Sélection de la langue

Recherche

Relations Canada-Bosnie-Herzégovine

Relations bilatérales

Dès l’émergence de la Bosnie-Herzégovine en tant qu’État en 1992, le Canada a joué un rôle important dans le développement de ce pays, notamment dans les domaines suivants : maintien de la paix, sécurité, reconstruction, réforme institutionnelle, promotion de la bonne gouvernance et de la primauté du droit, et renforcement des institutions de l’État.

Le Canada, qui est toujours présent en Bosnie-Herzégovine, appuie les aspirations du pays à l’intégration euro-atlantique.

En tant que membre du comité directeur du Conseil de mise en œuvre de la paix (en anglais), qui a été créé en vertu de l’Accord de Dayton, le Canada soutient le travail du haut-représentant Christian Schmidt, qui supervise la mise en œuvre des aspects civils de l’Accord de Dayton sur les questions politiques, économiques et de sécurité.

Le Canada est représenté en Bosnie-Herzégovine par son ambassade à Budapest en Hongrie. Au Canada, la Bosnie-Herzégovine est représentée par son ambassade, à Ottawa.

Relations commerciales

Le Canada et la Bosnie-Herzégovine entretiennent des relations commerciales modestes. En 2020, les exportations canadiennes de marchandises vers la Bosnie-Herzégovine se sont chiffrées à 4,4 millions de dollars; elles se composaient principalement de machines, de produits électroniques, de véhicules et de pièces automobiles, de légumes et de vêtements pour femmes. La même année, les importations canadiennes de marchandises en provenance de la Bosnie-Herzégovine ont atteint 12,8 millions de dollars; il s’agissait principalement de vêtements pour femmes, de meubles et de literie, de chaussures, de produits électroniques, de jouets et d’équipement de sport.

Selon Statistique Canada, il n’y a pas d’investissements canadiens directs en Bosnie-Herzégovine.

Liens connexes

Développement

Depuis 1995, le Canada a affecté plus de 540 millions de dollars à des projets de développement dans la région, et la Bosnie-Herzégovine est l’un des principaux bénéficiaires de cette aide. Le Canada a joué un rôle important dans des domaines comme le maintien de l’ordre, l’action antimines, les droits de la personne et la liberté des médias.

La contribution du Canada au programme de déminage en Bosnie-Herzégovine, le pays européen le plus touché par les mines, a été particulièrement marquée : depuis 1998, le Canada a versé une contribution de 11 millions de dollars pour le déminage, l’entraînement de chiens détecteurs de mines, les programmes d’aide aux victimes et le Service de lutte antimines des Nations Unies, qui agissent dans toutes les régions du pays.

Opérations

À la suite de la dissolution de l’ex-Yougoslavie, quelque 40 000 membres des Forces canadiennes ont servi dans la région (23 d’entre eux y ont perdu la vie). La mission militaire canadienne en Bosnie-Herzégovine, qui a duré près de 19 ans, s’est terminée en mars 2010. Dans le cadre du Programme d’instruction et de coopération aide à l’instruction militaires, le Canada offre de la formation au personnel militaire du pays, notamment de la formation en méthodologie et pratiques de maintien de la paix ainsi que des cours d’anglais et de français.

Partenariats et organisations

Afin de trouver des réponses efficaces aux défis mondiaux pressants d’aujourd’hui, le Canada et la Bosnie-Herzégovine collaborent également de façon étroite dans le cadre de forums multilatéraux, notamment :

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: