Sélection de la langue

Recherche

Relations Canada-Pays-Bas

Sur cette page

Relations bilatérales

La relation bilatérale Canada-Pays-Bas, ancrée dans une histoire partagée de la Seconde Guerre mondiale, est dynamique et tournée vers l’avenir. Nos deux pays bénéficient d’intérêts mutuels en politique étrangère, découlant de notre engagement commun envers le multilatéralisme, le commerce libre et inclusif et l’ordre international fondé sur des règles. Beaucoup de nos citoyens entretiennent des liens interpersonnels étroits avec des citoyens néerlandais, renforcés par l’immigration passée et présente.

Un lien important avec le passé militaire du Canada

Les Forces canadiennes ont dirigé la libération des Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale. La famille royale néerlandaise a trouvé refuge au Canada pendant la guerre et la princesse Margriet est née à l'hôpital civique d'Ottawa. La famille royale a offert une multitude de bulbes de tulipes au Canada en reconnaissance des liens développés durant le conflit, don à l’origine du célèbre Festival canadien des tulipes d’Ottawa, qui voit chaque année fleurir des millions de tulipes à travers la capitale en reconnaissance des liens qui existent entre nos deux pays.

D’importants liens interpersonnels

Les liens tissés pendant la Seconde Guerre mondiale ont donné lieu à d’importants échanges entre les peuples. Près d’un million de personnes d’origine néerlandaise résident maintenant au Canada, ce qui représente 3 % de la population canadienne. En reconnaissance de notre lien étroit, le Canada célèbre la Journée du patrimoine néerlandais le 5 mai, jour de la Libération aux Pays-Bas.

Visites et réunions de haut niveau récentes

Le premier ministre Justin Trudeau s'est rendu aux Pays-Bas le 29 octobre 2021. Il a rencontré le premier ministre Mark Rutte, Son Altesse Royale la princesse Margriet, des membres des chambres basse et haute du Parlement néerlandais et d'autres représentants néerlandais. Il a co-organisé un événement sur les entreprises et les jeunes, le climat et l'innovation au Centre mondial pour l'adaptation basé à Rotterdam, et a dialogué avec le Premier ministre Rutte et des étudiants de l'Université de Leiden.

Son Altesse Royale la princesse Margriet, « la princesse canadienne », s'est rendue à Ottawa en mai 2022 et a rencontré le Premier ministre Trudeau et la gouverneure générale Mary Simon. L’ancienne Gouverneure Générale, Julie Payette, a effectué une visite de deux jours aux Pays-Bas en août 2019. Elle a assisté à un évènement commémoratif lançant l’année de commémorations des « 75 ans de paix », soulignant le rôle du Canada dans la libération des Pays-Bas. Elle a également rencontré le Roi Willem Alexander, le Premier Ministre Rutte et la Princesse Margriet et elle a visité l’Organisation pour l’Interdiction des armes chimiques (OIAC).

L’ancien ministre néerlandais des Affaires étrangères Stef Blok a fait une visite officielle au Canada en avril 2019. Le Premier ministre Rutte a effectué une visite officielle au Canada en octobre 2018. Il est le premier chef de gouvernement à s’être adressé au parlement canadien. Leurs majestés le Roi Willem-Alexander et la Reine Maxima des Pays-Bas ont effectué une visite d’État au Canada en mai 2015. .

La dernière visite ministérielle canadienne aux Pays-Bas a été celle du Ministre de la Justice et Procureur général du Canada, l'honorable David Lametti, en juillet 2022, pour représenter le Canada à la Conférence sur la responsabilité pour l'Ukraine coorganisée par le gouvernement des Pays-Bas, la Commission européenne et la Cour pénale internationale (CPI). Au cours de sa visite, le Ministre Lametti a également rencontré le Ministre de la Justice et de la Sécurité Dilan Yeşilgöz-Zegerius et les responsables de la CPI : le procureur Karim Khan, le président Piotr Hofmański et le greffier Peter Lewis. Parmi les autres visites ministérielles récentes aux Pays-Bas, mentionnons la Ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et de l'Inclusion des personnes handicapées, l'honorable Carla Qualtrough, et le Ministre des Anciens combattants, l'honorable Lawrence MacAuley, pour les Jeux Invictus en mai 2022.

Représentation diplomatique

Le Canada est représenté au Royaume des Pays-Bas par l’ambassade à La Haye, qui est également accréditée aux Pays-Bas caribéens, soient les pays constitutifs de Sint Maarten, Aruba et Curaçao. Le Royaume des Pays-Bas at une ambassade à Ottawa, des consulats généraux à Toronto et Vancouver ainsi que des consuls honoraires à Calgary, Edmonton, Fredericton, Halifax, Montréal, Québec, Saskatoon et Winnipeg.

Relations commerciales

Les Pays-Bas sont l’un des partenaires principaux du Canada en matière d’échanges commerciaux, d’investissement et d’innovation. Il s’agit d’un pays ayant une longue tradition commerciale, qui représente une porte d’entrée vers l’Europe en termes de commerce, d’investissement et d’échange de technologie. Les Pays-Bas sont la septième plus grande source d'investissements directs étrangers au Canada sur la base de pays d’investisseur ultime. Sur une base de pays investisseur immédiat, les Pays-Bas sont la deuxième source d'investissement direct étranger du Canada. En 2020, le stock d'investissements directs néerlandais au Canada était évalué à près de 147.9 milliards de dollars.

Le commerce bilatéral de marchandises était de 8,7 milliards de dollars en 2021, alors que les exportations de marchandises canadiennes vers les Pays-Bas se sont élevées à 4,8 milliards de dollars et les importations à 3,9 milliards de dollars. En 2021, les exportations de services du Canada vers les Pays-Bas ont totalisé 1,5 milliard de dollars et les importations de services des Pays-Bas vers le Canada ont été évaluées à 1,8 milliards de dollars.

Les Pays-Bas disposent d'une énorme infrastructure logistique de transport construite autour du port de Rotterdam (le plus grand d'Europe) et de l'aéroport Schiphol d'Amsterdam. Ils peuvent compter sur une main-d’œuvre internationale, hautement éduquée et diversifiée ainsi qu’une situation géographique idéale en Europe et au sein de l’UE.

Le Service des délégués commerciaux du Canada travaille avec les entreprises canadiennes qui exportent aux Pays-Bas, aide les entreprises néerlandaises souhaitant investir au Canada et encourage les partenariats en science, technologie et innovation en misant sur l’innovation dans tous les secteurs d’activité.

Accord économique et commercial global (AECG)

L'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne a été mis en œuvre provisoirement le 21 septembre 2017, date à laquelle toutes les parties économiquement significatives de l'Accord sont entrées en vigueur.  La Chambre haute néerlandaise a ratifié l'AECG et son Accord de partenariat stratégique le 12 juillet 2022, après sa ratification par la Chambre basse en février 2020.

L'AECG génère de nouvelles opportunités économiques pour le Canada et les Pays-Bas. Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et les Pays-Bas a augmenté, en 2020, de 18,5 % par rapport à la période précédant l'AECG (2016).

Liens connexes

La Haye

La Haye – connue sous le nom de « Ville de la paix et de la justice » – est depuis longtemps synonyme d'institutions juridiques internationales, d'état de droit et de responsabilité pour les crimes internationaux les plus graves. En 1899, la Cour permanente d'arbitrage a été créée pour aider à résoudre des conflits internationaux et les Conventions de La Haye de 1899 et de 1907 ont été parmi les premiers traités internationaux traitant des lois de la guerre et des crimes de guerre. La Haye abrite l'institution policière Europol et l'institution judiciaire européenne Eurojust, ainsi que de nombreuses cours, tribunaux et mécanismes juridiques internationaux de premier plan, notamment :

Le Canada soutient ces institutions et leurs efforts pour renforcer des méthodes pacifiques de résolution des conflits, appuyer les efforts internationaux afin de mettre fin à l’impunité, promouvoir le respect des droits de la personne, la bonne gouvernance, ainsi que les efforts multilatéraux de lutte contre le crime et positionner le droit international comme principale méthode permettant aux États de résoudre les différends.

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) ayant son siège à La Haye a le mandat de mettre en œuvre les dispositions de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC) dont le Canada est un des États membres, auprès de 190 autres pays. La CIAC interdit la fabrication, l’utilisation, le stockage et le transfert des armes chimiques et encourage la responsabilisation quant à leur utilisation. Elle contrôle également la production et le commerce des produits chimiques à des fins légitimes. Le représentant permanent du Canada à l’OIAC est notre ambassadeur aux Pays-Bas. L’OIAC a certifié la destruction de 99 % des stocks mondiaux d’armes chimiques déclarés, et devrait pouvoir confirmer leur destruction complète en 2023. Le prix Nobel de la Paix a été décerné à l’OIAC en 2013 pour ses efforts continus en vue d’éliminer toutes les armes chimiques.

Le Canada a fait preuve d’un leadership financier, humain et intellectuel important dans la construction de la stabilité internationale, d’une coopération pacifique et de la primauté du droit, notamment par le biais de son soutien aux organisations internationales basées à La Haye. Notre partenariat bilatéral avec les Pays-Bas, en tant que pays hôte, aide également à la construction et au soutien desdites institutions. 

Le Canada est fier des nombreux(ses) Canadien(ne)s travaillant dans les domaines du désarmement et de la non-prolifération, de la justice internationale et de la reddition de comptes, et qui apportent une contribution importante aux organisations internationales, cours et tribunaux situés à La Haye.

Partenariats et organisations

Les Pays-Bas sont un important partenaire international et allié pour le Canada. Nous partageons la même vision de plusieurs enjeux, notamment notre engagement commun à l’égard des droits de la personne, de l’égalité des genres, de la lutte aux changements climatiques, du multilatéralisme et du respect de l’ordre international.

Aux côtés du Canada, les Pays-Bas sont un acteur multilatéral respecté au sein de l’ONU, de l’OTAN, de l’OSCE et des diverses institutions judiciaires internationales établies à La Haye. La complémentarité de nos approches permet à chacun de tirer des enseignements des positions de l’autre. Nous partageons également des partenariats et des perspectives mutuellement bénéfiques avec les Néerlandais sur les questions de sécurité, de renseignement et de primauté du droit. Notre coopération à l'appui de l'Ukraine suite à l'invasion russe en est un exemple important. Nos intérêts convergent aussi dans les Amériques, où le Royaume des Pays-Bas, qui comprend les pays constitutifs d’Aruba, de Curaçao et de Sint Maarten et les municipalités spéciales de Saba, Saint-Eustache et Bonaire - est un voisin et un ami.

Afin de trouver des réponses efficaces aux défis mondiaux pressants d’aujourd’hui, le Canada et les Pays-Bas collaborent également de façon étroite dans le cadre de forums et d’instruments multilatéraux, notamment : 

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: