Selon le ministre Fast, un accord entre le Canada et l’Union européenne stimulera l’économie du Canada atlantique

Cet accord créera des emplois et des débouchés pour les entreprises et les travailleurs dans tout le Canada atlantique

(Nº 265 - Le 14 septembre 2011 - 15 h 15 HE) Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, et le secrétaire parlementaire du ministre du Commerce international, pour l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et pour la porte d’entrée de l’Atlantique, M. Gerald Keddy, ont visité aujourd’hui les installations de l’entreprise de fruits de mer Clearwater à Halifax. Ils ont également rencontré des travailleurs et des dirigeants d’entreprise de la région afin de discuter des avantages qu’apporterait au Canada atlantique un accord commercial avec l’Union européenne.

« L'économie demeure notre plus haute priorité, a déclaré le ministre Fast. Les avantages d’un accord commercial entre le Canada et l’Union européenne seraient considérables : il augmenterait de 20 p. 100 les échanges bilatéraux, injecterait 12 milliards de dollars par année dans l’économie canadienne et donnerait aux entreprises canadiennes un accès préférentiel au plus grand marché commun et marché d’investissement étranger et partenariat commercial du monde. Au Canada, un emploi sur cinq dépend directement ou indirectement du commerce; c’est pourquoi il est essentiel d’accroître les relations commerciales du Canada afin de protéger et de renforcer la sécurité financière des travailleurs canadiens. »

Au Canada atlantique, où le poisson et les fruits de mer constituent un important secteur d’exportations vers l’Union européenne, les droits de douane actuels se chiffrent en moyenne à 11 p. 100, mais peuvent s’élever jusqu’à 25 p. 100 pour certains produits. Par cet accord, le Canada souhaite éliminer complètement les droits sur tous les produits de poisson et de fruits de mer, ce qui réduira les coûts pour les entreprises canadiennes faisant des affaires avec l’Union européenne, le plus vaste marché d’importation de poisson au monde, dont la valeur atteint plus de 24 milliards de dollars américains par année.

« Nous savons que le succès des entreprises à l’étranger se traduit par la création d’emplois et une prospérité accrue ici, au Canada, a indiqué le secrétaire parlementaire Keddy. L’élimination des droits de douane dans un secteur qui est crucial pour le Canada atlantique permettra aux entreprises de générer davantage de recettes, d’embaucher plus de travailleurs et d’aider des familles dont le revenu suffit à peine à leurs besoins. »

« La conclusion d’un accord commercial avec l’Union européenne, outre qu’il serait bénéfique pour les travailleurs, mettrait les entreprises de la côte Atlantique sur un pied d’égalité avec leurs concurrentes, leur permettant ainsi de prendre de l’expansion, d’être compétitives et d’investir en vue d’accroître leurs activités, a indiqué le président-directeur général de Clearwater, M. Ian Smith. Nous saluons les efforts déployés par le gouvernement pour renforcer les liens transatlantiques grâce auxquels nos économies prospèrent. »

En moins de six ans, le gouvernement Harper a conclu de nouveaux accords de libre-échange avec neuf pays, soit la Colombie, le Honduras, la Jordanie, le Panama et le Pérou, ainsi que les quatre membres de l’Association européenne de libre-échange.

Le Canada mène également des négociations avec bon nombre d’autres pays, notamment l’Inde, l’un des marchés les plus vastes et les plus prometteurs au monde.

« En raison de l’instabilité du climat économique mondial, les Canadiens demeurent préoccupés quant à leurs emplois et à l’avenir de leurs enfants, a ajouté le ministre Fast. Le gouvernement du Canada possède un plan pour faire face à ces difficultés, un plan axé sur le leadership en matière de libre-échange, la défense des intérêts canadiens et l’opposition aux mesures protectionnistes qui, par le passé, ont freiné la croissance et éliminé des emplois. »

Pour plus de détails, veuillez consulter : Un accord commercial Canada-UE stimulera l'économie du Canada atlantique.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada