trois États du Soudan du Sud.

Sécurité alimentaire durable grâce au développement de moyens de subsistance communautaires et à la récupération de l'eau (Soudan du Sud)
Sécurité alimentaire
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (15 375 000 $ sur trois ans)
Le financement de ce projet aidera à mettre en place des programmes essentiels dans les domaines de l'agriculture, des moyens de subsistance et de la récupération de l'eau, dans les États de Jonglei et du Haut-Nil au Soudan du Sud. L'objectif est d'accroître la sécurité alimentaire des ménages au sein de populations vulnérables et d'atténuer les tensions liées à l'utilisation de l'eau.

Renforcement de la sécurité alimentaire dans les régions des Niayes et de la Casamance (Sénégal)
Sécurité alimentaire
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (5 373 627 $ sur deux ans)
Ce projet permettra de favoriser l'augmentation de la production de légumes et de riz dans les régions des Niayes et de la Casamance, au Sénégal. Le financement accordé contribuera au maintien des niveaux d'aide à l'Afrique et au respect des engagements relatifs à l'agriculture qui ont été pris au Sommet du G8 à L'Aquila en 2009.

Soutien à la production agricole au Sénégal (Sénégal)
Sécurité alimentaire
Programme alimentaire mondial (6 000 000 $)
Ce projet permettra d'aider les petits producteurs de fruits, de légumes et de riz dans les régions du Sénégal où règne l'insécurité alimentaire. Le financement accordé contribuera au maintien des niveaux d'aide à l'Afrique et au respect des engagements relatifs à l'agriculture qui ont été pris au Sommet du G8 à L'Aquila en 2009.

Appui au processus constitutionnel participatif (Zimbabwe)
Gouvernance
Programme des Nations Unies pour le développement (2 000 000 $ sur deux ans)
La contribution du Canada permettra d'appuyer la sensibilisation du public et des médias, la vaste participation des citoyens et la rédaction d'une nouvelle constitution au Zimbabwe.

Renforcement de la capacité d'élaboration et de mise en œuvre de budgets dans le secteur de la santé en République démocratique du Congo (RDC)
Enfants et jeunes
Banque mondiale (4 300 000 $ sur trois ans)
Ce soutien financier complète et renforce les efforts continus du gouvernement de la RDC visant à améliorer la gestion des finances publiques dans le secteur de la santé.

Projet en gestion intégrée des sols et des eaux (Rwanda)
Sécurité alimentaire
Banque mondiale (9 000 000 $ sur quatre ans)
Ce projet vise à accroître le rendement et la commercialisation des cultures sur les versants des collines, permettant ainsi une plus grande sécurité alimentaire et de meilleurs moyens de subsistance pour la population rwandaise en milieu rural. Ce projet aide le Canada à remplir son engagement en matière d'agriculture pris en 2008, lors du Sommet du G-8 à L'Aquila.

Eau et hygiène à Bonke (Éthiopie)
Enfants et jeunes
Agence de développement international HOPE (515 000 $ sur 12 mois)
Cette initiative permettra d'offrir aux femmes, aux hommes, aux filles et aux garçons du district de Bonke un meilleur accès à des systèmes durables et fiables d'approvisionnement en eau et d'assainissement, favorisant ainsi l'amélioration de leur santé et de leur bien-être futur.

Projet de développement pour l'eau à Ceegaag (Somalie)
Enfants et jeunes
Somali Canadian Education and Rural Development Organization (153 612 $ sur deux ans)
Ce projet vise à fournir une source d'eau potable à 16 500 enfants, femmes et hommes ainsi qu'à renforcer la capacité des comités locaux à gérer les installations.

Soins de santé inclusifs en Tanzanie (Tanzanie)
Enfants et jeunes
Comprehensive Community Based Rehabilitation in Tanzania (6 000 000 $ sur six ans)
Ce projet a pour objectif d'offrir des services complets visant à améliorer la santé et le bien-être des Tanzaniens vulnérables, plus particulièrement les femmes et les enfants handicapés vivant dans des collectivités moins bien desservies.

Maziko : les fondements de la nutrition pour les mères et les enfants (Malawi)
Enfants et jeunes
CARE Canada (6 500 000 $ sur quatre ans)
Ce projet permettra de prévenir la malnutrition dans deux districts de la région centrale du Malawi en sensibilisant les collectivités et les ménages aux bonnes pratiques de nutrition et d'hygiène et à la prévention des maladies de l'enfance, et en aidant les femmes à améliorer la sécurité alimentaire et la diversité de leur alimentation.

Interventions à fortes répercussions pour la SMNE (Mozambique)
Enfants et jeunes
Programme commun des Nations Unies - le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial (PAM), l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) (20 000 000 $ sur quatre ans)
Pour réduire la morbidité et la mortalité chez les mères, les nouveau-nés et les enfants au Mozambique, cette initiative permettra d'augmenter la qualité et l'utilisation des services préventifs et curatifs destinés aux adolescentes, aux mères et aux nouveau-nés dans la province de Zambezia. Ce projet permettra de former plus de 240 infirmières en santé des mères, des nouveau-nés et des enfants et de construire 25 centres d'hébergement prénatal.

Améliorer la prestation intégrée de services locaux dans la province de Zambezia (Mozambique)
Enfants et jeunes
Le gouvernement du Mozambique, par l'entremise de la Direction provinciale de la santé de Zambezia (5 000 000 $ sur quatre ans)
Ce projet vise à réduire la morbidité et la mortalité chez les mères, les nouveau-nés et les enfants dans la province de Zambezia en y améliorant la disponibilité et la qualité des services de santé destinés aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants et en améliorant les capacités institutionnelles et de gestion financière de la Direction provinciale de la santé de Zambezia.

En outre, le Canada appuie des projets multi-pays, tous mis en œuvre dans des pays africains, afin de soutenir les efforts visant à prévenir la transmission du VIH/sida de la mère à l'enfant, à améliorer encore plus la santé des enfants ou à appuyer le renforcement des capacités des centres techniques régionaux en Afrique. Parmi ces projets, mentionnons les suivants :

Bâtir des logements et des collectivités durables en Afrique subsaharienne (Tanzanie, Kenya, Cameroun, Afrique du Sud et Zimbabwe)
Croissance économique, enfants et jeunes
Abri International (5 000 000 $ sur cinq ans)
Ce projet vise à aider 90 000 ménages et plus de 450 000 habitants de taudis en renforçant la capacité, l'efficience et l'efficacité des partenaires locaux à offrir des services de soutien au logement et de microfinancement pour le logement.

Centres régionaux d'assistance technique en Afrique (AFRITAC) - phase III (programme panafricain)
Croissance économique
Fonds monétaire international (FMI)/Centres techniques régionaux en Afrique (10 000 000 $)
Les AFRITAC ont mis sur pied trois centres régionaux d'assistance technique chargés de répondre aux demandes des pays dans le but d'aider à développer la capacité des institutions publiques nationales et régionales à mieux gérer les finances publiques. Dans le cadre de ce projet, le Canada soutient deux autres AFRITAC afin de couvrir le Sud de l'Afrique et des régions de l'Afrique de l'Ouest qui ne sont pas desservies présentement. Par l'entremise des AFRITAC, le FMI combine les conseils en matière d'assistance technique stratégique de son siège social, les compétences spécialisées à l'échelle locale et le renforcement des capacités sur le terrain. Les activités des centres sont réalisées en étroite collaboration avec la Banque africaine de développement (BAfD) et des partenaires donateurs.

Développement des capacités en microfinancement et des services durables en milieu rural
(Ghana et Mozambique)
Croissance économique
Opportunité Internationale Canada (1 315 732 $ sur trois ans)
L'objectif est de mettre en œuvre un programme de renforcement des capacités en microfinancement et des services durables en milieu rural dans les deux pays.

Partenariat pour rehausser la sécurité alimentaire et économique des pauvres en milieu rural (Ghana, Mozambique, Kenya, Zimbabwe et Cambodge)
Sécurité alimentaire, croissance économique
Fondation canadienne contre la faim (3 970 255 $)
Ce programme vise à assurer une meilleure sécurité alimentaire et économique à 27 270 femmes, hommes et enfants en milieu rural, dans quatre pays d'Afrique et un pays d'Asie.

Vers une génération sans VIH : améliorer la prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant dans les pays à haute prévalence (multiples pays)
Enfants et jeunes
Organisation mondiale de la santé (20 000 000 $ sur cinq ans)
Ce projet vise à améliorer l'accès aux services de prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant ainsi que la qualité et la mise en oeuvre de ces services, en améliorant la prestation des services dans les établissements de santé et en renforçant les programmes nationaux et les systèmes de santé en Afrique subsaharienne.

Prévention et traitement du VIH et de la dénutrition des nourrissons et des jeunes enfants : innovation dans la prestation intégrée de services (multiples pays)
Enfants et jeunes, sécurité alimentaire
UNICEF (7 000 000 $ sur trois ans)
Ce projet, mis en œuvre en Afrique subsaharienne, vise à adopter des approches novatrices de la prestation intégrée de services en matière de VIH et de malnutrition, l'objectif général étant de réduire la mortalité des enfants.

Transition vers les programmes durables Journées de la santé de l'enfant (multiples pays)
Enfants et jeunes, sécurité alimentaire
Helen Keller International (10 000 000 $ sur douze mois)
Le projet vise dans l'ensemble à offrir des services de santé essentiels afin d'aider les pays à faire la transition vers les programmes institutionnalisés Journées de la santé de l'enfant, destinés aux enfants de 6 à 11 mois et de 12 à 59 mois, en Afrique.

Finalement, afin de répondre aux besoins humanitaires en Afrique, l'ACDI contribue, par l'entremise des deux initiatives suivantes, à satisfaire les besoins humanitaires essentiels liés à la sécheresse, au conflit et aux déplacements dans certains des endroits les plus touchés du Soudan, du Soudan du Sud et du Tchad.

  • Soucieux de répondre aux besoins humanitaires, le Canada s'est allié à divers partenaires de l'Afrique, y compris le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH), le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le Programme alimentaire mondial (PAM), le Service aérien d'aide humanitaire des Nations Unies en Afrique (UNHAS), le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Oxfam Québec, Oxfam Canada, World Relief Canada, Vision Mondiale Canada, la Société canadienne de la Croix-Rouge et Médecins Sans Frontières (35 950 000 $ sur douze mois). Ce financement contribuera à répondre aux besoins humanitaires liés à la sécheresse, au conflit et aux déplacements au Soudan et au Tchad oriental. Ce montant est réparti comme suit :

    BCAH : 500 000 $
    HCR : 6 000 000 $
    PAM : 18 500 000 $
    UNHAS : 1 500 000 $
    CICR : 2 500 000 $
    Oxfam-Québec : 1 600 000 $
    Oxfam Canada : 500 000 $
    World Relief Canada : 1 000 000 $
    Vision Mondiale Canada : 2 500 000 $
    Société canadienne de la Croix-Rouge : 750 000 $
    Médecins sans frontières : 600 000 $

  • Le Canada soutient également CARE Canada, Développement et Paix, Médecins Sans Frontières, Aide à l'enfance Canada (3 300 000 $ sur douze mois) afin d'aider à répondre aux besoins humanitaires liés à la sécheresse, au conflit et aux déplacements au Soudan. Ce montant est réparti comme suit :

    CARE Canada : 500 000 $
    Développement et Paix : 800 000 $
    Médecins sans frontières : 1 000 000 $
    Aide à l'enfance Canada : 1 000 000 $

Les montants annoncés aujourd'hui totalisent plus de 200 millions de dollars et témoignent de l'engagement continu du Canada à répondre aux besoins humanitaires et à éviter des crises humanitaires en augmentant la sécurité alimentaire, en améliorant les soins de santé, en améliorant l'éducation et en favorisant la croissance économique.