Sélection de la langue

Recherche

Relations Canada-République démocratique du Congo

Sur cette page

Relations bilatérales

Le Canada est présent en République démocratique du Congo (RDC) par l'entremise de la diplomatie, de l'aide internationale et humanitaire, du soutien à la sécurité et des échanges commerciaux. Le Canada contribue au développement de la RDC au moyen de son programme d'aide internationale et de son soutien humanitaire, en étroite collaboration avec la société civile et ses partenaires internationaux. Grâce à son appui à la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), le Canada contribue aux efforts nationaux et internationaux visant à assurer la stabilisation et la consolidation d'une paix durable, ainsi que la protection des populations civiles, en particulier des enfants, contre les violences et les violations des droits de la personne.

Le Canada est représenté en RDC par l'ambassade du Canada en République démocratique du Congo. Le premier ambassadeur canadien a été accrédité en RDC en 1962 et l'ambassade à Kinshasa a ouvert ses portes en 1965. L'ambassade a été fermée de 1993 à 1997 pour protester contre les violations des droits de la personne du régime Mobutu. 

La RDC est représentée au Canada par une ambassade à Ottawa depuis 1965.

Étudiants congolais au Canada

Au cours de l'année financière de 2018 à 2019, 2 073 Congolais étudiaient au Canada.

Relations commerciales

Les investissements miniers canadiens en RDC sont importants. Les relations commerciales entre le Canada et la RDC sont modestes. En 2020, les échanges commerciaux entre le Canada et la RDC se sont chiffrés à 164 millions de dollars.

En 2020, la valeur des exportations canadiennes vers la RDC a atteint 21,3 millions de dollars. Le Canada exporte principalement du matériel de transport, des produits animaliers, des textiles, des machines et appareils électriques, et des produits minéraux.

En 2020, la valeur des importations canadiennes en provenance de la RDC a atteint 142,8 millions de dollars. Le Canada importe principalement des métaux, des produits végétaux et du bois.

En 2020, les investissements directs canadiens en RDC se sont élevés à 531 millions de dollars. Aucune donnée n'est disponible sur les investissements directs congolais au Canada.

Liens connexes

Développement

En accord avec sa Politique d'aide internationale féministe, le Canada met en oeuvre un programme de développement en RDC qui priorise 3 piliers :

  1. l'égalité des genres et la lutte contre les violences sexuelles et fondées sur le genre
  2. la santé, incluant la santé et les droits sexuels et reproductifs
  3. la gouvernance inclusive et la protection des enfants

La RDC est le 10e plus important bénéficiaire de l'aide canadienne pour le développement, avec 121,02 millions de dollars versés au cours de l'année financière 2020-2021 (1er avril au 31 mars), dont 110,58 millions de dollars provenaient d'Affaires mondiales Canada. 

Une partie importante de l'appui canadien en RDC est livré sous forme d'assistance humanitaire aux populations touchées par les conflits et les désastres. L'assistance humanitaire du Canada en RDC permet de fournir de la nourriture, des traitements contre la malnutrition aigüe, de l'eau potable, des produits d'hygiène, des systèmes sanitaires, des services de santé et de protection (y compris du soutien médical et psychosocial aux survivants et aux survivantes de violence sexuelle), des services de prévention et d'identification des infections, et un soutien à la subsistance des populations vulnérables.

Pour plus d'information sur les projets de développement concernant la RDC, consultez la Banque de projets d'Affaires mondiales Canada.

Le Canada finance également des projets locaux par l'intermédiaire du Fonds canadien d'initiatives locales, géré par l'ambassade du Canada à Kinshasa, et octroie des bourses d'études par l'entremise du Programme canadien de bourses de la Francophonie.

Liens connexes

Opérations

Le Canada est préoccupé par les violences persistantes en RDC, particulièrement la violence sexuelle et fondée sur le genre, et les violations des droits de la personne, notamment à l'est dans les provinces du Sud-Kivu, du Nord-Kivu et de l'Ituri.

Créée en 2010, la MONUSCO œuvre en RDC comme successeur de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo, elle-même établie en 1999. Le mandat de la MONUSCO comporte 2 priorités stratégiques : la protection des civils et l'appui à la stabilisation et au renforcement des institutions de l'État et des principales réformes en matière de gouvernance et de sécurité. Le Canada soutient la MONUSCO par l'entremise de déploiements de personnel militaire (Opération CROCODILE) et policier (missions de paix, Gendarmerie royale du Canada), dont une équipe de police spécialisée dans la violence sexuelle et fondée sur le genre, et d'un financement régulier grâce à sa quote-part du budget régulier des Nations Unies pour les opérations de paix. Le Canada fournit également un transport aérien tactique à certaines missions de maintien de la paix des Nations Unies en Afrique, dont la MONUSCO (Opération PRESENCE).

Le Canada est membre de la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies et la présidait en 2020. Il est l'un des principaux donateurs du Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix, très actif en RDC, et il a annoncé une contribution de 15 millions de dollars à ce fonds en 2021.

La RDC est un pays prioritaire pour le Plan d'action national du Canada pour les femmes, la paix et la sécurité. Le Canada défend les droits des femmes et des filles, milite en faveur du renforcement du pouvoir des femmes et lutte contre l'impunité des auteurs de violence sexuelle et fondée sur le genre. Le financement du Canada permet de fournir des soins de santé ainsi que des services psychosociaux et juridiques aux victimes de violence sexuelle et fondée sur le genre, de renforcer les institutions nationales clés, et de soutenir les organisations locales de femmes pour promouvoir l'autonomisation et les droits des femmes et des filles.

Par l'entremise du Programme des opérations de paix et de stabilisation, le Canada travaille avec des organisations de la société civile afin de faire progresser le programme Femmes, paix et sécurité et les efforts généraux pour la paix et la sécurité en s'attaquant aux causes profondes de la violence fondée sur le genre et en soutenant les efforts de plaidoyer locaux. Le Programme soutient également la participation active et significative des femmes en RDC dans la mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, les processus de paix et la consolidation de la paix.

Partenariats et organisations

Afin de trouver des réponses efficaces aux défis mondiaux pressants d’aujourd’hui, le Canada et la République démocratique du Congo collaborent également de façon étroite dans le cadre de forums multilatéraux, notamment : 

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: