Sélection de la langue

Recherche

Relations Canada-Géorgie

Relations bilatérales

Le Canada et la Géorgie entretiennent des relations amicales. Le Canada constate que la Géorgie réalise des progrès afin de renforcer ses institutions démocratiques. Le Canada continue d’appuyer fermement la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Géorgie à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues. Par ailleurs, le Canada reconnaît que les discussions internationales à Genève constituent le meilleur mécanisme pour nouer le dialogue au sujet des régions sécessionnistes d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud.

L’ambassade du Canada en Turquie à Ankara représente le Canada en Géorgie. Depuis 2011, le Canada est également représenté par un consul honoraire à Tbilissi, en Géorgie. Pour sa part, la Géorgie est représentée au Canada par son ambassade à Ottawa.

Commerce et investissements

En 2020, le commerce bilatéral de marchandises s'est chiffré à 51 millions de dollars. Les exportations canadiennes de marchandises ont atteint 29,7 millions de dollars, tandis que les importations en provenance de Géorgie se sont chiffrées à 21,7 millions de dollars. Le stock des investissements de portefeuille canadiens en Géorgie s'élevait à 87 millions de dollars. 

Des possibilités d'exportation et d'investissement sont offertes aux entreprises canadiennes sur ce marché dans les secteurs de l'hydroélectricité, de l'énergie, des technologies de l'information et des communications (TIC), de l'agriculture et de l'agroentreprise, de l'exploitation minière et du développement immobilier. Exportation et développement Canada a conclu un protocole d'entente avec le ministère de l'Économie et du Développement durable de la Géorgie afin de promouvoir davantage les relations économiques entre le Canada et la Géorgie.

Liens connexes

Développement

À la suite du conflit d'août 2008 entre la Géorgie et la Russie, le Canada s'est engagé à fournir une aide humanitaire et à participer à un projet de financement conjoint avec les États-Unis ayant pour but d’établir et d’élargir le Centre de coordination des restes explosifs de guerre en Géorgie.

Opérations

Le Canada appuie sans réserve l’adhésion éventuelle de la Géorgie à l’OTAN. En 2014, les alliés de l’OTAN ont convenu d’une série substantielle de mesures qui aideront la Géorgie à renforcer sa défense et son interopérabilité avec les forces de l’OTAN, et à faire avancer ses travaux préparatoires en vue de son adhésion à l’OTAN.

Depuis 2012, la Géorgie participe au Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM) du Canada. Il s’agit d’un programme d’aide bilatérale aux pays en développement qui ne sont pas membres de l’OTAN. Voici quelques-uns des objectifs du PICM :

  • promouvoir les principes démocratiques, l’état de droit, la protection des droits de la personne et la stabilité internationale;
  • promouvoir les relations bilatérales du Canada en matière d’affaires étrangères et de défense;
  • renforcer les capacités opérationnelles de soutien de la paix des partenaires du Canada dans ce domaine.

Les trois piliers du PICM sont la formation linguistique, la formation du personnel et le perfectionnement professionnel, ainsi que la formation sur les opérations de soutien de la paix. Parmi les pays non membres de l’OTAN, la Géorgie a été le plus important contributeur de troupes à la Force internationale d’assistance à la sécurité en Afghanistan. En effet, la Géorgie y a déployé plus de 1 500 soldats jusqu’à la fin de la mission, en 2014.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: