Sélection de la langue

Recherche

Relations Canada-Japon

Sur cette page

Relations bilatérales

Les relations Canada-Japon reposent sur des liens politiques, économiques et culturels que renforcent des valeurs et des intérêts communs. Les relations diplomatiques entre le Canada et le Japon ont une longue histoire qui remonte à 1928, alors que le Japon a ouvert une mission diplomatique à Ottawa. La mission diplomatique du Canada au Japon a été inaugurée à Tokyo le 21 mai 1929, formalisant les relations diplomatiques complètes entre les deux pays.

Le Canada et le Japon partagent de nombreuses valeurs communes, comme la promotion de l’ordre international fondé sur des règles. Les deux pays se sont engagés à approfondir leur partenariat bilatéral. En mai 2021, le ministre canadien des Affaires étrangères et son homologue japonais se sont entendus sur six domaines de coopération bilatérale qui leur permettront de promouvoir des intérêts communs dans la région indo-pacifique. Ces domaines sont les suivants : la primauté du droit ; les opérations de maintien de la paix, la consolidation de la paix, l’aide humanitaire et les secours aux sinistrés ; la sécurité énergétique ; la sécurité sanitaire et la réponse à la pandémie de COVID-19 ; la promotion du libre-échange et la mise en œuvre d’accords commerciaux ; la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques.

Le Canada et le Japon sont de solides alliés lorsqu’il s’agit d’appuyer le système multilatéral fondé sur des règles et sont des partenaires clés dans les efforts de réforme en cours de l’OMC, notamment par l’entremise du Groupe d’Ottawa. Depuis le début de la pandémie de COVID 19, le Canada et le Japon ont collaboré de près dans les tribunes multilatérales, y compris le G7 et le G20, afin de coordonner leurs interventions pour enrayer la pandémie.

Les échanges réguliers entre parlementaires canadiens et japonais constituent un autre pilier important de la relation Canada-Japon. Le Groupe interparlementaire Canada-Japon et son pendant japonais, la Ligue d’amitié des parlementaires Japon-Canada, tiennent des consultations régulières depuis 1989.

Le Canada et le Japon entretiennent de riches liens culturels et interpersonnels. D'après le recensement de 2016, plus de 120 000 personnes d’origine japonaise résident au Canada. Avant la pandémie de COVID‑19, environ 600 000 Japonais et Canadiens se rendaient dans le pays les uns des autres chaque année. Les mangas et les animés japonais comptent de nombreux admirateurs au Canada, et les musiciens canadiens de tous les genres sont très suivis au Japon. Il existe 25 associations d’amitié, 71 jumelages de villes/provinces, et une entente de coopération entre des collectivités japonaises et canadiennes.

Relations académiques

Le Canada s’est engagé à participer aux partenariats d’études et de recherches internationales qui aident les populations à mieux se comprendre, qui forment des citoyens et des leaders mondiaux et qui contribuent au développement des pays.

Le Canada demeure une destination populaire auprès des étudiants japonais qui souhaitent étudier à l’étranger à tous les niveaux de l’enseignement. Le Japon a régulièrement été la deuxième source d’étudiants étrangers venus apprendre une langue étrangère au Canada. De plus, à tout moment, quelque 500 Canadiens participent au Programme JET dans le cadre duquel ils enseignent l’anglais dans les écoles du Japon ou travaillent avec les administrations locales. Les Canadiens appuient depuis longtemps ce programme, qui compte environ 10 000 anciens participants. Les programmes Expérience internationale Canada (Programmes vacances-travail) sont également très populaires, puisqu’ils permettent à des milliers de jeunes Japonais et de jeunes Canadiens de voyager et de travailler pendant de courtes périodes dans l’un ou l’autre pays.

Le Programme de bourses internationales (PBI) d’Affaires mondiales Canada finance, administre et appuie les possibilités de bourses internationales qui s’offrent aux étudiants et aux chercheurs canadiens et internationaux. Plusieurs programmes sont offerts aux étudiants et aux chercheurs postdoctoraux japonais qui souhaitent poursuivre leurs études au Canada.

Voir Étudier à l'étranger pour plus d'informations.

Relations commerciales

Les relations commerciales et économiques entre le Canada et le Japon sont en progression constante. Avec un produit intérieur brut de 6,2 billion de dollars en 2021, le Japon constitue la troisième puissance économique mondiale, l’un des plus importants partenaires économiques et commerciaux du Canada et la principale source bilatérale du Canada en Asie en matière d’investissements étrangers directs (IED). En 2021, les IED du Japon au Canada ont totalisé 46 milliards de dollars ; plus de 600 filiales et sociétés affiliées d’entreprises japonaises sont actives au Canada et emploient des dizaines de milliers de Canadiens. En janvier 2022, le ministre canadien du Commerce international a annoncé l’engagement du Canada de participer à l’exposition universelle d’Osaka en 2025.

La présence du Canada au Japon est considérable et diversifiée alors que plus de 100 entreprises disposent d’une présence permanente au Japon, principalement dans les secteurs de l’automobile, des technologies de l’information et des communications, des services financiers et de la sylviculture. En 2021, le stock d’investissement direct du Canada au Japon s’est élevé à 7,7 milliards de dollars. Le Japon représente aussi le quatrième partenaire du Canada en importance en matière de commerce bilatéral de marchandises (deuxième en Asie derrière la Chine).

Les exportations canadiennes de marchandises vers le Japon ont totalisé 14,5 milliards de dollars en 2021, et la valeur des importations en provenance du Japon a atteint 15,5 milliards de dollars. Minerais minéraux, huiles et combustibles minéraux (principalement charbon et gaz naturel), oléagineux (canola), viande (principalement porc) et bois (bois d'œuvre) ont constitué les plus importantes exportations du Canada vers le Japon, tandis que les véhicules, les pièces de véhicules, la machinerie industrielle, les machines électroniques, l’équipement électriques, les instruments scientifiques et de précision (essentiellement à usage médical) ont représenté les principales importations canadiennes en provenance du Japon en 2021.

Le Canada et le Japon collaborent étroitement à la mise en œuvre et à l’expansion de l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP). Le PTPGP élimine ou réduit les droits de douane sur la plupart des principales exportations canadiennes vers le Japon, y compris les produits agricoles et agroalimentaires, les produits de la mer, les produits forestiers, ainsi que les métaux et les minéraux. Le PTPGP est une démonstration de l’engagement commun du Canada et du Japon à promouvoir les principes d’un système commercial efficace, ouvert, inclusif et fondé sur des règles.

Comité économique mixte Canada-Japon

Le Comité économique mixte Canada-Japon a été créé en 1976 et constitue le dialogue économique régulier de plus haut niveau du Canada et du Japon, tenu au niveau des sous-ministres. En 2016, les premiers ministres du Canada et du Japon ont convenu de revitaliser le Comité comme principal véhicule de supervision des liens économiques bilatéraux. Ils ont convenu de cinq domaines de coopération prioritaires : l'énergie ; les infrastructures ; le tourisme et les échanges de jeunes ; la science et la technologie ; ainsi que l'environnement commercial et la promotion des investissements.

Dans le but de développer davantage la coopération et le commerce bilatéraux, de nouveaux domaines prioritaires ont été ajoutés de temps à autre. Lors de la réunion du Comité en 2020, l'innovation a été incluse dans le domaine de coopération prioritaire « science et technologie », et en 2021, l'agriculture a été ajoutée comme nouveau sixième domaine de coopération prioritaire.

Liens connexes

Coopération en matière de défense et de sécurité

Le Canada et le Japon entretiennent depuis longtemps des liens politiques étroits, et au cours des dernières années, ces relations se sont étendues à de nouveaux domaines et sont devenues plus substantielles. Un important domaine de croissance est celui de la coopération en matière de paix et de sécurité.

La Déclaration conjointe Canada-Japon sur la coopération en matière de politique, de paix et de sécurité de 2010 a jeté le bases d’un partenariat renforcé sur les questions de sécurité régionale et mondiale. La pièce maîtresse de la Déclaration était la création du Dialogue sous-ministériel « 2+2 » en matière de politique, de paix et de sécurité, qui engage le Canada et le Japon à tenir des réunions bilatérales régulières entre les sous-ministres responsables des Affaires étrangères et de la Défense. En juillet 2019, l’Accord sur l’acquisition et le soutien mutuel, qui facilite la coopération entre les forces canadiennes et japonaises, est entré en vigueur. Le Canada mène régulièrement des exercices conjoints et multilatéraux avec le Japon et d’autres partenaires.

Le Canada et le Japon collaborent étroitement à la promotion de la sécurité et de la stabilité dans la péninsule coréenne. Le 16 janvier 2018, le Japon a participé, à Vancouver, à la réunion des ministres des Affaires étrangères sur la sécurité et la stabilité dans la péninsule coréenne, coprésidée par le Canada et les États-Unis. Depuis ce temps, le Canada a été un partenaire engagé aux côtés du Japon dans une initiative multilatérale pour lutter contre le contournement des sanctions maritimes par la Corée du Nord. Cela a compris, dans le cadre de l’opération NEON, de multiples déploiements au Japon d’un avion de surveillance maritime de l’Aviation royale canadienne, et de plusieurs navires de la Marine royale canadienne.

Partenariats et organisations

Afin d'élaborer des réponses efficaces aux défis mondiaux les plus urgents d'aujourd'hui, le Canada et le Japon travaillent en étroite collaboration dans des forums multilatéraux, tels que :

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: