Sélection de la langue

Recherche

Relations Canada-Guatemala

Relations bilatérales

Le Canada et le Guatemala entretiennent une relation depuis plus de 60 ans.

Le Canada collabore avec le Guatemala en vue de renforcer la résilience aux changements climatiques, les possibilités économiques, la démocratie et la gouvernance, la coopération en matière de sécurité et de défense, ainsi que la lutte contre la migration irrégulière et ce, tout en appuyant la lutte contre l’impunité et la corruption. Ce faisant, le Canada contribue à la protection et à la promotion des droits des personnes les plus vulnérables, soit les femmes et les filles, les populations autochtones et les populations rurales.

Le Guatemala est également le plus important partenaire commercial bilatéral du Canada en Amérique centrale. En ce qui concerne l’avenir, le Canada maintient son engagement à appuyer les efforts du Guatemala visant à bâtir une société plus inclusive, démocratique et prospère.

Le Guatemala est représenté au Canada par une ambassade à Ottawa et des consulats à Montréal, Toronto et Vancouver. Le Canada est représenté au Guatemala par une ambassade à Guatemala City.

Relations politiques

Le Canada a soutenu financièrement la Commission internationale contre l’impunité au Guatemala (CICIG) en 2019. 

Le Canada s’est dit préoccupé par les attaques et les abus continus contre les défenseurs des droits de la personne au pays, tels que rapportés par des organisations locales et internationales. Le Canada demeure déterminé à collaborer avec le Guatemala pour renforcer les institutions, la primauté du droit, les droits de la personne et la croissance économique inclusive.

Depuis plusieurs années, le Canada appuie également les programmes de sécurité du Canada, dont le Programme de construction de capacités contre le crime et le Programme pour la stabilisation et les opérations de paix par le financement de projets visant à améliorer la sécurité des citoyens, la justice et les droits fondamentaux de la personne. D’autres projets ont appuyé des initiatives axées sur l’accroissement des capacités pour lutter contre le trafic de migrants et la traite des êtres humains, les enlèvements, l’extorsion, le blanchiment d’argent, la réforme du système de sécurité et la prévention du crime.

Le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes sont engagés dans des activités de coopération avec le Guatemala dans les domaines du renforcement des capacités, de la formation aux opérations de soutien de la paix, des efforts visant à lutter contre les organisations criminelles transnationales, de l’aide humanitaire et du secours en cas de catastrophe.

Éducation

Depuis le lancement du Programme des leaders émergents dans les Amériques (PAET) en 2009, les étudiants guatémaltèques ont obtenu des bourses d’études et de recherche au Canada.

Différend territorial entre le Belize et le Guatemala

Le Guatemala et le Belize sont engagés depuis longtemps dans un conflit territorial.  Le Canada est membre du Groupe des amis du processus de transition Belize-Guatemala. Le Canada a appuyé les efforts visant à régler le différend frontalier de façon pacifique, notamment en finançant le Bureau de l’Organisation des États américains (OEA) dans la zone adjacente entre le Guatemala et le Belize. Suivant un référendum organisé au Guatemala en 2018 et un au Belize en 2019, les États se sont entendus pour renvoyer leur différend devant la Cour internationale de justice.

Relations commerciales

Le Guatemala est le plus grand partenaire commercial bilatéral du Canada dans la région.  Les principales importations du Canada en provenance du Guatemala comprennent les fruits, les noix, le café, le thé et les épices, le sucre, les vêtements tricotés et les légumes. Les principales exportations du Canada comprennent les céréales, le papier et le carton, les graisses et les huiles, les aéronefs et les pièces, les produits pharmaceutiques, les engrais et les véhicules.

Le Canada est profondément engagé dans la promotion de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) au Guatemala. L’Ambassade canadienne au Guatemala a recours à une approche multidimensionnelle pour promouvoir la stratégie du Canada en matière de RSE, qui encourage un dialogue ouvert et constructif sur des enjeux tels que les droits de la personne, les consultations communautaires et le développement durable entre les intervenants clés, dont les fonctionnaires gouvernementaux, les collectivités locales, les groupes autochtones, la société civile et le secteur privé.

Liens connexes

Développement

Le Canada maintient un programme de développement au Guatemala depuis 1976. Les programmes bilatéraux du Canada au Guatemala cadrent avec la Politique d’aide internationale féministe du Canada et sont axés sur le soutien des personnes les plus vulnérables, y compris dans les domaines d’action de la gouvernance inclusive et de la croissance qui fonctionnent pour tous, en mettant fortement l’accent sur l’égalité entre les genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Le programme bilatéral de développement soutient le développement à long terme, en mettant l’accent sur trois des départements du pays avec des niveaux de pauvreté élevés et où la population est en grande partie autochtone (Alta Verapaz, Sololá et Chimaltenango). 

Le Canada a répondu à la demande de soutien du Guatemala pendant la pandémie mondiale en fournissant du financement pour l’achat de fournitures et de systèmes médicaux et en distribuant des vaccins dans le cadre du programme COVAX. Le Canada a également contribué à la lutte contre les incendies de forêt dans la région de Peten et a fourni un soutien à la Fédération internationale de la Croix-Rouge pour son appel régional et son aide humanitaire en réponse à l’ouragan Eta en 2020.  

Dans l’ensemble, les programmes de développement canadien au Guatemala, y compris par l’entremise du Fonds canadien pour les initiatives locales, sont alignés sur les priorités de développement du gouvernement du Guatemala, comme l’illustre le Plan national de développement du Guatemala. Le Canada s’est également engagé à aborder :

  • les causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés :
  • le manque d’opportunités économiques, les inégalités et les répercussions exacerbantes de la pandémie de COVID-19; 
  • l’insécurité et la violence, y compris la violence sexuelle et basée sur le genre; 
  • les changements climatiques et le rétablissement après les ouragans Eta et Iota;
  • les questions de gouvernance, de corruption et d’impunité; 
  • l’inégalité systémique entre les genres et les inégalités ethniques; et
  • les droits des femmes, y compris la santé et les droits sexuels et reproductifs. 

Liens connexes

Partenariats et organisations

Afin de trouver des réponses efficaces aux défis mondiaux pressants d’aujourd’hui, le Canada et le Guatemala collaborent également de façon étroite dans le cadre de forums multilatéraux, notamment :

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: