Sélection de la langue

Recherche

Relations Canada-Finlande

Sur cette page

Relations bilatérales

Le Canada et la Finlande entretiennent d’excellentes relations fondées sur des liens interpersonnels et des valeurs communes. Les deux pays ont beaucoup en commun en tant que démocraties parlementaires nordiques; leur géographie, leur climat et leurs ressources naturelles sont similaires, et ils ont tous deux des économies axées sur la technologie. Le Canada est représenté en Finlande par une ambassade à Helsinki. Au Canada, la Finlande a une ambassade à Ottawa ainsi que des consulats honoraires à Toronto, Vancouver, Edmonton, Montréal, Thunder Bay, Saint John, Calgary, Halifax, Sudbury, Winnipeg, Saskatoon, Québec et St. John’s.

Relations commerciales

Les relations commerciales bilatérales entre le Canada et la Finlande reposent principalement sur des partenariats et des investissements dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation. Les principaux secteurs de croissance commerciale comprennent les technologies de l’information et des communications, les technologies propres, la bio-économie et l’exploitation minière de pointe et durable.

La Finlande dispose d’un climat d’affaires solide et avancé sur le plan de la technologie et se classe au 11e rang des économies les plus concurrentielles du monde (Rapport sur la compétitivité mondiale 2019 du Forum économique mondial). Parmi les pays membres de l’OCDE, la Finlande se distingue par son innovation, sa main-d’œuvre hautement qualifiée, sa stabilité macroéconomique, ses institutions solides et son système d’éducation de classe mondiale et bien reconnu.

En juin 2020, le gouvernement finlandais a annoncé un budget supplémentaire de 5,5 milliards d’euros pour soutenir la reprise économique. Du point de vue finlandais, la reprise verte offre de nouvelles possibilités, car les solutions à faibles émissions de carbone et à haut rendement énergétique constituent une part importante des exportations finlandaises. La stratégie de relance post-pandémique de la Finlande renforce l’accent mis précédemment sur l’établissement d’une économie carboneutre d’ici 2035, en mettant fortement l’accent sur l’innovation, la circularité de la production, les nouvelles technologies liées aux piles et l’utilisation de l’économie forestière pour créer des emplois.

La Finlande appuie fermement le libre-échange ainsi que l’Accord économique et commercial global (AECG) Canada-Europe, qu’elle a ratifié en août 2018. Depuis la ratification de l’AECG, le commerce bilatéral a augmenté de 33,8 %.

En 2020, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et la Finlande a été évalué à 1,6 milliard de dollars ; les exportations canadiennes de marchandises vers la Finlande ont été évaluées à 662 millions de dollars (une baisse de plus de 5 % par rapport à 2019), avec en tête les minerais métalliques et les minéraux non métalliques (62 % des exportations) ; et les importations de marchandises ont été évaluées à 999 millions de dollars (une baisse de 6 % par rapport à 2019), avec en tête le secteur des machines, de l’équipement et des pièces (34 % des importations). Le commerce bilatéral des services était bien équilibré en 2019, avec des exportations de 157 millions de dollars et des importations de 153 millions de dollars.

Liens connexes

Opérations

Le Canada et la Finlande entretiennent des relations étroites en ce qui concerne l’Arctique. Cette coopération se manifeste principalement au sein du Conseil de l’Arctique, qu’ils considèrent tous les deux comme la principale tribune pour la coopération multilatérale sur les enjeux liés à l’Arctique. La Finlande, dont le tiers du territoire se situe au nord du cercle polaire, constitue un partenaire naturel pour le Canada au sein de cette tribune. Les représentants officiels du Canada et de la Finlande, tout comme les entreprises des deux pays, collaborent étroitement dans les secteurs suivants navigation hivernale, déglaçage, et construction navale.

La Finlande a une expertise et de l’expérience en ce qui concerne la haute technologie dans l’Arctique, ce qui donne lieu à des échanges fréquents sur les meilleures pratiques entre les deux pays. Les sociétés minières canadiennes sont très présentes dans le nord de la Finlande. Les entreprises canadiennes font partie des principaux employeurs du secteur privé en Laponie, Finlande.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: